20 Minutes France n°3427 3 jun 2019
20 Minutes France n°3427 3 jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3427 de 3 jun 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : la piste Fourniret relancée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Grand Paris L’Ile-de-France toujours « plus riche et inégalitaire » Immobilier L’exclusion des classes moyennes de Paris et de la petite couronne se poursuit Les inégalités grimpent en Ile-de- France. Et la tendance est particulièrement criante dans le domaine immobilier. Selon une étude de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région Ile-de-France (Iaurif) publiée ce lundi, Paris et les communes de l’Ouest francilien se sont encore enrichis entre 2001 et 2015, tandis que le nord-est de la capitale et la grande couronne se sont appauvris. Ce n’est pas nouveau, l’Ile-de-France est la région la plus riche de France, produisant à elle seule près du tiers du PIB de l’Hexagone. Elle compte plus de cadres que la moyenne, mais aussi plus de ménages modestes, avec un taux de pauvreté qui s’élève à 15,9% en 2015, soit un point de plus que la moyenne LA VILLE DE PARIS RECRUTE SES FUTURS COLLABORATEURRICES (statut de fonctionnaire) INSCRIPTIONS AUX CONCOURS DU 3JUINAU5JUILLET 2019* www.paris.fr M. Astar/Sipa (illustration) Les prix ne cessent de grimper. nationale. « C’est la région la plus riche et la plus inégalitaire de France », résume Mariette Sagot, démographe et auteure de l’étude. Et, avec la crise de 2008, la tendance s’est accentuée. La gentrification continue de se développer en petite couronne. Après avoir touché Malakoff et Colombes (Hautsde-Seine) ou encore Les Lilas (Seine- Saint-Denis), elle s’étend désormais à des banlieues plus modestes comme 2 Lundi 3 juin 2019 Rejoignez la Ville de Paris etparticipez ainsi àconstruire une ville plus résiliente, inclusive etcapable de répondreaux enjeux écologiques,énergétiquesetterritoriaux futurs. Pour entretenir les 500 parcsetjardins et les 5,2hectares d’espaces vertspublics  : 40 Jardinierères Entretien du patrimoine vert de la Ville de Paris(500parcs et jardins, 2bois etl’espacepublic). 15 Bûcheronnes/Élagueureuses Plantation, entretien, élagage et abattage des arbres du domaine public de la Ville de Paris (espaces verts, bois de Boulogne et Vincennes, cimetières parisiens, établissementsmunicipauxscolaires,sportifs…). Pour réaliser les70opérations d’aménagementduterritoireencours : 28 Techniciennes Supérieures en Génie Urbain Maîtrise d’ouvrage de projets (pistes cyclables, réaménagements de places…) ; maîtrise d’œuvre de travaux d’entretien ou de transformation de l’espacepublic ; coordination des interventionssur l’espacepublic (CPCU,Enedis, EaudeParis, RATP…) ; maintenancedes équipements ; entretien du patrimoinedevoirie… Pour entretenir le patrimoine, les bâtiments et lesinstallations du domainepublic  : 20 Techniciennes Supérieures enConstruction et Bâtiment Assistance àlaconception de projets architecturaux, maîtrise d’œuvre de travaux d’entretien ou d’aménagement, entretienetsurveillancebâtimentaires,préparation et suividechantiers… Et en appuidel’actiondes différents services delacollectivitéparisienne : 21 Mécaniciennes Automobile Préparation et entretien des véhicules etdes engins de la collectivité parisienne (interventions mécaniques et techniques,entretien courant,révisions périodiques,diagnostic desproblèmes techniques et desrisques). Inscriptions aux concours ci-dessus du 3juin au 5juillet 2019*  : par Internetsur le site www.paris.fr/recrutementoupar dossierpapier àretirerau2,rue de Lobau75004Paris (accueil du bureau du recrutement) Lesinformations sur lesconditions d’inscription et lesépreuves sont àconsulter dans les brochures desconcours, disponibles surnotre siteinternet ouàl’accueil du bureau du recrutement. *jusqu’au 12 juilletpour le concours de Jardinierère Clichy, Saint-Ouen ou Alfortville, qui profitent de leur proximité avec des communes aisées. A Paris, l’arrivée des cadres concerne surtout le nord et l’est de la ville. Abonnés aux HLM Cette gentrification reste aussi concentrée. « Dans certaines communes, il y a une impression de mixité, mais en fait elles sont divisées », affirme Mariette Sagot. Que ce soit dans le 17 e arrondissement de Paris ou dans des communes comme Asnières, Fontenaysous-Bois ou encore Clichy, populations aisées et populations modestes vivent séparées. Toujours selon l’étude, seule la présence de logements sociaux permet de maintenir la présence des ménages modestes dans les communes les plus aisées. Mariette Sagot note que les HLM, censées être provisoires, ont tendance aujourd’hui à devenir des logements permanents  : « Il y a une marche telle à quitter le parc social pour accéder à la propriété qu’il y a une prime à y rester. » Juliette Desmonceaux Sevgi/Sipa Benalla et Campion font manège ensemble. Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux samedi et repérée par le HuffPost montre Marcel Campion en compagnie d’Alexandre Benalla. Le « Roi des forains » aurait fait appel à l’ex-conseiller d’Emmanuel Macron en tant que consultant sécurité pour la Foire du Trône. Manifestation antifasciste en hommage à Clément Méric. Près de 500 personnes ont défilé dans le calme, samedi soir à Paris, contre l’extrême droite et en hommage à Clément Méric, tué il y a six ans lors d’une bagarre avec des skinheads dans le centre de la capitale. Le cortège était mené par des mouvements tels que l’Action antifasciste Paris Banlieue, le syndicat Solidaires et Alternative Libertaire.
Grand Paris Cangoroo saute dans l’inconnu Déplacements Une start-up suédoise compte déployer à Paris, peut-être dès septembre, des bâtons sauteurs en libre-service Ni une blague, ni une fake news. Après le déploiement massif et anarchique des trottinettes électriques en libre-service dans les rues et sur les trottoirs de la capitale, Paris pourrait accueillir le bâton sauteur. « Si tout va bien, en septembre », a annoncé par mail à 20 Minutes Adam Mikkelsen, cofondateur de Cangoroo, qui affiche fièrement sur son site Internet des slogans comme « Saute dans le futur » ou « Ceux qui ne sauteront pas ne s’envoleront jamais ». Dès cet été, la société suédoise lancera son service à Malmö et à Stockholm avec une flotte d’une centaine d’engins. Puis, cap sur San Francisco. « Après avoir constaté le succès des trottinettes électriques [Bird, Lime, VOI, etc.] et des scooters partagés, nous avons vu une opportunité et nous nous sommes dit  : « Pourquoi pas le bâton sauteur ? » », raconte Adam Mikkelsen. Lui et l’autre fondateur de Cangoroo, Eric Calderon, disent avoir eu l’idée en ressortant du placard cet engin avec lequel ils se sont amusés plus jeunes. Fun et écologique Ce premier déploiement servira donc de test pour Cangoroo, qui veut offrir une solution de transport pour « les derniers kilomètres ». La start-up met également en avant l’aspect bénéfique pour la santé de ses utilisateurs, et aussi pour l’avenir de la planète. « La durée de vie d’un bâton sauteur est beaucoup plus longue qu’une trottinette électrique. Et nous n’utilisons pas de batteries au lithium », affirme Adam Mikkelsen, qui revendique de solides bases en marketing. D’ailleurs, la start-up appartient à ODD, société spécialisée dans les coups de pub viraux, David Belliard élu tête de liste EELV Municipales Dans un tweet, il a dit un « immense merci » aux adhérents. David Belliard, le chef de file du groupe Europe Ecologie-Les Verts (EELV) au Conseil de Paris, a été élu samedi tête de liste des écologistes pour mener la bataille des municipales à Paris en mars. Il était à cette primaire l’un des deux favoris avec le conseiller régional d’Ile-de- France et porte-parole d’EELV, Julien Bayou, qui souhaitait faire un tandem avec l’adjointe en charge de l’économie sociale et solidaire à la Mairie de Paris, Antoinette Guhl, également candidate. David Belliard a obtenu 252 voix (49,61% des voix), et Julien Bayou 204 (40,16%). Ce dernier s’est désisté, avec vous B. Guay/AFP en même temps qu’Antoinette Guhl, à l’issue du premier tour. David Belliard a salué cette décision, « qui fait honneur à notre mouvement. Nous partons rassemblé(e)s pour ces élections municipales, pour faire le Paris de l’écologie ! » Porté par le score des écologistes dans la capitale aux élections européennes le 26 mai (19,9%), David Belliard, 41 ans, s’est récemment montré très hostile à la mise en place d’une police municipale à Paris, annoncée par la maire socialiste, Anne Hidalgo. Cette dernière n’a pas encore officiellement annoncé sa candidature, mais de nombreux candidats postulent déjà dans les autres partis. Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr Cangoroo comme le note Numerama. Mais encore une fois, Adam Mikkelsen affirme qu’il s’agit d’un vrai projet et qu’il est très sérieux. Côté tarifs, la société a fixé le déblocage de l’engin pour l’équivalent de 0,89 € , puis 0,27 € la minute. Cangoroo dit viser « un public de millennials ». Mais la capitale estelle prête ? A en croire les premières réactions sur les réseaux sociaux, c’est compliqué. Les internautes oscillent entre ironie et agacement. Quant aux élus, leur réponse est claire  : les bâtons sauteurs « iront direct à la poubelle », a menacé sur Twitter Emmanuel Grégoire, le premier adjoint d’Anne Hidalgo. La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE DEMAIN 3 Lundi 3 juin 2019 Les Parisiens feront-ils un bon accueil à cet engin du « dernier kilomètre » ? matin après-midi matin après-midi 17 °C 23 °C La Mairie de Paris a déjà assez à faire avec son bras de fer contre les opérateurs de trottinettes électriques. Une charte de « bonne conduite » a notamment été signée. Mais si les opérateurs ne trouvent pas une solution au « bordel généralisé », comme l’a décrit Jean-Louis Missika, adjoint chargé de l’urbanisme, la Ville pourrait aller jusqu’à interdire les trottinettes provisoirement. Dernier coup d’éclat  : Jérôme Coumet, maire (PS) du 13 e arrondissement, a décidé de mener des opérations d’enlèvement et de conduite à la fourrière des trottinettes mal garées sur les trottoirs. Romain Lescurieux 15 °C 26 °C Ambiance moins chaude mais un peu lourde Des averses orageuses se déclenchent du Massif central au Nord-Est, dans une ambiance lourde. Il fait encore très chaud du Rhône-Alpes à la plaine d’Alsace. Dans le Nord-Ouest, les éclaircies dominent et l’air est plus frais.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :