20 Minutes France n°3426 29 mai 2019
20 Minutes France n°3426 29 mai 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3426 de 29 mai 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 13,1 Mo

  • Dans ce numéro : un succès aux petits oignons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ActuAlité Un suspect aux motivations floues Colis piégé à Lyon Identifié grâce à son ADN, MohamedHichem M., interpellé lundi, est un Algérien en situation irrégulière sur le territoire Placé en garde à vue, MohamedHichem M. se montre peu loquace. Pourtant, il fait peu de doute pour les enquêteurs que cet Algérien de 24 ans est bien l’homme filmé par les caméras de la ville, vendredi, déposant un colis piégé devant une sandwicherie lyonnaise. Des traces d’ADN ont été retrouvées sur le sac en kraft dans lequel se trouvait l’engin contenant du TATP, un explosif. Et cet ADN correspond à celui du suspect, a appris 20 Minutes de sources policières. Le suspect a « fait de nombreux achats, en particulier sur Internet », pour fabriquer la bombe artisanale, a indiqué sur CNews le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Notamment des litres d’eau oxygénée, d’acétone et des piles. Lors de la perquisition du domicile de ses parents à Oullins (Rhône), les enquêteurs ont retrouvé des produits pouvant servir à fabriquer du TATP ainsi qu’une petite quantité de cette substance explosive dans une poubelle à proximité. Ils ont également découvert un vélo ressemblant à celui du suspect sur la vidéo. Un attentat islamiste ? Quant à ses motivations, elles restent obscures. MohamedHichem M. n’est ni connu des services de police, ni fiché pour radicalisation. Pour autant, la piste d’un attentat islamiste constitue « une hypothèse forte sur laquelle nous allons orienter une partie des investigations », explique à 20 Minutes une autre source bien informée. Le suspect, né en 1995, a obtenu une licence à Oran, indique-t-il sur son profil LinkedIn. Il se présente comme développeur spécialisé dans la création de sites Internet. Il a rejoint sa RACING 92 STADE ROCHELAIS VENDREDI 31 MAI - 21H STADE YVES-DU-MANOIR - COLOMBES J. Pachoud/AFP un convoi d’enquêteurs quittant le QG de la police, à lyon, lundi. famille en France en 2017 grâce à un visa provisoire. « Il a fait ensuite une demande de visa pour entrer dans une école » d’informatique, en l’occurrence Epitech, a ajouté le ministre de l’Intérieur. Mais, selon la direction de l’établissement, contactée par 20 Minutes, sa demande de visa n’a pas été acceptée et il a annulé son inscription. Depuis, MohamedHichem M. se trouve en situation irrégulière sur le territoire, nous a indiqué une source judiciaire, confirmant une information du Parisien. Sa garde à vue peut se poursuivre jusqu’à vendredi. Thibaut Chevillard (avec Caroline Girardon, à Lyon) PARIS 4 Mercredi 29 mai 2019 Castaner trop bavard Une réaction rare. Mardi, le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, chargé des investigations sur l’attaque au colis piégé de Lyon, a rappelé au ministre de l’Intérieur et au maire de Lyon qu’il était « le seul » autorisé à rendre publics des éléments couverts par le secret de l’enquête. Lundi, Christophe Castaner avait, par exemple, affirmé ne « pas avoir de doute » sur le fait que le suspect était « le responsable » de l’attaque.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :