20 Minutes France n°3428 5 jun 2019
20 Minutes France n°3428 5 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3428 de 5 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,8 Mo

  • Dans ce numéro : le chien comme meilleur ami pour la réinsertion.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
SportS Femmes de sport Il y a un délicat équilibre à trouver entre la quête de féminité et la pratique à haut niveau A guichets fermés. Vendredi, pour le début de « leur » Mondial, les Bleues évolueront dans un Parc des Princes rempli face à la Corée du Sud. Un événement lorsqu’on regarde où en était le foot féminin il y a dix ans. Gaëtane Thiney et Sarah Bouhaddi étaient déjà en équipe de France et avaient choisi de poser nues « pour la bonne cause ». La raison ? La FFF cherchait un moyen de médiatiser davantage son équipe nationale. « On voulait susciter le débat et, avec le recul, je pense que c’était une erreur, indique Mélissa Plaza, exjoueuse de Lyon et auteure de Pas pour les filles ? [Robert Laffont]. On a encore une fois érotisé le corps des femmes de manière ostentatoire. » F. Fife/AFP 18 Mercredi 5 juin 2019 Tenues correctes vraiment exigées ? « On n’allait pas plus parler de basket féminin parce qu’on jouait en robe. » Sara Chevaugeon, ex-Lyon D’autres campagnes de com dans le sport féminin ont aussi suscité des réactions tranchées, comme une affiche sexy annonçant le match de volley entre Cannes et Béziers en 2015. « Le but était de mettre en avant nos formes et le côté athlétique des joueuses, lance Victoria Ravva, à l’origine de cette photo. (…) Pour des raisons pratiques, les shorts Sakina Karchaoui (en blanc) a souffert pendant la préparation. A. Nicodim/Sipa A l’initiative de leur président, les handballeuses messines, à l’image de Béatrice Edwige, évoluent désormais en jupe. ont remplacé les culottes, mais notre tenue officielle a toujours été différente et plus sexy que celle des garçons. Je trouve ça triste que ça puisse choquer, alors que ce n’était pas le cas avant. » Si les tenues sexy sont « culturelles » dans le volley, ce n’est pas le cas dans d’autres sports collectifs, comme au hand. Le président de Metz, Thierry Weizman, a pourtant décidé de faire évoluer les mentalités en ajoutant des jupes à l’équipement habituel. « A l’époque, les shorts étaient de vrais sacs faits pour les hommes, indique-t-il. Il n’y avait pas de coupe féminine. Il a donc fallu changer la mentalité des joueuses et trouver une tenue confortable, sexy mais pas vulgaire. » Les Mosellanes ont « C’est marrant de voir la tête des filles à 6 h du mat » Football Derniers réglages, dernières séances de préparation… Dans deux jours, vendredi (21 h), les Bleues de Sakina Karchaoui feront leur entrée en lice à la Coupe du monde, face à la Corée du Sud. C’était si intense que ça, cette préparation physique ? Des prépas, on en a eu des compliquées, mais là, c’est vrai que c’était particulièrement dur, car il a fallu enchaîner rapidement après la saison lourde qu’on a connue. On était un peu affaiblies physiquement. Mais c’était une bonne préparation, on a atteint le pic de fatigue. Ça s’est senti lors de nos matchs amicaux, on avait les jambes vraiment lourdes, mais il faut en passer par là. Et puis, c’est pour notre bien. vite constaté les effets bénéfiques en gagnant au passage le surnom de team in skirt (« l’équipe en jupe »). Mais les sportives de haut niveau n’adhèrent pas toujours à l’audace de dirigeants voulant féminiser des tenues de match. Avant d’être repris par Tony Parker et de devenir Lyon Asvel en 2017, le club de Lyon Basket Féminin a ainsi imposé, de 2010 à 2016, une robe comme tenue officielle. « Ce n’était pas forcément bien accepté par les joueuses, ni même par leur coach », se souvient Nicolas Forel, président du club lyonnais de 2015 à 2017. Et pour cause, depuis le début de leurs carrières, ces athlètes s’entraînent avec des shorts et débardeurs propres à la discipline. Ça soude un groupe de faire une prépa en mode commando, de se lever à 6 h pour aller courir ? C’est marrant de voir la tête des filles à 6 h du mat ! On est un peu en souffrance et, quand on fait trois entraînements par jour, c’est compliqué. Après, on essayait aussi de profiter un max de nos temps de repos, on s’est beaucoup reposées pour enchaîner derrière. Ce Mondial arrive-t-il à un moment idéal, alors que le football féminin se développe à grande vitesse ? Sur les dix dernières années, j’ai vraiment senti et assisté à son évolution et, là, c’est vrai que le Mondial va accélérer les choses. C’est comme si on était arrivées en disant  : « Coucou, il y a une Coupe du monde, venez nous supporter ! » Des gens qui ne s’y intéressaient « On n’allait pas plus parler de basket féminin parce qu’on jouait en robe, précise Sara Chevaugeon, aujourd’hui à Charleville-Mézières. C’est pareil pour l’affluence  : il faudrait être pervers pour se dire qu’on assiste à un match à Lyon uniquement parce que les filles jouent en robe. » Le coup de gueule de certaines joueuses a fini par avoir la peau de cette robe. Mais cela continue d’alimenter les discussions dans le recrutement de joueuses étrangères. « Je me suis assurée avant de venir qu’on jouait bien en short et en maillot, confie l’Américaine Alysha Clark. Je n’ai pas besoin de porter une robe sur le terrain pour montrer que je suis une femme. » Jérémy Laugier, avecL.Gam. et R.G.-V. pas avant vont peut-être s’y mettre, ça fait plaisir. Le foot féminin n’en sortira que grandi. Maintenant, ça serait encore plus puissant si on allait au bout. Vue l’importance prise par les réseaux sociaux dans la com des joueurs, comment gérez-vous vos comptes et quel rôle leur donnez-vous ? A la base, c’était un peu comme ça, pour faire comme les copines, c’était un délire entre nous. Maintenant, ça commence vraiment à prendre de l’ampleur, et si on peut véhiculer une image positive du foot féminin via les réseaux sociaux, c’est un plaisir. Je trouve cela bien de pouvoir échanger avec les gens qui nous suivent, c’est grâce à eux qu’on en est là aujourd’hui. Propos recueillis par Maxime Ducher et Aymeric Le Gall
* Desperados Mojito est une bière aromatisée Téquila, Menthe, Citron vert. L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À C ONSOMMER AVEC MODÉRATION.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :