20 Minutes France n°3439 26 jun 2019
20 Minutes France n°3439 26 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3439 de 26 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,9 Mo

  • Dans ce numéro : coût dur pour les granules ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ActuAlité Blanquer reçoit un zéro pointé Education Les lecteurs de « 20 Minutes » n’apprécient pas du tout la décision du ministre de reporter le brevet en raison de la canicule Jean-Michel Blanquer voulait protéger les élèves, mais il s’est attiré les foudres de certaines familles. Le ministre de l’Education a annoncé lundi sa avec vous décision de reporter le brevet à lundi et à mardi, afin que les collégiens ne souffrent pas de la canicule. Une nouvelle qui n’a pas fait l’unanimité. Certains parents, qui ont répondu à notre appel à témoins, jugent les précautions du ministère excessives. « Mettre deux ventilateurs dans chaque salle d’examen aurait suffi et, au moins, les établissements auraient été prêts pour les années suivantes, car le climat ne va pas rafraîchir et le calendrier scolaire ne va pas bouger », estime Marie. « J’habite le sud de la France et des températures de ce La « faute de l’Etat » reconnue en justice Pollution de l’air Une « première » en France. La justice a reconnu mardi une « faute » de l’Etat dans sa politique de lutte contre la pollution de l’air en Ile-de-France, après le recours d’une mère et de sa fille qui vivaient près du périphérique et souffraient de problèmes respiratoires. Le tribunal administratif de Montreuil a retenu « l’insuffisance des mesures prises pour remédier au dépassement, entre 2012 et 2016, en Ile-de-France, des valeurs limites de concentration de certains gaz polluants ». Cependant, la requête des deux femmes a été rejetée, le tribunal estimant que le lien de causalité entre leurs maladies et l’insuffisance des mesures prises n’était pas « directement » établi au vu des pièces produites. Leur avocat, François Lafforgue, s’est toutefois félicité  : « Dorénavant, l’Etat devra prendre des mesures efficaces (…) et les victimes peuvent espérer obtenir la reconnaissance de leur préjudice. » Selon des associations, une cinquantaine de recours ont été déposés par d’autres victimes de la pollution à Paris, Lyon, Lille ou Grenoble. type sont fréquentes fin juin. Jusqu’à maintenant, cela ne semblait pas poser de problème », s’étonne Florence. D’autres parents pensent même que le report des épreuves peut pénaliser leurs enfants  : « Ils seront encore plus fatigués, d’autant plus que l’établissement de ma fille les oblige à venir mercredi, jeudi et vendredi en cours, soi-disant pour réviser », déclare Sylvaine. « La canicule était annoncée depuis longtemps, ils auraient dû anticiper plus tôt au lieu de prévoir après », s’insurge de son côté Séverine. « Tout cela est consternant ! » Les parents qui avaient prévu un départ en vacances dès ce week-end enragent aussi. Laure, qui avait planifié un séjour linguistique pour son fils avec un départ dimanche, résume la situation  : « L’organisme est dépassé par les événements et ne peut pas nous assurer un nouveau départ mercredi. Bien entendu, le forfait assurance que nous avions pris ne prend pas en compte cette situation. Et je n’imagine pas faire passer à mon fils la session de rattrapage du brevet en septembre (lire l’encadré), après deux mois de vacances, et alors qu’il sera concentré sur la2nde. Tout cela est consternant ! » Quant aux collégiens, qui voyaient avec satisfaction le moment de leur libération arriver, ils vont devoir encore réviser. « J’étais focalisé sur le brevet en fin de semaine, puis enfin les vacances. Mais là, je ne vais vraiment Du frais qui fait froid dans le dos Electricité Alors que la France affronte depuis lundi une vague de chaleur exceptionnelle au mois de juin, certains se ruent sur les ventilateurs et les climatiseurs. Sans pour autant penser aux conséquences. L’utilisation intensive de ces équipements, très énergivores, pourrait en effet être, en partie, responsable d’une hausse majeure des besoins énergétiques dans le monde. Selon une étude parue lundi dans la revue Nature Communications, le réchauffement climatique pourrait H. Dinh Nam/AFP les climatiseurs sont énergivores. A. Robert/Sipa (illustration) 10 Mercredi 26 juin 2019 les épreuves se dérouleront lundi et mardi, au lieu de jeudi et vendredi. entraîner l’augmentation des besoins en énergie, notamment pour les climatiseurs, de 25 à 60% d’ici à la moitié du siècle. « C’est un cercle vicieux », dénonce Justin Peraud, de l’ONG Groupe énergies renouvelables, environnement et solidarités. Selon les différentes prévisions, près de 1,6 milliard de climatiseurs sont utilisés aujourd’hui dans le monde, dont la moitié en Chine et aux Etats-Unis. D’ici à 2050, on pourrait en comptabiliser entre 5 et 6 milliards. De plus, « les gaz réfrigérants qu’ils contiennent sont extrêmement nocifs pour la couche d’ozone, ajoute Fanny Petitbon, de l’ONG Care. Ensuite, les climatiseurs fonctionnent en rejetant de l’air chaud à l’extérieur, et ne font qu’accroître la chaleur extérieure. » Que faire, alors ? Fanny Petitbon recommande des « réflexes de bon sens »  : avoir un logement bien isolé, faire entrer l’air frais la nuit, créer des zones d’ombre… Guillaume Planchot, président de Via Sèva, plaide, lui, pour freiner l’urbanisation extrême des villes. Des solutions existent  : végétaliser les extérieurs des bâtiments, ou les peindre en blanc. « Un arbre apporte autant de fraîcheur que cinq climatiseurs, et ça ne consomme rien », insiste Fanny Petitbon. Manon Aublanc avoir aucune force, je n’en peux plus », confie Gaby. Wendy, elle, se montre plus pragmatique  : « On pouvait tous prendre une bouteille et un brumisateur. La chaleur ne nous aurait pas tués ! » Delphine Bancaud Des critères assouplis Mardi sur France Info, le ministre Jean-Michel Blanquer a rappelé que les vacances scolaires commencent le 5 juillet. Il a aussi rappelé que les critères pour passer le brevet à la session de septembre seront assouplis. Circulation différenciée à Paris et à Lyon ce mercredi. Face à l’épisode de pollution à l’ozone en région parisienne, la circulation différenciée est mise en place dès ce mercredi dans l’agglomération. Seuls les véhicules munis d’une vignette Crit’Air de classe 0, 1 ou 2 sont autorisés à circuler à l’intérieur de la zone délimitée par l’A86. La métropole de Lyon a aussi obtenu la circulation différenciée dans la ville et à Villeurbanne. Un nouveau congé de paternité. Les pères dont le nouveau-né est hospitalisé dans une unité de soins spécialisés pourront bénéficier d’un congé de paternité supplémentaire de trente jours consécutifs à partir du 1er juillet, selon un décret paru mardi au Journal officiel. LE CHIFFRE 75% des 4-7 ans, 60% des 8-12 ans et 25% des 13-17 ans consomment trop de sucre. Agence nationale de sécurité sanitaire



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :