20 Minutes France n°3434ES 18 jun 2019
20 Minutes France n°3434ES 18 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3434ES de 18 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : trottinettes, l'écologie en patine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ActuAlité Politique Les sujets soumis lundi permettent d’éclairer la crise que traverse la France insoumise Peut-on concilier philo et politique ? Vous ne le savez peut-être pas, mais le logo de La France insoumise (LFI) est un « phi ». Cette lettre grecque est un clin d’œil au sigle LFI, mais aussi à la philosophie, dont son patron, Jean- Luc Mélenchon, est titulaire d’une licence. Pour expliquer les débats internes à LFI, 20 Minutes a bachoté les sujets de philosophie, proposés aux candidats lundi. V Premier sujet du bac S  : « La pluralité des cultures fait-elle obstacle à l’unité du genre humain ? » Appliquée à la stratégie politique, cette question pourrait intéresser LFI. Le mouvement créé en 2016 avait pour but de rassembler des personnalités politiques de tous horizons autour d’un programme commun. Mais la débâcle aux européennes a réveillé les différentes « cultures » du mouvement. Clémentine Autain a ainsi mis en cause « la ligne politique », dénonçant la stratégie populiste. Une critique balayée par plusieurs cadres de LFI, qui à l’inverse ne veulent plus entendre parler « d’union de la gauche ». Ainsi, dans un contexte post-défaite, la « pluralité des cultures » semble faire obstacle à l’unité du mouvement. N. Messyasz/Sipa ##JEV#144-81-https://bit.ly/2MSruQi##JEV# V Deuxième sujet du bac S  : « Reconnaître ses devoirs, est-ce renoncer à sa liberté ? » Sans avoir à convoquer Kant, cette interrogation pourrait pousser LFI à s’interroger sur les devoirs et libertés de chaque insoumis dans le cadre d’un parti. Le député François Ruffin a toujours revendiqué sa position « d’électron libre » mais sans jamais critiquer ouvertement les décisions internes ou Jean-Luc Mélenchon. Charlotte Girard a, quand à elle, décidé de reprendre sa liberté de ton, en claquant la porte du mouvement le 8 juin, fustigeant sa « désorganisation » et l’impossibilité d’y exprimer des désaccords. Cette ancienne coordinatrice du programme fait partie des 42 cadres et militants de LFI signataires d’une note interne, dévoilée par Le Monde, qui dénonce le fonctionnement du mouvement où n’existe, selon eux, « aucune véritable instance de décision collective ». V Premier sujet du bac L  : « Est-il possible d’échapper au temps ? » Cette question de bac se pose aussi bien au mouvement qu’à Jean-Luc Mélenchon. Après une perquisition mouvementée et un mauvais score européen, le tribun n’échappe plus aux critiques. Après deux candidatures à la présidentielle et une longue 2 Mardi 18 juin 2019 LFI à la lumière du bac de philosophie Jean-luc Mélenchon, patron du parti qui a la lettre grecque « phi » pour logo, est titulaire d’une licence de philo. carrière politique, pourrait-il prendre un peu de recul ? « Je proposerai une suite pour notre chemin et je dirai ce qu’il en sera pour moi », a prévenu l’intéressé sur son blog. Mais toute idée de succession est balayée par les cadres. « Il n’est pas immortel, mais il est en bon état de marche, intellectuellement, physiquement, il a de l’énergie », assurait récemment Alexis Corbière, l’un de ses lieutenants. « Qu’il doute, c’est normal, c’est un être humain, il n’est pas en colère, il réfléchit quel peut être son rôle et comment il peut être le plus utile », a ajouté l’eurodéputée Manon Aubry, vendredi. Thibaut Le Gal La météo en France LREM officialise ses candidats mais Paris centralise les attentions La chaleur s’installe, les orages se profilent Municipales Lundi, le parti d’Emmanuel Macron lançait sa campagne pour les municipales de 2020 et Le temps est orageux de la Bretagne aux Hauts- présentait ses candidats investis dans de-France l’après-midi. quelques villes de France. Partout ailleurs, le soleil Au nombre de 19, ses candidats ont été présentés, façon catalogue  : il y a les s’impose largement dans profils « société civile » (une entrepreneuse et un pompier professionnel), une ambiance très chaude avec plus de 30 °C prévus les symboles ruraux (une investiture dans le Sud-Ouest. dans un village de 360 habitants), les prises de guerre d’autres partis (deux maires sortants venus du centre-droit UDI, et deux socialistes) et le match face au Rassemblement national (LREM investit un entrepreneur à Cavaillon, dans le Vaucluse, où le parti de Marine Le Pen est en position de force). Mais dès la séance des questions, Paris a pris toute la place. Sur la « consultation citoyenne » réclamée par certains marcheurs, le délégué général de LREM, Stanislas Guerini, a répliqué que « le bureau exécutif avait voté pour créer une commission nationale de 16 membres chargée d’investir les candidats » et confirmé qu’il n’y aura donc pas de primaire, prêtant le flanc aux critiques sur le manque de démocratie interne. Le sujet d’une primaire a divisé  : contrairement aux quatre rivaux de Benjamin Griveaux, les référents parisiens du parti ont pris position contre ce mode de désignation dans une tribune publiée samedi sur le Huffington Post. S’il n’y aura pas de primaire, la commission « étudiera » la popularité des prétendants à l’investiture, sans donner plus de précisions. Le parti, lui, devra trancher ce dossier le 10 juillet.L.C.
ActuAlité Des trottinettes pas si écolos Mobilité Batteries, durée de vie, recyclage... L’impact environnemental de l’engin électrique fait débat Les trottinettes électriques en free-floating (en libre-service sans borne) sont bien installées en ville. Elles s’imposent comme une solution verte à la marche du quotidien. Mais à y regarder de plus près, la promesse d’un transport écolo n’est pas toujours respectée. « C’est plus écologique que la voiture, assure Benjamin Fassenot, consultant mobilité pour le Boston Consulting Group (BCG). Mais si on prend l’ensemble de la chaîne de valeurs jusqu’à la fin de vie, ce n’est pas si simple. » En effet, « les trottinettes électriques ont une durée de vie moyenne de 3 mois », quand il faudrait qu’elles roulent au moins 3,8 mois pour être rentables, a calculé le BCG dans un rapport. « Il y a donc une obligation de pièces de rechange, déclare Olivier Schneider, président de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB). Mais il y a tout à parier « Le développement durable devient un enjeu pour les opérateurs. » Benjamin Fassenot, du Boston Consulting Group que, une fois la batterie morte, l’engin va être mis à la décharge. » Lime, premier opérateur à s’être installé à Paris, assure cependant qu’« une trottinette qui semble en fin de vie peut être réparée en moins de trente minutes ». le Premier ministre, Edouard Philippe, doit faire des annonces, ce mardi.C. Follain/20 Minutes F. Lodi/Sipa Des opérateurs renouvellent leur parc avec des machines plus résistantes. « Quand ils se sont installés, les opérateurs voulaient investir au plus vite les zones urbaines, note Benjamin Fassenot. Ils ne se préoccupaient pas du bien commun. Aujourd’hui, ils annoncent le remplacement des flottes par des trottinettes plus résistantes. Le développement durable devient un enjeu, ça fait partie des valeurs qu’ils proposent. » Pourtant, cette promesse se heurte aux limites technologiques du recyclage. « Les batteries des trottinettes posent les mêmes problèmes que les voitures à plus petite échelle, à savoir l’utilisation de métaux », déplore Olivier Schneider. Les cellules lithium-ion, très difficiles à recycler, sont, par exemple, l’ingrédient-clé des batteries rechargeables. « Jusqu’à présent, il n’y avait pas assez de filières de recyclage, car il n’y avait pas assez de volume de batteries, explique Nicolas Gorse, directeur général de l’opérateur Dott France. Ce n’est pas simple, car le lithium ne se recycle pas comme d’autres matériaux. On travaille par ailleurs avec une société en Belgique capable de recycler une trottinette à hauteur de 96,2%. » L’entreprise essaie de compenser les émissions de carbone émises par l’importation de ses trottinettes. « Même si on sait que ce n’est pas la solution, on achète des crédits carbone [une compensation financière pour les émissions de gaz à effet de serre] », explique Arthur- Louis Jacquier, directeur général de Lime France. « Les fabricants de trottinettes sont en Asie, précise Matthieu Faure, directeur marketing et communication Europe chez Dott. On espère créer d’ici à un ou deux ans une filière de fabrication européenne. » Lucie Bras La réforme de l’assurance-chômage, très contestée, se dévoile Politique C’est le dernier gros chantier avant l’été. Après l’échec des négociations entre les partenaires sociaux, fin février, l’exécutif présente, ce mardi, sa réforme de l’assurance-chômage. Le Premier ministre, Edouard Philippe, et la ministre du Travail, Muriel Pénicaud détailleront cette réforme, qui devrait entrer en vigueur dès cet été. Un texte qui mécontente les syndicats et les organisations patronales. Parmi les points sensibles, le bonus-malus sur les cotisations d’assurance-chômage, qui va bien voir le jour. Ainsi, une entreprise qui abusera des contrats courts par rapport à d’autres entreprises du même secteur devra payer plus de cotisations. Cela viendra compenser le « surcoût » supporté par l’assurance-chômage, qui doit indemniser les travailleurs à chaque fin de CDD. Autre annonce attendue, la durée d’allocation réduite pour les cadres. Les salariés les mieux indemnisés par Pôle Emploi, qui peut leur verser jusqu’à 6 200 € mensuels, verront leurs allocations diminuer au fur et à mesure du temps passé au chômage. Le montant maximal pourrait aussi être revu à la baisse. Nicolas Raffin STR/AFP 3 Mardi 18 juin 2019 L’époux d’Alexia Daval avoue « la crémation » Faits divers JonathannDaval a reconnu les faits, lundi, lors d’une reconstitution qui s’est déroulée en Haute-Saône. « Face à la demande pressante de ses beaux-parents, qui l’ont imploré de dire toute la vérité, JonathannDaval a admis qu’il avait non seulement donné la mort mais également procédé à la crémation partielle du corps (de sa compagne) », a expliqué le procureur de Besançon devant la presse. L’informaticien de 35 ans a reconnu avoir « frappé le visage de sa femme contre un mur en béton » et lui avoir porté « entre cinq et dix coups de poing au niveau du visage » avant de l’étrangler « pendant environ quatre minutes ». Ces aveux lèvent les dernières zones d’ombre sur le dossier de la mort d’Alexia Daval. « La description des violences est parfaitement cohérente avec les lésions constatées » par les médecins légistes, également présents lors de la reconstitution, a poursuivi le procureur. « Nous voulions la vérité, nous l’avons eue », a réagi la mère de la jeune femme, Isabelle Fouillot. L’ex-président égyptien MohamedMorsi est mort. Alors qu’il s’exprimait, lundi, lors d’une audience au tribunal du Caire, MohamedMorsi s’est effondré. L’ancien président de l’Egypte, en détention depuis 2013, a été immédiatement emmené à l’hôpital où il est décédé. ##JEV#198-230-https://bit.ly/2RkKMG5##JEV# Un attentat attribué à Boko Haram fait plus de trente morts au Nigeria. Plus de 30 personnes ont été tuées, dimanche, et plus de 40 blessées dans le nord-est du Nigeria, dans un triple attentat-suicide contre des supporters de foot attribué à Boko Haram. Il s’agit de l’une des attaques les plus meurtrières de ce groupe djihadiste depuis des mois dans la région.

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :