20 Minutes France n°3413 18 avr 2019
20 Minutes France n°3413 18 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3413 de 18 avr 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : l'après-ENA à l'étude.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
SportS Retour presque triomphant pour Alaphilippe. Après sa chute lors du Tour du Pays basque, il y a une semaine, le Français a terminé deuxième de la Flèche brabançonne, mercredi. Devancé par Van der Poel, Alaphilippe s’est rassuré avant l’Amstel Gold Race, dimanche, et la Flèche wallonne, le 24 avril. Herbert fait le gros coup du jour. Opposé à Kei Nishikori, n°6 mondial, Pierre-Hugues Herbert a été très réaliste et s’est qualifié pour les 8 es de finale du tournoi de tennis de Monte-Carlo. Pour son premier match en terre monégasque, Nadal s’est imposé facilement contre son compatriote Bautista-Agut. La Fédération française de rugby dément pour Galthié. « Aucun contrat n’a été finalisé à ce jour. » Dans un communiqué, la FFR a indiqué que Fabien Galthié n’avait rien signé pour être le sélectionneur du XV de France après la Coupe du monde, cet automne. Quant à sa présence dans le staff de Jacques Brunel, en vue du Mondial au Japon, la FFR n’a rien infirmé. B. Stansall/AFP 30 Jeudi 18 avril 2019 La Ville lumière était totalement éteinte Football Diminués, les Parisiens ont perdu à Nantes (3-2) et ne sont pas encore sacrés champions Pour le titre, il faudra encore repasser. Battus par Nantes (3-2) mercredi, les Parisiens ne sont toujours pas parvenus à finir le travail. Laminé à Lille (5-1) dimanche, Paris a bu la tasse à la Beaujoire. Seule bonne nouvelle  : c’est devant ses supporters, dimanche face à Monaco, que le club de la capitale pourra fêter un éventuel titre. « On peut perdre, faire des erreurs. (…) Mais, aujourd’hui, ce n’était pas possible. » Thomas Tuchel, coach du PSG V Les absences pèsent lourd. Le PSG était privé de Mbappé, Cavani, Neymar, Di Maria, Marquinhos, Meunier, Thiago Silva, Verratti et Bernat. Soit dix titulaires indiscutables. Thomas Tuchel,L. Venance/AFP Diaby et les parisiens ont été bougés par les Nantais à la Beaujoire. suspendu, avait couché seulement 16 noms sur la feuille de match, avec un banc des remplaçants très inexpérimenté. « Nous, on s’en fiche de quels joueurs étaient en face de nous, expliquait le Nantais Valentin Rongier après la rencontre. Battre le PSG, c’est un exploit, même si leurs stars n’étaient pas là. » Seule étincelle parisienne, le deuxième but en fin de match, signé Météhan Guclu, pour sa première rencontre en Ligue 1. V Pas un pour rattraper l’autre. Si on ne devait sauver qu’un Parisien du naufrage, on mettrait Dani Alves. Surtout parce que le Brésilien a mis le PSG sur la voie du succès, grâce à un magnifique tir dans la lucarne de Dupé (19e, 0-1). Pour quasiment tous les autres, c’est un zéro pointé. Derrière, la charnière Kehrer-Kimpembe a été souffreteuse tout le match face à la vitesse de Waris et Coulibaly. Et sur les coups de pied arrêtés, comme Lille, Nantes s’est régalé, comme en attestent les deux buts inscrits par Diego Carlos sur corner (22 e et 51 e). « On peut perdre, on peut faire des erreurs, on va toujours défendre les joueurs si on a l’impression qu’ils jouent avec une grande mentalité, et avec faim, indiquait Tuchel. Mais aujourd’hui, ce n’est pas possible. » V Une fin de saison à l’agonie pour Paris. Petite devinette. Depuis quand le PSG n’avait-il pas perdu deux matchs d’affilée en Ligue 1 ? C’était il y a plus de sept ans, en novembre 2011, quand le club était entraîné par Antoine Kombouaré. Les hommes de Thomas Tuchel semblent avoir complètement perdu le fil de leur saison. L’attitude de cette équipe bis a fait peur à voir. Sans la carotte de la Ligue des champions, beaucoup de joueurs semblent démobilisés. Il ne leur reste plus qu’une finale de Coupe de France à jouer (le 27 avril contre Rennes) et un titre de champion à définitivement valider. « Si on joue pour le PSG, on doit avoir la mentalité chaque jour et à chaque match, n’a pas manqué de rappeler Tuchel. C’est absolument nécessaire de montrer cette motivation intérieure. » A Nantes, David Phelippeau Tottenham plus fort que la folie de Manchester City L’image Quatre buts en onze minutes, une intensité folle, un but refusé à la dernière minute… Le quart retour de Ligue des champions entre Manchester City et tottenham a été prolifique (4-3). Malgré leur défaite, ce sont les Spurs, grâce à Son (photo) auteur d’un doublé, qui se sont qualifiés pour les demies, où ils affronteront l’Ajax. L’autre billet pour la finale se disputera entre Barcelone et Liverpool, qui s’est imposé à porto (1-4).
Je peux donner mon avis sur tous les sujets ? Julien, 23 ans Julien, 23 ans www.moijeune.com Envie de participer auselfie de ta génération ? 20 Minutes Actu, politique, travail, argent, amour, ilsuffit des’inscrire sur www.moijeune.com ! 20 Minutes



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :