20 Minutes France n°3439 26 jun 2019
20 Minutes France n°3439 26 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3439 de 26 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,9 Mo

  • Dans ce numéro : coût dur pour les granules ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
CinéMa Des jouets triés sur le quatrième volet Animation Héros familiers et nouveaux personnages réussis sont au rendez-vous dans « Toy Story 4 », qui prolonge avec maestria la saga Sur le papier, un quatrième volet de la saga « Toy Story », alors que la trilogie s’était achevée en beauté, ne semblait pas justifié. Mais il suffit de quelques plans de Toy Story 4 de Josh Cooley, accueilli triomphalement au festival d’Annecy, pour être rassuré  : ce nouvel épisode est de la même veine jubilatoire que ses prédécesseurs. « Nous avions les mêmes doutes que vous à l’idée de reprendre les personnages les plus aimés de Pixar », confie le réalisateur à 20 Minutes. L’équipe a donc ajouté de nouveaux personnages, même si l’on aime toujours ces héros avec lesquels on a mûri et qui ont euxmêmes bien évolué. V Bienvenue à Fourchette. Parmi les petits nouveaux, on a un faible pour Fourchette, un couvert jetable (doublé par Pierre Niney en français), que Bonnie a customisé pour en faire une poupée. « Je me suis inspiré de ma fille, qui faisait vivre d’incroyables aventures à un stylo, explique Josh Cooley. Chaque animateur en a créé une version afin de parvenir à trouver la meilleure. » Et on ne peut que craquer pour ce petit bonhomme qui refuse sa condition de joujou. V Bienvenue à Duke Caboom. Duke Caboom, cascadeur à moto doublé par Keanu Reeves dans la version originale, est une trouvaille. « Il est inspiré de l’un de mes propres jouets d’enfance, explique Josh Cooley. Je lui faisais vivre des aventures ahurissantes auxquelles je rends hommage dans le film. Il y a aussi beaucoup de Keanu et de son charisme dans ce personnage qu’il a aidé à modeler. » Ce joujou au look ancré dans les années 1970 avait déjà fait une brève apparition dans Walt Disney/Pixar ##JEV#171-54-https://bit.ly/2FxfK9b##JEV# Les Indestructibles 2. On chuchote qu’il pourrait devenir le héros de son propre film, tant il est cool. V Bienvenue à Bunny et Ducky. Bunny le lapin (doublé par Franck Gastambide) et Ducky le canard (Jamel Debbouze) sont des lots de foire qui rêvent d’être gagnés. « Nous avons voulu ajouter un type de jouet que nous n’avions pas encore montré », précise Josh Cooley. Entre une fête foraine et un magasin d’antiquités, chacun des personnages a sa façon de considérer sa fonction. « Accepter d’être soi-même ou renoncer à ce qu’on ne peut plus être en se transformant est le message que nous voulions faire passer. » 16 Mercredi 26 juin 2019 Fourchette, nouveau venu qui refuse sa condition de joujou, et Woody. Leurs désirs font désordre « Conséquences » C’est une plongée très rude dans un centre de redressement pour adolescents que propose Darko Stante dans Conséquences. Le cinéaste slovène suit le parcours d’un délinquant, incarné par l’excellent Matej Zemljic, quand ce dernier prend conscience de son homosexualité auprès d’un camarade aussi violent que séduisant. Le réalisateur de ce premier film a été éducateur dans l’un de ces centres. Et il s’est aidé de sa propre expérience pour écrire le film. Une ode à la tolérance Dans le monde très codé du centre, chacun doit prouver sa virilité à grand renfort de rackets et autres actes de violence. Parmi les détenus, le leader du centre, délinquant charismatique, peine à s’avouer qu’il est lui-même gay. « On attend de lui une certaine façon de se comporter et d’agir, explique le réalisateur. Quand, soudain, il ressent une attirance pour un autre garçon, il ne comprend pas ce qui lui arrive. » La passion que ce garçon ressent pour le héros culmine en une belle scène de sexe, mais il leur est impossible de s’aimer, même lorsqu’ils passent des week-ends en dehors du Epicentre Films V Bienvenue à de nouveaux méchants géniaux. Une poupée muette et ses sbires, marionnettes de ventriloque aux allures de mafieux des années 1950, tentent de voler la boîte qui permet à Woody de parler. La poupée espère ainsi se faire adopter. « Certains rêvent de découvrir le monde et d’autres de trouver un foyer, estime Josh Cooley. Petits et grands peuvent comprendre cela. » Ils le saisissent tellement bien que les spectateurs de toutes les catégories d’âge sont sortis de la projection du Festival international du film d’animation d’Annecy l’œil humide et le sourire aux lèvres. Caroline Vié centre. « Peu importent nos origines, nous partageons tous un désir de lien et d’amour, martèle le réalisateur. Le sujet de mon film n’est pas l’institution, mais la quête d’identité dans ce monde. » En enfermant le spectateur avec ses jeunes en perte de repères, c’est le tableau d’une société tout entière que brosse Darko Stante. Avec, en filigrane, l’espoir d’ouvrir les esprits et de faire reculer l’homophobie.C.V. Le film suit un jeune délinquant incarné par Matej Zemljic (au centre).
Affiche  : LeCercle Noir pour Fidelio -Photo affiche  : Eddy Brière -2018 -Les Films du Premier -Les Films du 24 -TF1 Films Production LE RETOUR DE LA COMÉDIE PHÉNOMÈNE MAINTENANT EN VIDÉO ARY ABITTAN SADOUN MEDI FRÉDÉRIC CHAU EN DVD, BLU-RAY ET COFFRETS 2FILMS UGC PRÉSENTE CHRISTIAN CLAVIER CHANTAL LAUBY UN FILM DE PHILIPPE DE CHAUVERON NOOM DIAWARA FRÉDÉRIQUE JULIA BEL PIATON CAEN ÉMILIE FONTAN ÉLODIE NZONZI PASCAL SALIMATA KAMATE TATIANA ROJO ETCLAUDIA TAGBO *Tarifs et conditions sur orange.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :