20 Minutes France n°3447 5 sep 2019
20 Minutes France n°3447 5 sep 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3447 de 5 sep 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : plein le dos !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ActuAlité Pour un cartable poids plume Santé Parents et ostéopathes livrent leurs conseils pour ménager le dos des élèves Des kilos de livres et de cahiers, portés tout au long de la journée, parfois sur une seule et frêle épaule. En cette semaine de rentrée scolaire, les élèves renouent avec un sac bien chargé et un dos tourmenté. Une problématique loin d’être nouvelle. Déjà, en 2008, le ministère de l’Education nationale estimait que « le poids du cartable est une question de santé publique pour nos enfants ». A cette époque, il pesait « 8,5 kg en moyenne à l’entrée du collège, soit environ 20% du poids de l’élève », selon des constatations publiées au Bulletin officiel. Or, il « ne devrait pas dépasser 15% du poids de l’enfant », insiste Claire Bouard, ostéopathe membre de l’association Ostéopathes de France. « Détournement » de liste Pour ménager la santé de leurs enfants, certains parents ont trouvé la parade. Catherine, dont le fils vient d’entrer en CE2, a choisi « d’acheter en double ses livres scolaires, que je garde à la maison. Ainsi, il n’a plus à les transporter le soir, c’est toujours ça en moins dans son cartable. Cette solution a un coût, mais, pour le moment, c’est la seule que j’ai trouvée. » D’autres parents ont décidé de ne pas suivre à la lettre la liste des fournitures scolaires. « Faute d’avoir un casier à l’école, ce qui serait l’idéal, mes aînés emportent juste un trieur, ou une chemise par matière, et rangent les feuilles et les polycopiés le soir dans un grand classeur qui reste à la maison, le Premier ministre britannique, mercredi soir, face aux députés. P.Magnien/20 Minutes (illustration) Pru/AFP un cartable peut peser jusqu’à 20% du poids de l’élève. explique Séverine. Pour les plus jeunes, j’ai acheté deux cahiers de 100 pages au lieu du cahier de 200 pages demandé. C’est un poids inutile en moins sur le dos. » Axelle, dont la fille souffre d’une scoliose, est allée plus loin  : « Je n’achète aucun cahier, seulement une pochette à rabats et intercalaires pour séparer les matières, et des feuilles. Ma fille n’emporte que les dernières leçons avec elle, et tant pis si les professeurs ne sont pas d’accord ! » Aujourd’hui, si les écoles sont loin d’être toutes dotées de casiers individuels, d’autres solutions ont vu le jour. Ainsi, à la rentrée 2018, l’Association interprofessionnelle des éditeurs scolaires a lancé la plateforme Mon manuel scolaire numérique. Elle permet aux élèves de laisser leurs livres à l’école et de « retrouver tous leurs manuels scolaires en version numérique, du primaire au lycée et dans toutes les matières en un clic » une fois à la maison. Un dispositif efficace, mais payant, « à partir de 5 €  », indique le site. Un prix unitaire minimal pas forcément à la portée de toutes les bourses, mais qui offre une réelle économie de poids dans le cartable. A propos du cartable, certains lui préfèrent le sac à dos. Mais l’un est-il meilleur que l’autre ? « Les deux conviennent s’ils sont bien portés, indique Claire Bouard. Mais le cartable permet de répartir le poids des cahiers en les positionnant à l’horizontale. » Et, s’il a été en vogue ces dernières années, celui à roulettes n’a plus la cote. « Il est porté toujours avec le même bras, ce qui entraîne une rotation du corps et crée un déséquilibre », alerte l’association Ostéopathes de France. Ce qui vaut aussi pour les sacs à main utilisés par les lycéennes ! Anissa Boumediene Les députés votent un report du Brexit Royaume-Uni Ça coince toujours. Les députés britanniques ont approuvé mercredi une proposition de loi imposant à Boris Johnson, le Premier ministre, de demander à l’Union européenne un nouveau report du Brexit pour éviter une sortie sans accord. Ce vote constitue un camouflet supplémentaire pour le chef du gouvernement, déterminé à faire sortir son pays de l’UE le 31 octobre, même sans accord de divorce. Les députés ont fait dérailler ses plans, en votant à une majorité de 28 voix cette proposition de loi qui le contraint à demander à Bruxelles un report de trois mois du Brexit, sauf si un accord de sortie a été conclu. Farouchement opposé à tout nouveau report, mais en mauvaise posture depuis qu’il a perdu la majorité absolue à la Chambre mardi, Boris Johnson a accusé les députés de « saboter » les négociations qu’il dit mener avec l’UE. Il les a appelés à approuver une motion prévoyant des élections anticipées le 15 octobre. Il espère ainsi obtenir une nouvelle majorité pour soutenir sa stratégie sur le Brexit avant le Conseil européen des 17 et 18 octobre. Cette tentative a été jugée « cynique » par le chef du Labour, principal parti d’opposition, Jeremy Corbyn. 8 Jeudi 5 septembre 2019 De quoi prendre de la graine du petit pois Sciences Pisum savitum, une légumineuse plus connue sous le nom de petit pois, est une espèce fétiche pour les généticiens du monde entier. C’est en effet sur des pois que le père de la génétique moderne, le moine Gregor Mendel, s’était basé pour déterminer les premières lois de l’hérédité en 1866. Et alors que le premier séquençage du génome d’une plante a eu lieu en 2000, et que celui du blé est intervenu en 2018, celui du petit pois vient d’être réalisé grâce à huit équipes de chercheurs pilotées par l’Institut national de la recherche agronomique (Inra). Un séquençage qui pourrait avoir des conséquences bénéfiques pour la planète. Les pois, fèves et les lentilles ont en effet la double particularité de fixer l’azote de l’air dans le sol, donc d’enrichir la terre qui a besoin de moins de fertilisants chimiques, et d’être riches en protéines, constituant ainsi une alternative, au moins partielle, à la viande. Ils contiennent 20 à 25% de protéines, soit deux fois plus que le blé et trois fois plus que le riz, ainsi que de nombreux minéraux et vitamines. Le suspect de l’incendie mortel de Schiltigheim passe aux aveux. Il a avoué, mais ne s’explique pas encore sur les raisons de son geste  : un jeune homme de 22 ans a reconnu « une participation active » à l’incendie criminel qui a fait un mort de 11 ans et 11 blessés dans une HLM de Schiltigheim, près de Strasbourg, mardi. L’Iran réduit encore ses engagements sur le nucléaire. Téhéran a annoncé mercredi soir avoir ordonné l’abandon de toute limite à la recherche et au développement en matière nucléaire. Et ce, sans attendre le résultat des efforts diplomatiques pour l’aider à contourner les sanctions américaines. LE CHIFFRE 187 000 000 € C’est l’amende record infligée à Google et à sa filiale YouTube, accusées d’avoir enfreint la loi sur la protection des données des enfants. Agence de protection des consommateurs
La compote moins chère qu’en 2018. 1,07 € Compote pomme fraise en gourde x4 - 360 g soit 2.97 € le kilo Ce 4h vous coûtera moins cher que l’année dernière à la même heure. Pour la rentrée comme toute l’année, plus de 4 000 produits Marque Repère sont moins chers qu’en 2018, hors produits agricoles.*



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :