20 Minutes France n°3444 5 jui 2019
20 Minutes France n°3444 5 jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3444 de 5 jui 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,3 Mo

  • Dans ce numéro : groupe facebook, au mépris des femmes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
BÉRENGÈRE KRIEF NOÉ WODECKI NICOLAS WANCZYCKI THOMAS VDB ACTUELLEMENT AU CINÉMA Kaicom Culture le costume préféré de Melizennest celui de Bayonetta, d’après le jeu vidéo du même nom. Paris prépare le retour d’œuvres au Bénin Art La France va travailler au « retour » de 26 œuvres d’art réclamées par le Bénin, sans attendre l’adoption d’une loi entérinant formellement cette restitution, a affirmé jeudi le ministre de la Culture, Franck Riester. « La restitution des œuvres fera l’objet d’une inscription dans la loi, a déclaré le ministre à l’occasion d’un grand forum consacré à la question des « patrimoines africains » à Paris. Le calendrier reste encore à préciser compte tenu du nombre important de textes en discussion au Parlement. » Actuellement propriété du musée du quai Branly, les 26 œuvres en question étaient des prises de guerre du général français Alfred Dodds dans le palais du roi Béhanzin du Dahomey (actuel Bénin) en 1892. Fin novembre, 18 Vendredi 5 juillet 2019 « Le cosplay me permet d’allier mes passions » Japan Expo A l’occasion du festival qui se tient jusqu’à dimanche, « 20 Minutes » a rencontré la cosplayeuse MelizennLe festival Japan Expo fête ses 20 ans jusqu’à dimanche au parc des expositions de Villepinte (Seine-Saint-Denis). La culture japonaise passionne les Français  : jeux vidéo, J-pop, traditions, sports ou cosplay. 20 Minutes a rencontré Maëva, alias Melizenn, 28 ans, développeuse Web… et héroïne de mangas, jeux, animes quand elle incarne des personnages. Qui dit cosplayeuse, dit fan du Japon et de mangas ? J’étais fan de japanimation et de mangas. C’est ce qui m’a amenée au cosplay, il y a dix ans. Je faisais aussi du théâtre et j’étais bricoleuse. Le cosplay s’est imposé comme un moyen d’allier toutes ces passions. Quel a été le déclic, le premier costume ? J’avais prévu de participer à un défilé spécial Clamp en 2009, un groupe de femmes mangakas que j’admire. Je n’ai pas pu y aller, mais j’ai fini mon costume pour les Utopiales de Nantes. J’ai terminé troisième du concours. Mon costume s’inspirait de Kiishim, une méchante du manga « Tsubasa Reservoir Chronicle ». Comment choisissez-vous l’univers, le personnage ? Au début, j’étais influencée par des séries comme « Sailor Moon ». Puis je me suis ouverte à d’autres univers. J’ai ainsi un costume de Blanche-Neige, pas celui du dessin animé Disney, mais d’une réinterprétation historique. Existe-t-il des cosplayeurs professionnels ? Pour ma part, le cosplay reste un loisir. Je suis invitée pour juger des concours, animer des conférences et participer à des animations d’éditeurs de jeux vidéo. Rares sont les cosplayeurs qui en vivent. Quel est votre costume pour Japan Expo 2019 ? Il est issu du film Casse-Noisette et les quatre royaumes. Mais le costume dont je suis le plus fière est celui de Bayonetta. C’est un personnage de jeu vidéo sexualisé et féministe. Ce costume mêle plusieurs techniques  : similicuir, broderie, accessoires en impression 3D. J’apprends toujours de nouvelles choses, c’est passionnant. Propos recueillis par Vincent Julé Emmanuel Macron avait décidé de restituer « sans tarder » ces œuvres après la remise d’un rapport (de deux universitaires, du Collège de France et de l’université de Saint-Louis au Sénégal) sur ce sujet. Il avait aussi promis une grande réunion associant partenaires africains et européens pour définir le cadre d’une « politique d’échanges » d’œuvres d’art.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :