20 Minutes France n°3435 19 jun 2019
20 Minutes France n°3435 19 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3435 de 19 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : le vote du public pour TF1.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Grand Paris Uber prend le chemin de la sécurité des femmes Société Toute victime d’agression sexiste ou sexuelle pourra prendre après les faits et gratuitement un VTC Uber veut faire de la sécurité des femmes dans l’espace public une « priorité absolue ». L’entreprise de VTC doit présenter une série « d’actions fortes » ce mercredi. Parmi elles, la possibilité, à partir du 1er juillet, pour toute femme victime d’une agression sexiste ou sexuelle dans la rue, « de commander gratuitement un Uber pour se rendre dans son lieu de destination en Ile-de-France, chez elle ou un endroit de prise en charge [hôpital, commissariat, association] », annonce auprès de 20 Minutes Rym Saker, directrice de la communication pour Uber France. Concrètement, un « bouton » Uber sera disponible dans HandsAway, l’application d’alerte sur les violences sexuelles M. Altaffer/AP/Sipa (illustration) DÉCOUVREZ LE CONFORT D’UN MATELAS TRECA À UN PRIX EXCEPTIONNEL Le matelas Arpège en 140 x 190cm à 1 200 € * Même suspension et même capitonnage intégral que l’Impérial Air Spring *Prix hors écopart (6 € ) et livraison Le dispositif débute le 1er juillet. (40 000 utilisateurs à ce jour, 50 alertes recensées par mois). Récemment, sa fondatrice, Alma Guirao, a tapé à la porte d’Uber. « Leurs chauffeurs sont en permanence dans l’espace public, au contact des femmes, des citoyens et citoyennes, explique-t-elle. C’est donc important de les mettre au cœur de la lutte contre les agressions sexistes et sexuelles. » Selon une étude Harris EN EXCLUSIVITÉ À PARIS 66 rue de la Convention Paris 15 e 7j/7 56-60 cours de Vincennes Paris 12 e 7j/7 01 40 59 02 10, M° Boucicaut, P.gratuit 01 43 41 80 93, M° Pte de Vincennes/Nation Canapés, mobilier,dressings  : toutes nos adresses sur www.topper.fr Interactive pour Uber datant de mai, 83% des Franciliennes disent avoir déjà été victimes d’une situation allant de la drague lourde et insistante à l’agression physique ou sexuelle dans l’espace public. « Soixante pour cent de nos utilisateurs Uber en Ile-de-France sont des femmes et les services VTC sont le deuxième mode de transports le soir pour rentrer chez soi, principalement pour des questions de sécurité », assure Rym Saker, qui se félicite de ce nouveau dispositif auquel participe également l’association Stop harcèlement de rue. Formation des chauffeurs Les membres de HandsAway et de Stop harcèlement de rue ont sensibilisé les collaborateurs Uber dans les call centers ainsi que des chauffeurs pour « une meilleure prise en charge » des agressions. Des agressions qui ont pu aussi avoir lieu dans les VTC eux-mêmes. « On prend ces cas extrêmement au sérieux. Un incident est un incident de trop », se défend Rym Saker. Romain Lescurieux NewImages Festival Création numérique &mondes virtuels 19 → 23 juin 2019 E. Lichtfeld/Sipa newimagesfestival.com 4 Mercredi 19 juin 2019 Deux mises en examen après le décès d’une policière dans la Seine. La policière Amandine Giraud, 27 ans, avait disparu le 5 janvier 2018 dans la Seine lors d’un exercice de plongée à hauteur de la cathédrale Notre-Dame, et alors que le fleuve était en crue. Son corps avait été retrouvé quatre mois plus tard. Lundi, deux policiers de la brigade fluviale ont été mis en examen pour homicide involontaire, a-t-on appris mardi, confirmant une information du Parisien. Des souvenirs de cinéma aux enchères à Drouot. Le blouson de Jean Dujardin dans Le Daim (lire p.14) ou encore le scénario de Portrait de la jeune fille en feu au palmarès du Festival de Cannes comptent parmi les lots d’une vente qui aura lieu le 27 juin à Drouot. Le résultat des enchères sera reversé à l’association Rêve de cinéma. Design graphique  : ABM Studio – Visuel  : Anamorphine Artifact 5, Ahmet Misirligul Shutterstock, Ready Player One Collection Christophel
Grand Paris « Vous avez tous participé à l’album » Musique L’artiste malvoyant MohamedLamouri revient sur son parcours de chanteur, commencé dans le métro de Paris Un raï underground et plein d’espoir. Pendant seize ans, MohamedLamouri, arrivé d’Algérie à Paris en 2003, a chanté dans le métro. Repéré par Benjamin Caschera, qui l’a signé sur son label, Almost Musique, l’artiste malvoyant se produit désormais sur scène. Il y a une semaine, il jouait d’ailleurs son premier album, Underground Raï Love, à la Maroquinerie (20 e). Vous souvenez-vous de votre « premier métro » en tant que musicien ? La première fois, c’était dur. Je ne connaissais personne. C’était fin 2004, dans la ligne 10. Il n’y avait pas beaucoup de monde qui montait. Le premier morceau que j’ai chanté dans le métro, c’était « L’Espoir », de Cheb Hasni. Ensuite, j’ai fait la ligne 8, la 6, la 4, la 12. Et après, je suis arrivé sur la 2. Justement, que vous inspire la ligne 2 ? Cette ligne traverse tout Paris. Elle est aérienne et souterraine. On y trouve des quartiers riches et des quartiers populaires, notamment Belleville, mon quartier. Quand je ne suis pas dans le métro, je suis au Zorba. J’aime beaucoup aussi Ménilmontant et le Café de Paris. Quand j’étais sur la 6, ça manquait de quartiers populaires. Finalement, la ligne 2 brasse pas mal de classes sociales. Quel est votre plus beau souvenir ? Quand j’ai joué « Hotel California » dans la 2, un samedi soir, en 2006. Les gens dansaient. Il y avait tellement d’ambiance. Pourtant, ce n’était pas gagné. Interpréter cette chanson en arabe, tu vois, ce n’est pas évident… Je devais descendre à Père-Lachaise, finalement, je suis allé jusqu’au terminus. Une autre fois, c’était le soir de la mort de Michael Un policier en repos sauve les habitants d’un immeuble en feu Le Mée-sur-Seine Son intervention a sans doute permis de sauver plusieurs vies. Lundi, vers 20h, alors qu’il passait en voiture avec son épouse avenue Maurice-Dauvergne, au Mée-sur-Seine (Seine-et-Marne), Nicolas E. a aperçu de la fumée s’élever d’un immeuble. Le policier de 31 ans, qui rentrait alors de son footing, et qui n’était donc pas en service, n’a pas hésité à se rendre sur les lieux du sinistre, qui ravageait le 6 e étage du bâtiment. L’agent, qui travaille à Corbeil- Essonnes, a d’abord aidé à sortir une dizaine de personnes âgées ou handicapées qui descendaient les escaliers. « J’ai vu des gens apeurés, raconte-t-il à 20 Minutes. A cause de la avec vous fumée, certaines personnes ont fait des malaises et il fallait les porter. » Il a ensuite « frappé à chaque porte pour vérifier s’il y avait des gens ». Il fait ainsi évacuer une famille de deux enfants, puis une seconde de trois enfants. En seulement dix minutes, le sauveteur malgré lui a mis à l’abri tous les habitants. « Je n’ai pas beaucoup réfléchi, j’ai imaginé que c’était mes enfants dans l’immeuble et j’y suis allé », explique humblement Nicolas E. Pour autant, il rappelle que ce sont ses réflexes de policier qui lui ont permis d’agir. « J’ai gardé mon sang-froid en me focalisant sur ma sécurité. Je ne voulais pas tomber dans les pommes en aidant les gens. » Juliette Desmonceaux Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr R. Lescurieux/20 Minutes Jackson. Les gens étaient tristes. J’ai joué « Billie Jean ». C’était génial. Quelle est la différence entre jouer de la musique dans le métro, en studio ou dans une salle de concert ? Dans une salle de concert, je joue devant un public qui me suit et qui m’écoute. Ça fait plaisir. Dans le métro, je joue devant du monde, certains n’aiment pas, ne regardent pas et quelques-uns écoutent déjà de la musique. Mais d’autres apprécient et se rapprochent pour écouter. C’est différent, mais j’ai rencontré tellement de personnes dans le métro. J’aime faire voyager les gens. D’ailleurs, je retourne jouer dans le métro de temps en temps. La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE DEMAIN 5 Mercredi 19 juin 2019 Le premier album de MohamedLamouri s’intitule Underground Raï Love. matin après-midi matin après-midi 16 °C 25 °C Aujourd’hui, on vous appelle le chanteur de Paris et aussi le chanteur de la ligne 2, vous en êtes presque devenu un symbole… Ça me fait plaisir. Je suis fier de cette carrière en France, que je n’ai pas eue en Algérie. Et ça aurait sans doute été plus compliqué. Il y a eu toute la décennie noire dans les années 1990, par exemple. Qu’avez-vous envie de dire aux gens qui vous ont écouté ou croisé dans le métro ? Merci. Vous avez tous participé à mon album. J’espère qu’on va refaire de belles choses. Propos recueillis par Romain Lescurieux 15 °C 20 °C Les fortes chaleurs couvent des orages Le temps est orageux de la Bretagne aux Hauts-de-France dans l’après-midi. Partout ailleurs, le soleil s’impose dans une ambiance très chaude, avec plus de 30 °C dans le Sud.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :