20 Minutes France n°3444 5 jui 2019
20 Minutes France n°3444 5 jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3444 de 5 jui 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,3 Mo

  • Dans ce numéro : groupe facebook, au mépris des femmes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Grand Paris Dans les pas des contrôleurs de logements touristiques Réglementation Une brigade vérifie la légalité des locations de type Airbnb Jeudi, 8 h 30, quatre binômes de contrôleurs assermentés du bureau de protection de la Ville de Paris se répartissent les différents secteurs du 18 e arrondissement. Leur mission ? Contrôler plusieurs appartements à Montmartre, pour lesquels ils avaient des doutes concernant la légalité des locations (type Booking ou Airbnb). Enquêtes de terrain Deux agentes se dirigent vers un immeuble de la rue André-Antoine. L’appartement qu’elles tentent de vérifier se situe au 2 e étage et est déclaré comme résidence principale, alors que le propriétaire habite à une autre adresse. Après que les agentes ont toqué plusieurs fois, une touriste ne parlant pas français refuse d’ouvrir et parle à travers la porte. Elle ne connaît JIMMY FAIRLY, LES LUNETTES LES PLUS MODE DE L’ÉTÉ Pourquoitoutlemonde en parle ? Véritable carton sur instagram, les lunettes de soleil Jimmy Fairlysont portéespar toutesles influenceuses:Clara Berry, Lena Simonne, Chloé Lecareux, Annabelle Belmondo… Elles onttoutes craquépourlamarque parisienne. Lancée par deux trentenaires, Antonin Chartier et Sacha Bostoni, la marque apris le pari de révolutionner le marché de l’optique. Pour toute monture achetée, Jimmy Fairly offre les verres. Leur secret ? Des modèles branchés et de qualité à99 € , dessinés et assemblés en France, directement de leur atelier jusqu’à leurs clients. Pour toute monture achetée, Jimmy Fairly offreles verres àlavue. « Ensupprimant les intermédiaires, nous maîtrisons la production, de la conception à la commercialisation, afin de proposer des montures au prix le plusjuste. » explique Antonin. Des boutiques qui ne désemplissent pas, chaleureuses, avecdes vendeurs prosetsympas.C. Tyrou/20 Minutes Une agente en action dans le 18e. pas le propriétaire et a loué le logement via Booking. « Ce n’est pas parce que [le propriétaire] a un numéro de déclarant qu’il est en règle. Après nos constatations, on va lui envoyer un courrier pour visiter ce logement », indique l’une des agentes. Un peu plus loin dans la rue, elles s’arrêtent devant un autre immeuble. Cette fois, il s’agit d’un appartement déclaré comme logement secondaire. « Selon Un esprit cosy inspiré des coffeeshopsvintage new-yorkais et un accueilàl’image des lieux  : onysertmême le café. « Nous essayons de garder aumaximum notre agilité et d’avoir une vraie cohérence globale entre le produit, le prix et les lieux de ventes. » commente Sacha. Un impact socialpositif « BUY ONE, GIVE ONE » JimmyFairly aadopté depuis ses débuts le principe du Buy One Give One  : pour chaque paire achetée, une paire est offerte àune personne dans le besoin via des associations (Restoring Vision et Vued’Ensemble). Une marque engageante etengagée, voici la recette du succès deJimmy Fairly. Retrouvez toutesleurs boutiquessur  : www.jimmyfairly.com @jimmyfairly la loi, le propriétaire doit demander une autorisation de changement d’usage soumis à une compensation dans le cas d’une résidence secondaire. Mais nous n’avons aucune demande enregistrée au nom du propriétaire », détaillent-elles. Un seul indice leur montre qu’elles sont sur une bonne piste  : la présence de quatre boîtes à clés. Quatre logements de l’immeuble sont donc destinés à la location de courte durée. Pourtant, elles affirment n’avoir vu aucune annonce à cette adresse. « Les contrevenants s’exposent à une amende allant jusqu’à 50 000 €  », rappellent-elles. Après les visites, les deux contrôleuses vont continuer leurs recherches pour vérifier que les propriétaires sont en règle. Si ce n’est pas le cas, un constat d’infraction sera envoyé au tribunal. Selon Ian Brossat, adjoint de la maire de Paris chargé du logement, 500 dossiers sont en cours de procédure devant le tribunal de Paris ; 60 000 annonces de logements à courte durée seraient illégales et cinq millions d’euros d’amende auraient été infligés depuis 2014. Camille Tyrou Par F.C 4 Vendredi 5 juillet 2019 L’Etat à nouveau reconnu fautif dans son action antipollution. Jeudi, le tribunal administratif de Paris a reconnu une « faute » de l’Etat dans sa politique de lutte contre la pollution de l’air en Ilede-France, après le recours de trois Parisiens victimes de problèmes respiratoires. Fin juin, le tribunal de Montreuil avait fait de même, après le recours d’une mère et de sa fille. La station d’épuration d’Achères à l’arrêt. Des dommages matériels importants, qui sont à l’origine de l’interruption du traitement des eaux, et de probables dégâts sur la faune de la Seine  : ce sont les conséquences de l’incendie survenu mercredi dans la principale station d’épuration de la région parisienne à Achères (Yvelines). Jeudi, le feu n’était pas totalement maîtrisé. Intensification de la lutte contre les déchets. Davantage de médiateurs du tri, fiscalité incitative, concours du « pire emballage » … Le Syndicat de traitement des ordures ménagères (Syctom) a annoncé jeudi le lancement d’un plan pour réduire les déchets dans la région. ClaraBerry porte le modèle ANGIE, 99 € . Publicité
Grand Paris Une « expérience patient » soignée Santé « 20 Minutes » a visité un hôpital des Hauts-de-Seine, où est testé ce dispositif censé améliorer la prise en charge au quotidien Ce jeudi après-midi-là, au living lab de l’hôpital Foch, établissement de santé privé d’intérêt collectif (Espic) situé à Suresnes (Hauts-de-Seine), jus d’orange, bonbons et crayons trônent sur une table. C’est l’heure du goûter-échange entre des patients, un aidant, une bénévole, la directrice de la maison des parents et Valérie Moulins, directrice de la communication et du service consacré à l’« expérience patient ». Chauffage, couverture, repas, communication… Aucun sujet n’est tabou et chacun donne son avis sur ce qui peut pourrir un séjour à l’hôpital. Ce dispositif, encore balbutiant en France, devrait se développer rapidement. Dans le cadre de Ma santé 2022, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, souhaite que les hôpitaux misent sur cette démarche qui encourage les interactions entre patients et soignants. L’agenda du week-end VENDREDI, JUSQU’AU 20 SEPTEMBRE Expo photo tout vélo L’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile-de-France accueille l’exposition « Vélomania », du photographe Antoine Repessé. Il présente des portraits de cyclistes glanés lors de ses voyages à Villiersle-Bel, Téhéran, Lyon ou Beyrouth. Gratuit, du lundi au vendredi de 9 h à 17 h 15, rue Falguière (Paris, 15 e). M° Falguière. SAMEDI ET DIMANCHE Hip Hop Collections, bisse La scène hip-hop investit le théâtre de verdure du musée du quai Branly- Jacques-Chirac pour le 2 e festival Hip Hop Collections. Samedi, dès 20h, Pour figurer dans l’agenda, écrivez à paris@20minutes.fr. avec vous Au living lab, le sujet « ascenseur et dignité » est soulevé par Pierre, surpris que les patients, à demi-nus sur leur brancard, croisent les visiteurs dans cet espace confiné. « Avant, on se préoccupait beaucoup moins de notre avis », salue cet homme dont le fils, Florent, 24 ans, atteint de mucoviscidose, attend depuis un mois une greffe. A l’écouter, malgré l’angoisse, l’attente, les doutes, cette écoute horizontale allège le quotidien. Dialogue et technologie Parmi les points noirs que soulèvent les patients, celui des repas. « Certains nous expliquent qu’on leur sert du riz alors qu’ils sont constipés », rend compte Margot, bénévole à l’hôpital. Valérie Moulins s’est retroussé les manches. Et pour que les patients dégustent du pain frais le matin, elle a testé quatre Andy 4000, Organic et DJ Weedim se relaieront pour des sets. Dimanche, lives dès 16h. A suivre, des visites inédites sur les liens entre le hip-hop et les collections du musée. Gratuit, 37, quai Branly (Paris, 7 e). M° Iena. DIMANCHE, JUSQU’AU 1 ER SEPTEMBRE Faire le mur au Pavillon de l’Arsenal Possibilité, dès 5 ans, d’escalader le mur de 13 m qui permet de se hisser jusqu’au sommet de la verrière de la grande halle d’exposition. Gratuit. Du mardi au vendredi, 17 h-19 h ; samedi et dimanche, 11 h-13 h et 14 h-19h. 21, boulevard Morland (Paris, 4 e). M° Sully-Morland. Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr O. Gabriel/20 Minutes Pepper le robot informe les patients. Et être informé, ça rassure. boulangeries de Suresnes. Un menu spécifique a aussi été repensé pour les patients atteints de mucoviscidose. Mais il n’y a pas que dans l’assiette que l’hôpital peut se perfectionner. « A force de courir, certains soignants deviennent des mécaniciens et en oublient leur humanité », reconnaît Valérie Moulins. Pour sensibiliser, sans crisper, elle a fait venir des acteurs qui rejouent des scènes que les patients lui ont décrites. Un jeu de rôle qui « permet à chacun de se mettre dans la peau du patient et de corriger ». Par ailleurs, l’Espic propose des informations avec dix petits films sur son site. Et un robot, nommé Pepper, circule en salle d’attente. Le but La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE DEMAIN 5 Vendredi 5 juillet 2019 matin après-midi matin après-midi 16 °C 30 °C est de délivrer les informations importantes sous forme de quiz  : comment le patient doit s’épiler, prendre une douche avant une opération... « Tout cela rassure, surtout quand on ne sait pas combien de temps on va rester », souligne Hélène, directrice de la maison des parents. « En seulement soixante-douze heures, j’ai su que mon compagnon pourrait loger à la maison des familles, où l’ambiance est très détendue », confirme Joanne, patiente qui vient de Saint-Pierre-et- Miquelon. L’« expérience patient » permet à des personnes de « se rendre utiles pour les suivantes, c’est fondamental et peu coûteux », assure Valérie Moulins. Oihana Gabriel 18 °C 31 °C Laissons, laissons entrer le soleil La chaleur s’impose sur l’ensemble du pays. Le thermomètre reste à des niveaux de saison dans le Nord. En revanche, de très fortes températures sont attendues entre l’Occitanie et l’arrière-pays méditerranéen.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :