20 Minutes France n°3444ES 8 jui 2019
20 Minutes France n°3444ES 8 jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3444ES de 8 jui 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4,1 Mo

  • Dans ce numéro : au Japon, les robots géants font partie du patrimoine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Dix News Les girafes marquent le cou Sa naissance a surpris l’équipe de soignants du Parc zoologique de Paris. Après treize mois de gestation, un girafon est né dans la nuit de mercredi et a été découvert au matin, déjà sec et debout. Sa mère, Goomie, et lui-même ont été surveillés par l’équipe animalière, notamment lors de la tétée. Les vétérinaires du parc ont ensuite procédé à l’examen néonatal  : un petit mâle de 1,63 m rejoint donc cette famille et sera nourri du lait de sa mère. Il devient ainsi la cinquième génération 2 Le divorce qui valait des milliards Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, et MacKenzie Bezos ont finalisé leur divorce vendredi, à hauteur de 38 milliards de dollars (34 milliards d’euros), a annoncé Bloomberg News. MacKenzie Bezos, 49 ans, recevra environ 19,7 millions de dollars d’actions Amazon.com (17,5 millions d’euros), ce qui la situe à la 22 e place du classement Bloomberg Billionaires. Jeff Bezos, 55 ans, conservera une participation de 12% et restera l’homme le plus riche du monde. Son ex-femme a promis de donner la moitié de sa fortune à des œuvres de charité. 9 Nos internautes ont du talent J. Carstensen/dpa/AFP Miroir, dis-moi qui est la plus belle tour de la Défense… 3 Retour d’entre les morts à l’heure du barbecue Alors qu’elles préparaient les funérailles de leur frère, Alfonso Bennett, ses deux sœurs ont eu la surprise de le voir apparaître lors d’un barbecue chez une amie. Fin avril, un homme nu et blessé, retrouvé sous une voiture à Chicago, a été admis au Mercy Hospital. La police avait alors dit aux sœurs d’Alfonso Bennett qu’il s’agissait de leur frère, mais l’homme était en fait un certain Elisha Brittman. Les familles Bennett et Brittman ont porté plainte contre la police et l’hôpital. 4 Après l’heure (du taf), c’est plus l’heure Jeudi soir, un train de fret transportant les blindés appartenant au 31 e régiment du génie de Castelsarrasin, utilisés pour le défilé du 14-Juillet sur les Champs-Elysées, a été abandonné à Libourne, en Gironde. Le conducteur, qui estimait qu’il avait fait ses heures, a abandonné le train en pleine gare, alors qu’il devait aller jusqu’à Bègles. 5 Ça fait cher le pot de glace, quand même Une jeune Américaine a été interpellée le 5 juillet dans le Texas. Motif ? Elle apparaît, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux et devenue virale, en train d’ouvrir un pot de glace dans un supermarché, de le lécher puis de reposer la glace dans la vitrine réfrigérée. Elle risque une peine de deux à vingt ans de prison et jusqu’à 10 000 $ d’amende (8 900 € ) pour « dégradation d’un produit de consommation ». 6 La commode de la femme du fils du roi Elle a retrouvé sa place au château de Versailles après deux cent trente ans  : une commode de style rococo du xvii e siècle a été rachetée par le musée français à un collectionneur américain pour plus de 4 millions d’euros. Le meuble avait été livré en 1745 pour la chambre de l’épouse du fils de Louis XV. 8 Lundi 8 juillet 2019 de la grande lignée de girafes du Parc zoologique de Paris. Goomie est ellemême la fille d’Agamie, la doyenne du parc décédée l’été dernier à 36 ans après avoir donné naissance à 14 girafes, visibles dans d’autres parcs aux quatre coins du monde. Ces girafes sont issues de la sous-espèce dite de Kordofan, inscrite sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature, en danger critique d’extinction. Il en reste 1 400 dans la nature. Camille Tyrou Le girafon de 1,63 met sa maman, Goomie, au Parc zoologique de Paris. Mr Baktor Cette photo nous a été envoyée par Mr Baktor via Instagram (@m.baktor). Vous êtes doué pour la photographie ? Envoyez vos images à contribution@20minutes.fr ou postez-les sur Instagram avec le hashtag #nosinternautesontdutalent Vos photos ne seront destinées qu’à cette rubrique. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données  : https://www.20minutes.fr/politique-protection-donneespersonnelles F.-G. Grandin/MNHN Déjà accusés de bénéficier d’une indemnité chômage particulièrement avantageuse, les députés auraient-ils en plus droit à une retraite complète sans cotiser bien longtemps ? C’est ce que soutient un post Facebook viral qui déclare  : « 64 ans pour la retraite à taux plein désormais ! Six mois de mandature suffisent à un député pour avoir la sienne à 100% ! » Une affirmation erronée, puisque les élus de l’Assemblée nationale doivent bien cotiser plusieurs années pour bénéficier de leur retraite à taux plein. L’Assemblée nationale l’indique clairement sur son site  : « L’âge d’ouverture des droits à une pension d’ancien député est de 62 ans. » Depuis le 1er janvier 2018, leur régime 7 Les sirènes sont des mecs comme les autres Kewin Mezrag, Nantais de 30 ans, a remporté la première élection de Mister Triton France, le 30 juin. Il a battu sept candidats sur quatre épreuves  : un parcours en apnée sur 25m, un exercice d’aisance dans l’eau et, bien sûr, un défilé en maillot de bain et un autre en costume « élégant ». C’est la première élection masculine du genre en France. 8 L’intelligence artificielle, star de la mode A vue d’œil, ils ressemblent à des teeshirts sobres et classiques. Mais les modèles de la start-up Cross & Freckle sont générés de A à Z par une intelligence artificielle. Logo, nom de marque, motifs  : c’est l’IA qui décide de tout à partir de données open source regroupant les tendances design et graphisme. Le futur est là. Non, les députés n’ont pas une 10 retraite complète après six mois de retraite est aligné sur celui de la fonction publique. Les députés doivent donc cotiser pendant plus de quarante ans pour obtenir la retraite à taux plein. Avant la réforme, ils bénéficiaient bien d’un régime de retraite spécial, qui leur accordait ce droit au bout de trente et une années de cotisation. Cette « pension publique des députés, que l’opinion publique dénomme « retraite » », selon le député René Dosière, spécialiste de l’institution, a toujours fait l’objet de critiques. « Créée en 1904, elle est perçue comme un privilège exorbitant, régulièrement stigmatisé et dénoncé », selon lui. Alexis Orsini 20 Minutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecrivez à fakeoff@20minutes.fr
MAGAZINE Consommer des fruits de raison Filière L’arboriculture fruitière raisonnée propose une voie médiane, qui ne bannit pas les produits phytosanitaires, mais en limite l’utilisation Ni biologique, ni intensive. Mais où donc situer l’agriculture raisonnée, et en l’occurrence l’arboriculture fruitière raisonnée ? « Si vous en parlez à des producteurs, avance Bérengère Bosi, rédactrice en chef de la revue spécialisée L’Arboriculture fruitière, ils vous diront que cela veut tout et rien dire. » Et pour cause  : alors que l’agriculture biologique est synonyme de labels encadrés, l’agriculture raisonnée est un concept encore flou, de l’ordre de la méthode pas strictement définie. « C’est une tendance vers une agriculture moins gourmande en intrants, en eau, en pesticides qui, en arboriculture, a commencé avec les producteurs de pommes. » Plus précisément, explique Daniel Sauvaitre, président de l’Association nationale pommes poires (ANPP), qui rassemble deux tiers des producteurs « L’arboriculture raisonnée n’interdit pas l’utilisation des pesticides. » Bérengère Bosi, journaliste de pommes et un tiers des producteurs de poires français, « il faut remonter au tout début des années 1990, quand l’Organisation internationale de lutte biologique a donné la définition de ce que l’on appelait alors l’agriculture intégrée. L’agriculteur doit, en bon agronome, s’associer le concours de la nature, des prédateurs, d’un sol vivant, de tous les éléments qui permettent d’avoir la production la plus naturelle possible, et ne recourir à des intrants que lorsque le risque économique pour la culture est avéré. » Getty Images En clair, on ne bombarde pas son verger avec des pesticides à la moindre petite bête et on n’arrose pas à grande eau dès que la température monte un peu. « Mais il ne faut pas mentir aux gens, insiste Bérengère Bosi. L’arboriculture raisonnée n’interdit pas l’utilisation des pesticides. En revanche, elle recommande de ne les utiliser qu’en dernier recours. » Pour cela, il y a nécessité à « bien connaître son verger  : grâce à des stations météo connectées, un matériel d’irrigation avec des sondes précises, etc. » Le savoir, c’est le pouvoir ! Pierre Brun 10 Lundi 8 juillet 2019 L’objectif est de tendre vers une production aussi naturelle que possible. Un label à croquer Les Vergers écoresponsables, voilà le label créé par l’ANPP et depuis reconnu par le ministère de l’Agriculture, qui garantit le respect d’une charte reprenant les principes de l’arboriculture raisonnée. Un « système contrôlé par un organisme extérieur indépendant, rappelle le président de l’ANPP, Daniel Sauvaitre, comme nous l’avons souhaité », pour offrir plus de transparence, qui est devenue « une condition d’accès au marché ». Au frigo, une idée de givros ? Tips Si on les laisse sur une table, ils risquent de souffrir de la chaleur. Mais si on les met au frais, ils risquent de perdre du goût, paraît-il. Une fois pour toutes, faut-il ranger les fruits au réfrigérateur ? « La réponse est oui, tranche Jean-Marie Bourre, membre de l’Académie de médecine, notamment spécialiste de neuropharmaconutrition et auteur de La Chrono-diététique (éd. Odile Jacob). Le froid limite les risques de contamination bactériologique et évite que les fruits perdent leur teneur en vitamines. » Question tranchée, donc... « Mais en fait, ça dépend, nuance Jean-Marie Bourre. Pour les fruits pas encore mûrs, ce n’est pas la peine. Certains fruits qui contiennent beaucoup d’eau (tomates, poires) risquent de perdre en goût. » De plus, ajoute François Mariotti, Getty Images A chaque fruit son style de vie. professeur de nutrition à AgroParisTech, « la perte en vitamines d’un fruit laissé à l’air libre est marginale. Les fraises, très sensibles à la température ambiante, je les mets au frigo. Les pommes, non. En fait, c’est au cas par cas. » P.B.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :