20 Minutes France n°3432 13 jun 2019
20 Minutes France n°3432 13 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3432 de 13 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : hyperconnexion, un cordon à couper.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
SportS Deuxième service assuré Football Les Bleues ont eu des difficultés à battre la Norvège (2-1), pour leur deuxième match du Mondial Voilà une bonne chose de faite. L’équipe de France de Corinne Diacre a fait un grand pas vers les 8 es de finale du Mondial après sa victoire (2-1) contre la Norvège, mercredi soir à Nice. Le but contre son camp totalement hallucinant de Wendie Renard n’a pas eu de conséquences à l’arrivée. Contre le Nigeria, lundi à Rennes, la sélectionneuse pourra faire tourner son équipe et faire souffler ses cadres. Que demande le peuple ! V Tu bluffes, Martoni. Alors qu’elle avait annoncé en conférence de presse qu’elle reconduirait le onze victorieux de la Corée du Sud, Corinne Diacre a finalement choisi de titulariser Valérie Gauvin à la pointe de l’attaque française, sortant Delphine Cascarino de l’équipe-type. Poker face. Bien lui en a pris, puisque la Montpelliéraine a pesé sur la défense norvégienne et s’est vue récompensée de ses efforts dès la reprise de la seconde période, en reprenant victorieusement un bon centre tendu d’Amel Majri, très remuante dans son couloir. V Tu craques, Renard. Mais qu’est-ce qui a bien pu passer par la tête de Wendie Renard, coupable d’un but contre son camp totalement gag juste après l’ouverture du score française ? Héroïne du premier match du Mondial avec son doublé de la tête, la Lyonnaise a perdu le nord en voulant assurer le coup et dégager en corner un centre fuyant de la Norvège. Le Nigeria croit encore à la qualification Prochaines adversaires des Bleues, lundi à Rennes, les Nigérianes ont battu assez facilement la Corée du Sud (2-0), mercredi, et peuvent toujours croire à la qualification pour les 8 es de finale. « Prendre un point contre elles [les Bleues], ce serait formidable, a indiqué le sélectionneur Thomas Dennerby. Nous espérons y parvenir et cela nous ferait très plaisir. » Froome se serait fracturé le fémur. V. Hache/AFP A.-C. Poujoulat/AFP Sur penalty, Eugénie Le Sommer a donné la victoire à l’équipe de France. La tuile pour Chris Froome Cyclisme « C’est un accident grave, a assuré à France Télévisions le patron de l’équipe Ineos, Dave Brailsford. Il est dans un état très, très sérieux. C’est clair qu’il ne prendra pas le départ du Tour. » Une grave chute à l’entraînement a anéanti, mercredi à Roanne, les chances de Chris Froome, forfait bien sûr pour le reste du Dauphiné, mais surtout, d’ores et déjà, pour la Grande Boucle, qu’il envisageait de gagner pour la cinquième fois cet été. Le Britannique souffrirait d’une fracture ouverte du fémur, selon un témoin présent sur les lieux de l’accident, et a également été touché à d’autres endroits du corps. V Tu régales, le VAR. La bourde de Renard a été finalement (presque) anecdotique, puisque l’équipe de France a arraché la victoire et une très probable qualification pour les 8 es de finale grâce à un penalty d’Eugénie Le Sommer (72 e). Après avoir vu le but de Griedge Mbock annulé par le VAR face à la Corée, les joueuses n’avaient pas été rancunières, arguant que l’assistance vidéo pourrait aussi tourner en leur faveur dans le futur. Bien vu. Mercredi soir, les Bleues ont ainsi bénéficié d’un penalty heureux après appel au VAR, à la suite d’une faute maladroite d’Engen sur Marion Torrent en pleine surface. Tout vient à point… De notre envoyé spécial à Nice, Aymeric Le Gall C’est une rafale de vent qui est à l’origine de la chute de Froome, parti reconnaître, sous le soleil, le parcours du contre-la-montre du Dauphiné avec son lieutenant, le grimpeur Wout Poels. « Ils roulaient très vite, il y avait beaucoup de vent, a expliqué Brailsford. Il s’est mouché, le vent a pris la roue de devant et il est rentré dans le mur. » A cet endroit, les coureurs passaient à 60 km/h. « On lui souhaite le meilleur rétablissement, a déclaré le directeur du Tour, Christian Prudhomme. Sans lui ou avec lui, ça ne peut pas évidemment être la même chose. Chris Froome a été le personnage central du Tour depuis 2013. » Coudert/Sportvision/Sipa 18 Jeudi 13 juin 2019 Mendy officialisé et Jovic présenté au Real Madrid Football La saison prochaine, le Real Madrid ne plaisantera pas. Après une saison aussi blanche que la couleur de leur maillot, les Merengue sont en train de casser le marché des transferts. Dernière recrue en date  : le Français Ferland Mendy, en provenance de Lyon, pour 48 millions d’euros, plus 5 millions d’euros de bonus. Celui qui était titulaire en Andorre avec les Bleus mardi sera en concurrence avec le Brésilien Marcelo au poste de latéral gauche. Avec Mendy, le Real tient donc sa troisième recrue, après Eden Hazard et Luka Jovic. Le Serbe a d’ailleurs été présenté à la presse et aux supporters mercredi. « Je suis l’enfant le plus heureux du monde, a savouré l’attaquant de 21 ans, arraché à l’Eintracht Francfort pour une somme située entre 60 et 70 millions d’euros. Je suis très heureux d’appartenir au plus grand club au monde, et j’espère atteindre tout ce qui est attendu de moi. La concurrence est féroce mais si je travaille dur, j’aurai ma chance. Ensuite, si je ne la prends pas, ce sera de ma faute. » Eden Hazard devrait être présenté en grande pompe ce jeudi. La Ligue 1 s’est trouvé un nouveau partenaire. Après les canapés, la nourriture. A partir de la saison 2020-2021, vous ne l’appelerez plus Ligue 1 Conforama, mais Ligue 1 Uber Eats. La firme américaine a signé un contrat de deux ans avec la LFP. Gobert, Batum et Ntilikina en Bleus. Une préliste de 15 joueurs a été dévoilée pour le Mondial en Chine, début septembre. Les joueurs de NBA, Fournier, Ntilikina, Batum, Luwawu-Cabarrot et Gobert y figurent. La liste sera réduite à 12 noms avant le tournoi. Sochaux et Nancy en sursis. La DNCG, le gendarme financier du foot français, a décidé de reléguer les deux clubs de L2 en National. Sochaux et Nancy ont annoncé qu’ils allaient faire appel.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :