20 Minutes France n°3414ES5 29 avr 2019
20 Minutes France n°3414ES5 29 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3414ES5 de 29 avr 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,0 Mo

  • Dans ce numéro : Japon, l'empereur du peuple.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
CuLture « On va adapter un peu le concept » « Les Marseillais » Deux candidates sont enceintes, ce qui pourrait chambouler le programme de W9 « La famille s’agrandit et on est ravis ! » L’annonce de deux bébés à venir chez « Les Marseillais » est loin de déplaire à la production de la téléréalité, à l’antenne depuis 2012 sur W9. « Sincèrement, ça n’est pas du tout un problème, déclare Florence Fayard, la productrice du programme. Je me réjouis qu’elles [Jessica Thivenin et Carla Moreau] soient heureuses, épanouies. On le vit comme un moment de joie et rien d’autre. » « On attend tous ces bébés » Pourtant, le tournage des « Marseillais contre le reste du monde » et celui de la prochaine saison risquent d’êtres perturbés. Difficile de se donner sur les épreuves physiques, enceintes de six ou sept mois, ou de danser sur les podiums de boîtes de nuit en bikini après avoir accouché. Sans SAM. 4 & DIM. 5 MAI 2019 POTAGER DU ROI jar n « arn"..rélérdr m2MEIN ESPRIT-JARDIN.FR 1111eteeen., 1111=. crejessica_thivenin/Instagram VERSAILLES OU VERTURE 20 U 4 MAI AU 73 D PARVIS DE LA CATHÉDRALE S T -LOUIS CARRÉS S T -LOUIS Jessica thivenin (à g.) et Carla Moreau ont annoncé leur grossesse.compter la fatigue des tournages, avec des journées qui se terminent souvent au milieu de la nuit. Pas de problème, assure encore la production. « Contractuellement, dans la vraie vie, quand vous êtes enceinte, vous pouvez travailler, explique Florence Fayard. Dans la téléréalité, c’est pareil. Evidemment qu’elles ne peuvent pas faire les épreuves physiques, le planning sera ajusté. On ne leur fera jamais prendre le moindre risque. On va adapter un peu le concept et les OUVERTURE DU 4MAI AU 13 JUILLET 2019 âTRUFFAUT " nem 0 A AZIMUTH PRÉSENTE JUILLET 2019 LA MAISON TELLIER + DE 80 EXPOSANTS, ATELIERS, VENTES, ANIMATIONS, SPECTACLES... Réalisation:direction de la communication/VilledeVersailles épreuves. Si elles sont en forme et qu’elles ont les autorisations médicales pour venir avec nous, elles viendront. » Reste aux principales concernées le choix de continuer à tourner pendant leur grossesse ou non. Une grossesse dans « Les Marseillais », ça n’est pas une première. Manon avait participé aux « Marseillais Australia » enceinte. La bande de copains les avait aidés, elle et Julien, à se préparer à la venue de leur enfant, avait contribué au choix du prénom et était là le jour de MERCREDI 15 MAI 2019 LE TRIANON NOUVEL ALBUM DISPONIBLE PRIMITIFS MODERNES sis Ma= nelltémel.ma carlamoreau_/Instagram 14 Lundi 29 avril 2019 la révélation du sexe du bébé. « On ne refera pas la même chose que pour la grossesse de Manon, parce que c’était très lié à la personnalité de Julien, qui avait besoin de se sentir prêt, et à Manon, qui avait besoin d’être rassurée », révèle la productrice. « La certitude, c’est qu’on a envie de continuer à avancer ensemble. » Florence Fayard, productrice « Quelque part, on attend tous ces bébés, c’est un grand moment de joie, on vit le moment présent, assure Florence Fayard. On n’est pas très inquiets de l’après parce qu’on se fait confiance. La vraie vie a la priorité. La certitude, c’est qu’on a envie de continuer à avancer ensemble. » Ce que Carla Moreau confirme  : « Quand on a annoncé ma grossesse, on a reçu énormément de messages de félicitations, beaucoup de messages d’amour. C’est bien de montrer ça à nos fans, j’ai eu un super bon retour. » Aucune inquiétude donc pour la suite des « Marseillais ». Claire Barrois Francçns MYROCK Télérama'
15 Culture lundi 29 avril 2019 Deacon St. John face à des meutes de revenants, dans un Oregon imaginaire. Du bon temps avec les zombies Jeux vidéo « Days Gone », paru vendredi sur PS4, propose une aventure au long cours très prenante, dans un monde ouvert Dans un milieu tétanisé par l’angoisse des fuites, se procurer une version de test d’un jeu plus de quinze jours avant sa date de sortie relève du miracle. Quand cela arrive avec « Days Gone », on se dit que ça tombe bien  : le tout nouveau bébé postapocalyptique et zombiesque produit par Bend Studio pour la PS4, sorti vendredi, se savoure sur la durée. 20 Minutes a passé deux semaines en compagnie de Deacon St. John, le héros de ce jeu d’action et d’aventure en monde ouvert. Pas pour une chouette balade de santé, mais pour un vrai long trip postapocalyptique qui fleure bon le « Walking Dead ». Les bugs, parfois bloquants, sont légion. Heureusement, la magie opère. L’aventure s’ouvre sur une scène censée émouvoir. Deacon, en plein chaos, doit abandonner sa femme Sarah, blessée (mortellement ?) , dans un hélico de l’armée qui décolle en urgence. Pour le joueur, la scène se poursuit, deux ans plus tard. Ce démarrage en trombe va lancer une belle histoire de bikers, d’amitié et d’amour, qui ne va que très progressivement prendre son élan. Contrairement à ce que laisse la première impression, le jeu s’avère très écrit. Il y est question du port des armes à feu, des conditions de survie dans un monde dévasté et de l’importance des sentiments dans un monde qui en est dépourvu. « Days Gone » déroule son fil au cours de nombreuses séquences cinématiques et au gré de multiples dialogues entre les personnages. De quoi donner une profondeur à un jeu dont la qualité de réalisation ne rivalise certes pas avec celle des plus belles productions Sony, comme « God of War » ou « The Last of Us ». Autre sujet fâcheux  : les bugs, parfois bloquants, sont légion. Heureusement, la magie opère bel et bien en territoire zombie. Contraintes réalistes Deacon parcourt un Oregon imaginaire et dévasté sur sa moto au milieu de zombies solitaires ou parfois regroupés en hordes – vraiment flippantes. Chaque combat, si l’on n’y prend pas garde, peut se révéler fatal. Et il faut vérifier son état de santé tout autant que l’état de sa moto ou sa jauge de carburant. Ces contraintes apportent ainsi au jeu du réalisme, sans que cela ne devienne pénible. Comptez plus de vingt heures pour faire le tour des principales missions du jeu. Et peut-être vingt heures de plus pour le compléter dans les moindres détails. Oui, « Days Gone » est une aventure au long cours qui se savoure sur la durée. Jean-François Morisse En partenariat avec Jamediki MAGAZINE.com Bend Studio ODEON direction Stéphane Braunschweig I THÉÂTRE DE L'EUROPE 1400 places àmoitié prix de 20 € à7 € Les avant-premières des 8et9mai Réservez dès demain theatre-odeon.eu/01 44 85 40 40 Un ennemi du peuple d’Henrik Ibsen mise en scène Jean-François Sivadier avec Sharif Andoura, Cyril Bothorel, Nicolas Bouchaud, Stephen Butel, Cyprien Colombo, Vincent Guédon, Jeanne Lepers, Agnès Sourdillon et la participation de Valérie DeChampchesnel, Christian Tirole 10 mai 15 juin 2019 Odéon 6 e Jean-Louis Fernandez



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :