20 Minutes France n°3437 21 jun 2019
20 Minutes France n°3437 21 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3437 de 21 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : hip-hop, match amical.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Week-end 16 Vendredi 21 juin 2019 « Les artistes pop s’inspirent du rap » Musique Pour la Fête de la musique, ce vendredi, Madame Monsieur arbitre le match entre rap et chanson française Madame Monsieur aime mélanger les genres. C’est la raison d’être de leur nouveau projet, un double album, Tandem, pour lequel le duo a convié autant d’artistes issus de la scène rap que de la variété française à chanter avec eux (lire ci-dessous). A l’occasion de la Fête de la musique, ce vendredi, 20 Minutes a proposé au duo d’arbitrer le match entre rap et chanson française. Les textes les plus inventifs, on les trouve côté rap ou côté chanson ? Jean-KarlLucas  : J’ai l’impression qu’il y a une plus grande liberté dans le rap. Peut-être qu’on se bride un peu plus dans la chanson, mais ça commence à changer. On voit de plus en plus les artistes pop s’inspirer des rappeurs. Emilie Satt  : Les rappeurs savent très bien qu’ils sont observés, mais quelque part ils s’en foutent. Dans la chanson française, on fait davantage attention à ce que les autres vont penser de nous. Les artistes les plus engagés ? J.-K.L.  : Dans la pop et la variété, il y a de moins en moins de textes engagés. Bien sûr, il y a Gauvain Sers, mais on a du mal à retrouver des artistes comme Balavoine ou Renaud. Dans le rap, j’ai l’impression qu’il y en a de moins en moins aussi. On est tous un peu désabusés par le monde dans lequel on vit. Le nouvel album de Jean-karlLucas et emilie Satt sortira à la rentrée. Lorenvu/Sipa Press Lorenvu/Sipa Press Jean-karlLucas et emilie Satt, de Madame Monsieur, que 20 Minutes a rencontrés au restaurant BB Blanche, à Paris. E.S.  : On nous a beaucoup demandé si on était des chanteurs engagés parce qu’on a chanté l’histoire de Mercy [une enfant née, en mars 2017, sur un bateau venu secourir des migrants en mer]. On n’a pas fait ça dans le but de mettre en lumière une crise, mais parce qu’on a été touchés par l’histoire. Aujourd’hui, on reçoit chaque semaine des vidéos de chorales d’enfants qui chantent « Mercy », et tous ont compris l’histoire de cette petite fille. D’une certaine manière, on est un peu des artistes engagés. Qui a le plus de chances de s’exporter ? J.-K.L.  : C’est tout le problème avec la chanson en français  : la barrière de Résultat du match Le rap s’impose avec une tête d’avance, ce qui confirme l’engouement actuel pour ce genre musical. La preuve  : la chanson française n’hésite plus à s’en inspirer ouvertement. De toute façon, à la fin, c’est toujours la musique qui gagne. Madame Monsieur mélange les genres avec « Tandem » Quel est le point commun entre Boulevard des airs, Amir, Soprano, Christophe Willem, Claudio Capéo, Slimane, Kpoint, Lord Esperanza, Jok’Air ou Rémy ? Ils seront tous sur le prochain album de Madame Monsieur, Tandem, annoncé pour le 20 septembre. Le duo a convié ces artistes d’horizons variés, rookies ou confirmés, à chanter avec lui des titres inédits (et surprenants), écrits à plusieurs mains. « C’est un projet qui nous représente bien parce qu’il mélange plein de styles musicaux, explique à 20 Minutes Emilie Satt, qui forme avec Jean-KarlLucas le duo Madame Monsieur. Cela fait douze ans qu’on fait de la musique tous les deux, on est mariés, on fait tout ensemble. Comme on est boulimiques de la création de chansons, ça fait du la langue, mais on voit bien que le rap français s’exporte de mieux en mieux. On voit le succès d’Aya Nakamura aussi. E.S.  : Mais Aya n’est pas dans le rap, elle est à cheval entre les deux. J.-K.L.  : Mais elle est de la famille urbaine. Les meilleures techniques vocales ? E.S.  : Oui, là-dessus, les deux sont ex aequo. Dans le rap, avoir un bon flow, c’est hyper technique. Côté chanson, si tu prends Slimane, il a une super technique, une voix incroyable. Le meilleur sens du style ? E.S.  : Avoir son look, ses codes devient indispensable aujourd’hui. Chris, Jain ou Slimane avec son petit chapeau… Les gens ont besoin de repères comme bien de travailler avec d’autres gens. » Depuis la mi-mai, deux premiers extraits de ce nouveau projet tournent en radio. « Les Lois de l’attraction », chantée avec le groupe Kyo, et « Comme si j’avais 1000 ans », avec Kalash Criminel. Cette dernière collaboration en a surpris plus d’un. « Si on remet les choses dans leur contexte, on est deux petits chanteurs de pop qui ont fait l’Eurovision, et là, Kalash Criminel nous dit  : « Pas de problème, je fais un morceau avec vous » », glisse Emilie Satt. Vingt-deux artistes Le duo est pourtant loin de découvrir l’univers du rap. En 2016, il avait sorti un EP sur lequel étaient invités, entre autres, Youssoupha, Disiz, Jok’Air… La nouveauté avec le futur album est ceux-là, et la pop l’a compris aussi. Dans le rap, c’est un truc essentiel. J.-K.L.  : Ce qui est sûr, c’est que la mode s’inspire de la rue, de l’urbain, de la scène rap. Propos recueillis par Fabien Randanne et Clio Weickert donc plutôt dans l’ouverture aux artistes issus de la variété et de la pop française. « Ils avaient aussi envie de venir dans notre projet et d’avoir cette liberté qu’ils ne s’accordaient pas forcément dans leurs projets à eux », affirme Jean-KarlLucas. En témoigne « Tout le monde s’en tape » interprétée avec un Claudio Capéo que l’on n’avait jamais entendu comme ça. D’autres noms seront annoncés dans les prochaines semaines. Bigflo et Oli n’en feront pas partie, les Toulousains ayant dû décliner la proposition pour des raisons de planning. En tout, 22 artistes ont répondu à l’invitation de Madame Monsieur, pour autant de chansons. On n’avait jamais vu autant de monde sur un « Tandem ». F.R. etC.W.
À DÉGUSTER AVEC UNE BONNE BROCHETTE DE COPAINS -50% SUR LE DEUXIÈME ARTICLE POUR BARBECUE ** JUSQU’AU 15 AOÛT** Les 23 et 30 juin, les 7, 14, 21, et 28 juillet et les 4, 11 et 15 août, uniquement pour les magasins ouverts les dimanches et jours fériés. ** Offre valable sur le moins cher des deux produits au choix. Offre non cumulable avec toute autre offre ou promotion en cours. Panachage possible entre les différents produits au sein de chaque marque. Monoprix – SAS au capital de 78 365 040 € - 14-16, rue Marc Bloch – 92110 Clichy – 552 018 020 R.C.S. Nanterre. – – Pré-presse  : POUR VOTRE SANTÉ, ÉVITEZ DE MANGER TROP GRAS, TROP SUCRÉ, TROP SALÉ. WWW.MANGERBOUGER.FR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :