20 Minutes France n°3444 5 jui 2019
20 Minutes France n°3444 5 jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3444 de 5 jui 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,3 Mo

  • Dans ce numéro : groupe facebook, au mépris des femmes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
UN THRILLER SURPRENANT DE BOUT EN BOUT. " TÉLÉRAMA « " UN FILM DE SAFY NEBBOU FRANÇOISCIVIL NICOLE GARCIA Disponible en DVD, BLU-RAY et VOD Culture J’ai toujours voulu être un bonhomme » ##JeV#108-252-https://www.dailymotion.com/video/x7cigym##JeV# 16 Vendredi 5 juillet 2019 Musique La rappeuse Chilla, qui s’est fait connaître en 2017 avec le titre « Sale Chienne », sort ce vendredi un album, « Mun » « J’ai l’impression de ne plus avoir à me justifier d’être une femme. » Chilla, qui s’est fait connaître en 2017 grâce à « Sale Chienne » et « Si j’étais un homme », revient ce vendredi avec Mun (à prononcer « Moon »). Ce premier album, « introspectif » et « thérapeutique », fait le lien entre son adolescence et sa vie d’adulte, entre le rap et le chant. Que signifie « Mun », le titre de ton album* ? Dans mes textes, je fais souvent référence à la Lune, aux astres, la galaxie, pas d’un point de vue scientifique mais plutôt spirituel. Quand tu te retrouves face à la Lune, tu prends conscience qu’il y a des choses qui te dépassent. Ça symbolise aussi la féminité et le fait d’avoir différentes facettes  : ce côté brut, rap – très viril – en opposition à ce côté chanté, sensible et mélodieux. C’est aussi un album intime… Il y a un vrai travail d’introspection qui m’a permis de me libérer sur plein de choses. Je m’exprime sur des sujets comme l’amour. Il y a deux ans, c’était inenvisageable. Dans « Cœur sombre », tu parles d’un garçon au cœur brisé. Ce titre s’inspire-t-il d’une vraie histoire ? « Cœur sombre » est plutôt un constat. J’ai toujours traîné avec pas mal de mecs et j’ai Le Rewind. Retrouvez la chronique vidéo décalée qui revient sur les faits insolites du jour. Aujourd’hui, ils filment un requin griset de 6m. S. Schlumberger/Discipline Studio la musicienne livre un premier album introspectif. quelques potes qui font semblant d’être détachés des relations, qui sont juste là pour « ken des meufs ». Je trouvais important de donner mon point de vue en tant que femme en disant  : « Ecoutez les queutards, certains d’entre vous sont des vrais bâtards, mais d’autres sont juste des écorchés qui veulent faire les mecs forts, alors qu’en vrai vous avez le cœur brisé. » Dans ta musique, tu affirmes un côté « viril » et tu n’hésites pas à reprendre à ta manière des expressions comme « porter ses couilles ». Est-ce une façon de renverser le discours ? Pendant des années, j’ai bridé ma féminité parce que j’avais peur qu’on pense que j’étais dans la séduction. J’ai toujours Canal+ prépare un important plan de départs. Le groupe Canal+ s’attaque à 20% de ses effectifs hexagonaux. La filiale du groupe Vivendi veut supprimer au moins 500 postes en France, avec un plan de départs volontaires qui sera présenté la semaine prochaine, a indiqué jeudi une source proche du dossier, confirmant des informations de la lettre professionnelle Satellifax et du site Les Jours. voulu être un bonhomme parmi les bonshommes, et pas juste la meuf de la clique. Je n’ai jamais voulu ressentir une différence entre les sexes, donc forcément je n’ai jamais bridé mon vocabulaire ou ma façon de m’exprimer par rapport à ce qu’on attendait d’une femme. J’ai eu une très bonne éducation et ma mère s’est toujours battue pour que je sois quelqu’un qui puisse s’intégrer pleinement dans la société. Mais j’ai toujours grandi en opposition. On a toujours attendu de moi que je sois très féminine et très polie, je suis devenue virile et vulgaire. Propos recueillis par Clio Weickert * Nous avons choisi le tutoiement pour retranscrire au mieux la spontanéité du moment (et la sympathie de Chilla). Meilleur résultat depuis six ans pour la Fête du cinéma. La 35 e Fête du cinéma, qui s’est terminée mercredi, a attiré 3,42 millions de spectateurs en quatre jours, un chiffre en hausse de 28% par rapport à 2018, a annoncé jeudi la Fédération nationale des cinémas français (FNCF). L’événement obtient son meilleur résultat depuis six ans, précise la FNCF, qui l’attribue notamment à « l’attrait des salles climatisées ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :