20 Minutes France n°3430 7 jun 2019
20 Minutes France n°3430 7 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3430 de 7 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'oeil du titre...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
COUPE DU MONDE FÉMININE « Quand les femmes jouent au foot, les hommes se sentent menacés » Football L’ex-joueuse Mélina Boetti a réalisé en duo le documentaire « Little Miss Soccer » Amies dans la vie, les deux ex-footballeuses Candice Prevost et Mélina Boetti avaient un rêve avant le début du Mondial  : enfiler leur sac à dos et partir à la rencontre des femmes qui jouent au foot un peu partout sur le globe. Au final, après des mois de voyages, seize pays traversés et des dizaines de rencontres autour du ballon rond, les voilà de retour avec un Little Miss Soccer, diffusé ce vendredi sur Planète + (21 h) et samedi sur Canal+ Sport (19 h 30). 20 Minutes a pu échanger avec l’une d’elles, Mélina Boetti. Quel était votre projet au départ ? L’idée, c’était d’aller se réconcilier avec un sport dont on voit les nombreuses dérives aujourd’hui, notamment chez les hommes, c’est-à-dire « On voulait montrer le réveil de ces femmes dans les sociétés à travers la pratique du foot. » un foot contemporain chargé de business, qui perd de sa saveur avec le temps. On voulait aller à la rencontre de toutes ces femmes qui jouent au La meneuse de jeu Gaëtane Thiney. M. BoettiC. Triballeau/AFP Les deux réalisatrices du documentaire « Little Miss Soccer » se sont notamment rendues en Inde. foot à travers le monde et retrouver, en elles, le foot qui nous avait séduites quand on était jeunes, son essence, sa pureté. La seconde raison, c’était de transmettre un message universel et humain, de montrer le réveil de ces femmes dans les sociétés à travers la pratique du foot. On voulait mettre en lumière celles qui étaient invisibles jusque-là, donner l’occasion à la footballeuse de chaque continent d’être vue, entendue et écoutée. On a la sensation que, partout dans le monde ou presque, le foot est utilisé comme un élément émancipateur pour les femmes… Une com sur la mixité bien rodée Des femmes qui s’imposent dans un monde d’hommes. C’est le message dont s’emparent les sponsors pour surfer sur la Coupe du monde, alors que l’économie du foot féminin ne demande qu’à grandir. « Nous jouons pour un pays qui ne connaît même pas nos noms. » Sur la chaîne YouTube de Commerzbank, l’un des sponsors de l’équipe d’Allemagne, la vidéo pointe avec autodérision le monde qui sépare encore les foots féminin et masculin. En France, des entreprises empruntent encore plus directement le créneau de la mixité. Chez le groupe de chimie Arkema, « supporteur national » de la Coupe du monde, une vidéo met en parallèle les rêves d’enfant de la meneuse de jeu Gaëtane Thiney et d’une chercheuse. « L’industrie est encore un Les difficultés que rencontrent les femmes au foot sont souvent révélatrices des difficultés qu’elles rencontrent dans leur vie de tous les jours face au patriarcat et à la domination masculine. Une Argentine nous expliquait que, là-bas, quand les femmes jouent au foot, les hommes se sentent menacés. Ce sport est tellement une propriété masculine dans de nombreux pays que, quand les femmes s’en emparent, automatiquement, il devient un puissant outil de réflexion sur la place de la femme dans la société. Y a-t-il des pays dans lesquels vous regrettez de ne pas être allées ? monde masculin, c’est important pour nous d’expliquer que les jeunes femmes peuvent y faire carrière », assure Gilles Galinier, directeur de la communication externe du groupe. « Au-delà de la visibilité de la marque, il y a un enjeu de société sur lequel se positionner, estime le directeur général de l’agence de marketing sportif Sport Market, Bruno Bianzina. Pour une entreprise, s’afficher avec cette Coupe du monde, c’est accompagner le changement de la place de la femme dans le foot, et dans la société en général. » « Plus elles iront loin, plus ce sera profitable à tout le monde », reconnaît Alexandre Boulleray, chargé du pôle marque et sponsoring d’EDF, qui a payé environ un million d’euros son droit d’entrée, selon des chiffres non officiels. 34 Vendredi 7 juin 2019 Le regret qu’on a, c’est de ne pas avoir pu aller dans un pays du Moyen-Orient ou du Maghreb. C’est plus compliqué dans certains pays, comme la Jordanie, l’Afghanistan, la Palestine. Ce n’est pas évident, deux filles seules, sans connaissances du terrain, avec 10 000 € de matos sur le dos, dans des endroits instables d’un point de vue politique et potentiellement dangereux. Nous ne sommes pas reporters de guerre et on ne voulait pas provoquer les pouvoirs politiques dans certains pays. Le message de Little Miss Soccer se voulait positif, c’est un parti pris qu’on assume. Propos recueillis par Aymeric Le Gall Le sens de l’équité A 30 ans, l’international suédois Jimmy Durmaz, qui évolue depuis trois saisons à Toulouse, a décidé de réparer, à sa manière, une injustice. Le milieu offensif a annoncé qu’il allait reverser les primes perçues pendant la phase de qualification à l’Euro 2020 à la sélection féminine de son pays. « L’égalité est importante dans tous les domaines, même dans le football. C’est pour ça que je le fais », a expliqué le joueur à la télévision publique SVT. Sa compatriote Linda Sembrant a apprécié le geste  : « Il montre qu’il veut mettre la lumière sur le sujet. Ça peut avoir pas mal d’écho, comme ça vient de lui. »
24 € 99 -40% 64 € 99 -46% 1.TEE-SHIRT 14 € 99 2.CHAUSSURES 34 € 99 OBJECTIF SUPER PAPA POUR LUI POUR LUI 1. TEE-SHIRT - TSH MC GOMIX 100% coton. Du S au XXL. Bleu. 1439017. Noir. 1439018. 2. CHAUSSURES - SAINT RETHEL Tige textile. Semelle intérieure textile, extérieure caoutchouc. Du 40 au 46. Marine. 1436947. Gris. 1436948. Offre valable du 5 au 17 juin 2019, non cumulable avec d’autres promotions en cours. Dans la limite des stocks disponibles des magasins participants. Voir la liste des magasins participants sur go-sport.com/offres.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :