20 Minutes France n°3430 7 jun 2019
20 Minutes France n°3430 7 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3430 de 7 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'oeil du titre...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
COUPE DU MONDE FÉMININE Il faut garder la coupe à la maison Football Les Bleues disputent le premier match du Mondial, ce vendredi, contre la Corée du Sud En déambulant dans les rues de Paris à la veille du lancement de la Coupe du monde féminine, peu de signes laissaient à penser que la France s’apprêtait à organiser la compétition suprême du football. Ce n’est qu’en s’approchant du Parc des Princes, pour aller assister à la dernière conférence de presse de Corinne Diacre avant le match d’ouverture contre la Corée du Sud ce vendredi, qu’on a commencé à percevoir les premiers indices. En pénétrant dans l’auditorium de l’enceinte parisienne, en revanche, plus aucun doute possible, il se passe bien un truc. On était à deux doigts de l’embouteillage. « C’est un rêve de voir autant de médias, on n’avait jamais vécu ça », lâche d’entrée Amandine Henry, la capitaine de l’équipe de France. Les Bleues se savaient attendues, elles en ont eu la confirmation. « Le 7 juillet, je serai présent lors de la finale pour les encourager. » Emmanuel Macron Et ce n’est rien à côté de ce qui les attend ce vendredi soir, quand elles débarqueront sur la pelouse, accompagnées par près de 48 000 spectateurs. Alors que la France organise pour la première fois de son histoire une Coupe du monde féminine, c’est tout un pays qui se voit déjà soulever le trophée le 7 juillet sur la pelouse du Parc OL, à Lyon. Lourde responsabilité. Car les objectifs, fixés par le président de la FFF Noël Le Graët, sont très clairs  : la finale, au minimum. Le programme des Bleues Les matchs de l’équipe de France et la finale sont diffusés par TF1 et Canal+. GroupeA Vendredi 7 juin 21h Paris Parc des Princes Source  : Fifa France - Corée du Sud L’équipe de France SÉLECTIONNEURE GARDIENNES Le président de la République, Emmanuel Macron, en a rajouté une couche lors de sa visite mardi à Clairefontaine  : « Je suis venu leur dire que toute la nation sera derrière l’équipe de France, avec une pression particulière puisque cette compétition se jouera en France. Nous serons présents au lancement lors de ce match d’ouverture… et, le 7 juillet, je serai présent lors de la finale pour les encourager également. » Petit coup de pression, quand même. « Il ne faut pas qu’on se trompe d’objectif, a indiqué la sélectionneure, Corinne Diacre. Ce vendredi, on a un match de football à jouer. Le président de la République, Mercredi 12 juin Nice Allianz Riviera France - Norvège Lundi 17 juin Rennes Roazhon Park Corinne Diacre Sarah Bouhaddi 32 ans Lyon Pauline Peyraud-Magnin 27 ans Arsenal Solène Durand 24 ans Guingamp DÉFENSEURES Wendie Renard 28 ans Lyon Griedge Mbock Bathy Nka 24 ans Lyon Amel Majri 26 ans Lyon Sakina Karchaoui 23 ans Montpellier Nigeria - France 21h 21h Marion Torrent 27 ans Montpellier Eve Périsset 24 ans Paris SG Aïssatou Tounkara 24 ans Atl. Madrid Julie Debever 31 ans Guingamp MILIEUX DE TERRAIN Elise Bussaglia 33 ans Dijon Gaëtane Thiney 33 ans Paris FC Amandine Henry 29 ans Lyon Grace Geyoro 21 ans Paris SG le président de la Fédération, l’essor du football féminin en France, ce n’est pas notre problème pour vendredi, et ça ne sera pas notre problème durant la compétition. On a autre chose à faire et autre chose à penser. » « Jouer un Mondial à la maison, c’est quelque chose de fou. » Sakina Karchaoui, latérale des Bleues Chez les joueuses, aussi, le message est bien intégré. « On va avoir la pression, c’est clair, mais elle est avant tout positive, concède Aïssatou Tounkara. On sait qu’on n’a pas le droit de manquer ce Mondial, beaucoup trop de monde compte sur nous. » La toujours très détendue latérale Sakina Karchaoui, affirme, là encore, que « c’est de la bonne pression. On ne va pas commencer à se plaindre, jouer une Coupe du monde à la maison, c’est quelque chose de fou. » On imagine bien que les Françaises ne comptaient pas se lancer dans cette Coupe du monde dans l’idée de se faire croquer en huitièmes de finale, mais tout de même, l’objectif affiché n’est-il ATTAQUANTES 32 Vendredi 7 juin 2019 Club Charlotte Bilbault 29 ans Paris FC Maeva Clemaron 26 ans FC Fleury Eugénie Le Sommer 30 ans Lyon Kadidiatou Diani 24 ans Paris SG Viviane Asseyi 25 ans Bordeaux Valérie Gauvin 23 ans Montpellier Delphine Cascarino 22 ans Lyon Emelyne Laurent 20 ans Guingamp pas un peu élevé, pour une sélection qui n’a jamais gagné le moindre trophée dans son histoire ? « Si on prend le classement Fifa et le fait qu’on joue à la maison, ça semblait compliqué d’annoncer autre chose comme objectif, témoigne l’ancienne internationale Camille Abily. D’ailleurs, Corinne Diacre n’a pas paru inquiète quand ils ont annoncé cet objectif-là. » Même son de cloche chez Sabrina Delannoy, son ex-coéquipière chez les Bleues  : « On est censées être portée par notre public. Regardez le cas des Pays-Bas lors du dernier Euro, qui n’étaient pas du tout favorites et se sont retrouvées championnes d’Europe. Les Françaises espèrent vivre la même chose au niveau du soutien populaire, et ça me semble logique de revoir à la hausse nos ambitions. » De toute façon, il est trop tard pour faire marche arrière. Aymeric Le Gall Amandine Henry « apte » La capitaine de l’équipe de France féminine, qui s’était bloqué le dos en préparation, s’est dite « apte à jouer ». Touchée au genou, la défenseure Griedge Mbock est encore incertaine. Source  : FFF
06/2019 – Édité par Crédit Agricole S.A., agréé en tant qu’établissement de crédit – Siège social  : 12, place des États-Unis, 92127 Montrouge Cedex – Capital social  : 8 599 311 468 € – 784 608 416 RCS Nanterre. LE GOÛT DESDÉFIS, L’AUDACE DE LES RELEVER *. #GRACEAUSPORT #SPORTECOLEDEVIE Le Crédit Agricole est fierde soutenir le football féminin. *Dare to dream, dare to achieve.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :