20 Minutes France n°3437 21 jun 2019
20 Minutes France n°3437 21 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3437 de 21 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : hip-hop, match amical.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
PRODUCTION pour Le grand bain de l’entrepreneuriat Entreprise Les conseils avisés de Bernadette Sozet, Déléguée Générale du réseau Initiative France Ne cherchez pas plus longtemps  : Initiative France est tout simplement le plus grand réseau associatif de financement et d’appui aux créateurs d’entreprises dans l’Hexagone. Créé en 1985, il regroupe 217 associations sur tout le territoire et a financé et accompagné plus de 17 000 créations ou reprises d’entreprises en 2018. Parmi ces entreprises, Initiative France a financé plus de 400 « Initiatives Remarquables », des projets innovants et à impact social, grâce à une garantie de l’Union européenne. V Bien réfléchir à son modèle économique. Est-ce que je vais créer de la valeur ? A qui vais-je pouvoir vendre mon service ou mon produit ? Existe-il un marché pour mon entreprise ? Ces questions simples sont parfois négligées par les créateurs. Certains néo-entrepreneurs se lancent car ils disposent d’un savoir-faire. Mais si ce talent ou cette compétence ne rencontrent pas de demande commerciale, alors leur société ne sera jamais rentable ! Bien sûr, certains succès récents dans le monde de l’internet ont démontré qu’on pouvait réussir un projet sans marché existant, en créant l’envie. Malgré tout, il faut toujours penser à l’étape d’après  : comment je gagnerai de l’argent demain ? Quel modèle économique pour mon entreprise l’an prochain ou dans 5 ans ? Des vêtements astucieux. Getty Images Constant & Zoé N’hésitez pas à solliciter les conseils d’un professionnel pour mettre toutes les chances de votre côté. V Préparer son financement. C’est l’une des erreurs les plus récurrentes  : démarrer son activité en étant sous-financé. Beaucoup de créateurs n’imaginent en effet pas le besoin de trésorerie d’une jeune entreprise. Alors que c’est justement leur première cause de défaillance ! Il semble donc important de bien ficeler son plan de financement avant de se lancer et, par la suite, de toujours anticiper ce sujet. Par exemple, il vaut mieux emprunter lorsqu’on n’est pas encore endetté, plutôt que de mettre toutes ses économies personnelles dans son projet d’entreprise. Dommage d’abandonner l’aventure en raison d’un problème de financement qui aurait pu être évité. V Ne pas rester seul. Internet est une ressource formidable pour les créateurs d’entreprises. En ligne, on trouve en effet beaucoup de conseils et de retours d’expérience sur l’entrepreneuriat. Mais cela ne suffit pas ! Un jeune créateur a besoin d’une écoute personnalisée. C’est le cas chez Initiative France, un réseau qui accompagne gratuitement les chefs d’entreprises depuis plus de 35 ans. Ici l’objectif n’est pas de vendre un service aux entrepreneurs, mais plutôt les aider à réussir leurs projets. Et toujours avec un regard bienveillant. Baptiste Roux Dit Riche 20 Minutes Production Donner du sens à son projet « Mon frère Constant est polyhandicapé depuis la naissance. J’avais des difficultés à lui trouver de beaux vêtements. Alors que j’étais étudiante en école de commerce, j’ai commencé à travailler sur ce sujet pour un projet lors de mes études. Cela m’a tellement portée que j’ai lancé ma marque Constant & Zoé en janvier 2015. » Quatre années et plus de 2 000 clients plus tard, Sarah Da Silva Gomes, n’a rien perdu de sa conviction à l’heure de revenir sur le parcours à succès de son entreprise basée à Villeurbanne (Rhône). Elle précise que Constant & Zoé ne commercialise pas des vêtements médicaux, mais bien des habits astucieux qui facilitent l’habillage des personnes handicapées. Une mission pour laquelle l’entreprise a pu compter sur le soutien de l’Union européenne. Dès 2015, la marque bénéficie d’un premier prêt de 25 000 euros octroyé par Initiative France et garanti par l’Europe. Puis un second, en 2017, cette fois-ci cofinancé par le Fonds européen d’investissement. De son côté, Sarah Da Silva Gomes aime bien livrer ce conseil à ses confrères et consoeurs entrepreneurs moins expérimentés  : « gardez toujours un mental d’acier ! » Parole de spécialiste. B.RDR Vendredi 21 juin 2019 L’accompagnement européen sur 3 sujets clés Une création facilitée. En tant que citoyen européen, vous êtes autorisé à créer une entreprise dans chaque Etat membre de l’Union. Pour ceux qui seraient déjà entrepreneurs en France, sachez que vous avez le droit d’ouvrir librement une filiale dans tout autre pays de l’UE. Des conseils en propriété intellectuelle. Besoin d’aide sur des sujets de propriété intellectuelle ? Le service « European IPR Helpdesk » vous garantit une réponse dans un délai maximum de trois jours ouvrables. Il est joignable en ligne (https://iprhelpdesk.eu/contact) ou par téléphone (+34 965 90 9692). S’informer sur les financements. Le site http://startupeuropeclub.eu/recense les solutions et les partenaires financiers de l’UE. Il est possible de personnaliser votre recherche en fonction de votre situation géographique et de vos besoins. Ce contenu a été réalisé pour la Commission européenne, par 20 Minutes Production, l’agence contenu de 20 Minutes.
Commission européenne PRODUCTION pour L’Europe pour les entrepreneurs Projet Rencontre avec le chef du service de presse de la Commission en France Guillaume Roty Accompagner les entrepreneurs dans leurs projets, c’est la philosophie qui anime la Commission européenne depuis de nombreuses années. L’Europe est-elle le meilleur endroit sur terre pour créer une entreprise ? Ce serait prétentieux de répondre oui, mais nous essayons de faire en sorte que cela soit le cas ! Au niveau européen, il y a cette volonté de rendre la création d’entreprise plus facile, mais aussi plus juste, grâce à un cadre juridique et social exigeant. De plus, il ne faut pas oublier que l’UE est aujourd’hui le plus grand marché commun au monde. Les entrepreneurs européens peuvent s’adresser facilement à une cible de 500 millions de consommateurs potentiels. Ce qui représente en tout 22% de la richesse mondiale ! Plus concrètement, quelles facilités offre l’UE à ses entrepreneurs ? D’abord l’existence de procédures simplifiées sur l’ensemble du territoire. Bien sûr, il demeurera toujours des spécificités nationales. Mais le standard européen doit permettre à chaque citoyen de créer son entreprise rapidement, à moindre coût, et dans n’importe quel pays de l’Union. L’Europe offre aussi aux entrepreneurs des garanties en matière de protection de L’IA au service des agriculteurs. Getty Images Ombrea Pour créer ou développer son entreprise, l’Europe propose plusieurs dispositifs utiles. leurs marques et de leur propriété intellectuelle. Ce sont des éléments rassurants quand on porte un projet. Ce soutien passe également par des dispositifs de financement des projets... Effectivement, l’Union européenne propose de nombreux outils pour financer les projets. Il y a d’abord, le programme Horizon 2020 qui propose des subventions attractives aux PME innovantes. Le soutien financier de l’Union aux entreprises passe également par des fonds structurels, par le programme COSME (dédié aux PME) ou encore par le Fonds Européen pour les investissements stratégiques. Nous essayons d’orienter les créateurs vers l’aide qui correspond le mieux à son projet. Peut-on parler aujourd’hui d’une communauté des entrepreneurs européens ? C’est en tout cas notre philosophie. Inspiré par le programme d’échange universitaire, le dispositif « Erasmus pour jeunes entrepreneurs » permet aux porteurs de projets de se former auprès de confrères plus expérimentés dans un autre pays de l’Union. Dans le même esprit, le Réseau Entreprise Europe apporte aux PME un service d’information, de conseil en droit européen et d’accompagnement. Il regroupe plus de 4000 experts. Autrement dit, en Europe, vous trouverez toujours quelqu’un pour répondre à vos questions sur l’entrepreneuriat ! Propos recueillis par B. Roux Dit Riche 20 Minutes Production Un soutien aux projets innovants Artisans, commerçants ou PME, l’Union européenne accompagne tous les profils d’entrepreneurs. Et notamment les porteurs de projets innovants et/ou à impact positif. La preuve par l’exemple avec Ombrea. Créée en 2016 à Aix-en-Provence par un duo père-fille, cette start-up a développé une ombrière intelligente qui permet – grâce à l’utilisation d’intelligence artificielle – de pallier les effets du changement climatique sur les cultures agricoles. A l’été 2017, l’entreprise a bénéficié d’un prêt de 25 000 euros garanti par l’Union européenne. « Ce prêt nous a permis de financer notre premier prototype explique Julie Davico- Pahin, co-fondatrice de l’entreprise. Notre défi était alors de démontrer la viabilité de notre système. Au-delà de la qualité de notre innovation, le jury avait apprécié notre positionnement dans le secteur de l’agriculture. Un domaine crucial pour l’environnement et l’emploi. » Deux ans après ce premier tremplin, Ombrea n’a pas cessé sa progression. La société compte aujourd’hui 15 salariés (bientôt 20) et devrait se lancer à l’export dès 2020. En ciblant notamment l’Europe, bien entendu. B.RDR Vendredi 21 juin 2019 L’entrepreneuriat européen en chiffres 1 million C’est le nombre de PME qui ont été aidées financièrement par l’UE grâce au plan d’investissement pour l’Europe. En 2015, l’Europe comptait plus de 23 millions d’entreprises, dont 93% de moins de 10 salariés. 100 € C’est le coût maximal des formalités pour la création d’entreprises que recommande l’UE à ses Etats membres. 6 300 Participants au programme « Erasmus pour jeunes entrepreneurs ». Lancé en 2009, cet échange permet à un porteur de projet de se former auprès d’un entrepreneur plus expérimenté et issu d’un autre pays de l’UE. 850 € C’est le coût unique pour une demande de protection de propriété intellectuelle dans l’UE. Réalisé en ligne, cet enregistrement peut être rédigé dans n’importe laquelle des 24 langues officielles de l’Union. Ce contenu a été réalisé pour la Commission européenne, par 20 Minutes Production, l’agence contenu de 20 Minutes.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :