20 Minutes France n°3443ES 4 jui 2019
20 Minutes France n°3443ES 4 jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3443ES de 4 jui 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : jeux vidéo, la carte mémoire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10  |  Aller à la page   OK
10
SportS Paris 2024 part à la chasse au CO 2 Jeux olympiques La ville hôte lance deux appels à projets afin d’atteindre son objectif de neutralité carbone Dix-neuf jours de compète, six milliards d’euros de budget, un village olympique doté de 14 000 lits… Les chiffres de Paris 2024 impressionnent. Le Comité d’organisation des Jeux olympiques (Cojo) en rajoute un  : zéro, comme l’objectif à atteindre en neutralité carbone. Cela ne veut pas dire que ces JO ne généreront pas de gaz à effet de serre. « Il y a des émissions inévitables, liées « L’événement nécessite des système de secours en énergie. » Tony Estanguet, président du Cojo aux transports des athlètes, des spectateurs, à l’alimentation... », prévient Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat Paire in, Chardy out à Wimbledon. Mercredi, Paire a profité de l’abandon de son adversaire, le Serbe Kecmanovic (7-6, 6-4) pour se qualifier au troisième tour de Wimbledon. Il y défiera le Tchèque Vesely. Moins de chance pour Chardy, battu par le Belge Goffin (6-2, 6-4, 6-3). Ça passe en revanche pour Djokovic. Transfert record à l’Atlético. Le club madrilène va certainement perdre sa star française Antoine Griezmann, mais pour le remplacer, l’Atlético a frappé fort en recrutant à Benfica la pépite portugaise Joao Félix pour 126 millions d’euros. L’international de 19 ans a signé pour sept saisons. Cavendish « dévasté ». Alors que le Tour de France s’élancera samedi, Mark Cavendish, 34 ans, s’est dit « dévasté » sur son compte Twitter par la décision de son équipe (Dimension Data) de ne pas le retenir. Le Britannique assure avoir tout mis en œuvre pour faire partie de l’épreuve, lui qui a été victime du virus d’Epstein-Barr.L. Marin/AFP F. Fife/AFP paris utilisera 95% des infrastructures existantes et temporaires pour les Jo. auprès du ministère de la Transition écologique. L’engagement des JO 2024 est d’émettre le moins possible de CO 2 et de compenser les émissions qui ne peuvent être évitées. Ainsi, Paris utilisera 95% d’infrastructures existantes et temporaires pour les épreuves. « Des éditions construisaient jusqu’à dix équipements quand les Jeux de Paris en nécessiteront qu’un  : le centre aquatique », rappelle le Cojo. Ce point permettrait de réduire de 50% les émissions de gaz à effet de serre par rapport à d’autres éditions. L’objectif parisien nécessitera aussi de traquer, secteur par secteur, les émissions évitables. C’est l’objet de deux appels à projets présentés mercredi dans les bureaux du ministère de la Transition écologique et destinés aux entreprises françaises. Le premier appel, intégré au programme d’investissement d’avenir et qui laisse aux entreprises jusqu’au 15 novembre pour candidater, porte sur la production d’énergie hors réseaux. « Un événement comme les JO nécessite des systèmes de secours en Un immense sourire pour les Néerlandaises 10 Jeudi 4 juillet 2019 énergie », explique Tony Estanguet, président du Cojo. Ils complètent parfois le réseau électrique. Or, les solutions existantes se résument le plus souvent à des groupes électrogènes fonctionnant au gazole, fort émetteur de CO 2. On est typiquement dans les émissions évitables. L’appel vise à proposer des groupes électrogènes fonctionnant aux énergies renouvelables, « pour les Jeux, voire avant », précise Tony Estanguet, président du Cojo. Parallèlement, l’Etat et le Cojo lancent ce jeudi – et jusqu’au 8 octobre – une édition spéciale du concours d’innovation I-Nov, consacrée aux start-up et aux PME. Transport, économie circulaire, technologies numériques, adaptation au changement climatique… Neuf thématiques sont identifiées. L’une d’elles concerne les matériaux de construction utilisés pour bâtir les infrastructures des Jeux. Un autre poste d’émissions de CO 2 non négligeable. Il n’y a rien d’acté encore, mais Emmanuelle Wargon a inauguré, mi-juin, le plus haut immeuble en bois de France, à Strasbourg. « On peut s’en inspirer pour construire le village olympique », avance la secrétaire d’Etat. Fabrice Pouliquen L’image. Que ce fut dur ! Les pays-Bas ont éliminé, mercredi soir, en demi-finale de la Coupe du monde, la Suède (1-0 a.p.) après un match cadenassé qui a mené les deux équipes en prolongation. C’est la milieu de terrain Jackie Groenen (à dr.) qui a délivré les siennes d’une belle frappe des 20 m à la 99 e minute. En finale, les championnes d’Europe défieront dimanche (17 h) les Américaines, plus que jamais candidates à leur succession.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :