20 Minutes France n°3414 19 avr 2019
20 Minutes France n°3414 19 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3414 de 19 avr 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : les anti-vaccins font réagir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
SportS Ugo Mola et la manière Rugby Après des débuts compliqués, le coach toulousain retrouve les sommets L’entraîneur français du moment, c’est lui. Ugo Mola (45 ans) marche sur l’eau avec le Stade Toulousain cette saison. Dimanche, sur les terres irlandaises du Leinster, il tentera de mener les Rouge et Noir en finale de la Champions Cup. Pas une mince affaire. Mais pour Mola et les Toulousains, audacieux et joueurs cette saison, rien n’est impossible. « Vous faites des paris, ça réussit, vous passez pour un champion, indique le natif de Sainte-Foy-la-Grande (Gironde). Quand vous perdez, vous passez pour un gros con. C’est la vie de tout entraîneur. » L’ancien joueur formé au Stade Toulousain, triple champion de France et champion d’Europe en rouge et noir, sait de quoi il parle. « Il a pu côtoyer d’autres clubs, voir d’autres façons de travailler. » Guy Novès, ex-coach du Stade Son retour au bercail sur le banc, à l’été 2015, n’a pas été tout de suite couronné de succès. Pire, le club de la Ville rose avait touché le fond, il y a deux ans, en terminant douzième du Top 14, du jamais-vu depuis 1976. « Quand on a connu la réussite au Stade Toulousain, on doit se poser mille questions dans ces situations », observe Guy Novès. L’idole locale a choisi lui-même son successeur, Mola étant son « premier choix », avant de prendre les commandes du XV de France. Pourtant, à ce moment-là, Devant le stade Furiani, un mémorial en hommage aux victimes du 5 mai. S. Thomas/AFP P.Pochard Casabianca Ugo Mola affichait un CV de coach modeste avant d’entraîner les rouge et Noir. Mola n’avait rien d’un foudre de guerre  : il dirigeait Albi en Pro D2 et affichait un pedigree modeste, avec Mazamet (Fédérale 2), Castres et Brive... « Il a évolué ailleurs avant de revenir, détaille Novès. Il a pu côtoyer d’autres clubs, voir d’autres façons de travailler et faire la synthèse. Cela a mis un peu de temps, le temps de mettre sa patte, de repartir sur une nouvelle génération. Il a su profiter de l’arrivée de jeunes joueurs talentueux, ainsi que de tous les éducateurs. » Avant de voir les Ntamack, Marchand et consorts exploser, il a d’abord fallu accompagner vers la sortie une génération glorieuse qui l’a parfois eu mauvaise. « Le costume était peut-être trop grand pour lui, expliquait le deuxième ligne Albacete dans L’Equipe en 2017. Il n’avait pas les épaules pour reprendre un groupe comme ça. » « Je pense qu’au début, il s’est posé la question de sa légitimité après Guy Novès, analyse Julien Raynaud, qui a été entraîné par Mola à Albi. Ce n’était pas le vrai Ugo. » Mais après l’annus horribilis de 2017, Toulouse a remonté la pente, avec un savant mélange de cadres motivés et de jeunes affamés. Loué après avoir été éreinté, le technicien des Haut-Garonnais adopte un discours philosophe  : « J’ai la faiblesse de penser que je ne suis pas plus mauvais ou bien meilleur qu’il y a deux ou trois ans. » Il est simplement mieux placé pour déccrocher un premier titre. A Toulouse, Nicolas Stival Une programmation qui fait enrager Ligue 1 La Ligue de football professionnel aurait-elle déjà oublié sa promesse ? Un an après s’être engagée à sanctuariser la journée du 5 mai pour commémorer la catastrophe de Furiani, qui a fait 18 morts et plus de 2 300 blessés en 1992 quand une tribune s’est effondrée lors du match entre Bastia et Marseille, la LFP a décidé de programmer cette année quatre matchs de Ligue 1 le 5 mai, dans le cadre de la 35 e journée (Toulouse-Rennes, Montpellier-Amiens, Monaco-Saint- Etienne et Lyon-Lille). En coulisses, la LFP assure qu’elle ne s’est engagée, en 2018, à ne sanctuariser que les « samedis 5 mai » … Et cette année, le 5 mai tombe un dimanche. Le collectif du 5 mai 1992 « regrette » cette décision, évoquant un possible titre ce jour-là  : « Une équipe va faire la fête alors que le 5 mai est marqué par la tragédie de Furiani. » Ghislain Printant, ancien entraîneur de Bastia et désormais adjoint de Jean-Louis Gasset à Saint-Etienne, s’est aussi énervé  : « On a déplacé des matchs toute la saison [à cause des manifestations des « gilets jaunes »] et on ne peut pas programmer une journée entière le vendredi et le samedi. Une fois de plus, notre instance, la LFP, passe à côté d’un formidable acte. » C. Stache/AFP 18 Vendredi 19 avril 2019 Ligue 1 – 33 e journée Vendredi  : Dijon-Rennes, Lyon-Angers Samedi  : Strasbourg-Montpellier, Nice-Caen, Guingamp-Marseille, Nîmes-Bordeaux Dimanche  : Toulouse-Lille, Nantes-Amiens, Paris-Monaco, Reims-Saint-Etienne Classement Pts Diff. 1 PARIS 81 +66 2 Lille 64 +26 3 Lyon 56 +13 4 Saint-Etienne 53 +11 5 Marseille 51 +6 6 Montpellier 48 +8 7 reims 48 0 8 Nice 48 -6 9 Strasbourg 44 +14 10 rennes 43 0 11 Nîmes 43 0 12 Angers 41 +1 13 Bordeaux 38 -4 14 Nantes 37 -4 15 toulouse 35 16 16 Monaco 32 -15 17 Amiens 32 -19 18 Dijon 25 -24 19 Guingamp 24 -34 20 Caen 23 -23 Plus de la moitié des billets pour le Mondial féminin ont été vendus. A cinquante jours du coup d’envoi de la Coupe du monde féminine de foot en France, 720 000 billets ont été écoulés. Sept matchs affichent complet, dont le France-Corée du Sud, à Paris, en ouverture. Tolisso de retour six mois après. Victime d’une rupture des ligaments croisés du genou en septembre, l’ancien Lyonnais pourrait être dans le groupe du Bayern Munich qui affronte le Werder Brême, samedi. Tolisso avait repris l’entraînement collectif à la mi-mars. Plus de Français à Monte-Carlo. Après avoir sorti Kei Nishikori, Pierre-Hugues Herbert a été éliminé en 8 e de finale du tournoi de tennis de Monte-Carlo, jeudi, par le Croate Borna Coric (6-4, 6-2).
CHAUSSURES DE RANDONNÉE 49 € 99 79 € 99-37% Excellente accroche sur sol mouillé ou sec. Pare-pierres avant. Serrage SensiFit. Semelle intermédiaire en EVA procurant confort et amorti. OBJECTIF ASCENSIONNEL POUR ELLE & LUI CHAUSSURES DE RANDONNÉE - HALIFAX LOW Tige synthétique. Doublure mesh et textile. Semelle intérieure OrthoLite fraisé, extérieure caoutchouc Contagrip. Modèle homme. Du 40 au 46 2/3. Poids  : 350g (42). Noir/orange. 1435347. Modèle femme. Du 36 au 42. Poids  : 280g (38). Anthracite/corail. 1435348. Du 17 avril au 21 mai 2019.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :