20 Minutes France n°3412 17 avr 2019
20 Minutes France n°3412 17 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3412 de 17 avr 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : une attente monumentale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
CinéMa Bonne nuit (blanche) les petits Horreur Le réalisateur de « La Malédiction de la dame blanche » explique comment il s’est adapté à la saga « Conjuring » Dans la saga « Conjuring », je demande La Llorona (« La Pleureuse »). L’héroïne cruelle de La Malédiction de la dame blanche rejoint Annabelle (2014) et La Nonne (2018) dans cette série de films d’horreur produits par James Wan. « Mon cahier des charges était simple, explique le réalisateur Michael Chaves à 20 Minutes. Il me fallait faire peur, ce qui n’est pas facile quand on arrive après de tels succès. » Pour son premier long-métrage, le cinéaste américain s’est attaqué de front à une légende mexicaine autour d’une maman fantôme résolue à kidnapper et tuer des enfants parce qu’elle ne se pardonne pas d’avoir noyé les siens. « Partir d’un mythe connu est à double tranchant, précise Michael Chaves. On a une base solide, mais ce spectre est déjà très présent dans l’inconscient collectif, ce qui fait qu’il est plus difficile de surprendre. » Pour créer sa dame blanche, il s’est ainsi plongé dans l’imagerie du pays qui l’a inspiré. « J’ai demandé conseil à des amis mexicains  : il faut la voir un peu « J’ai mis l’accent sur les terreurs enfantines, celles qui fonctionnent à tout âge. » Michael Chaves, cinéaste comme un croque-mitaine féminin dont on menace les enfants turbulents. » Cette sorcière trouve parfaitement sa place dans le Los Angeles des années 1970, où elle persécute une assistante sociale veuve et ses deux gamins. « C’est une mère à l’instinct EATALY LE MARCHÉ ITALIEN 0 r f*%. e4104 ; ; A phe l re.'.,ideee)) ï../4reéllill gte.n.le di vimeall'.'e- 5*', tllt  : nWo.* V g..4,1j « celigv,. ; _e.:iiik, ar..i..iw..), tee., POURvOTREsmiTil, ÉVITIEZ DElkiAriGER.TROP 3/.i.S.TROP STKR.É.TROPS.ALÉ ilent.feiNGERBOUGER.FR). L'ABUS D'AT...COOL MT PADIGEREUM POUR LASANTÉ.)s CO)1$03.13.1EILIINEC MODÉLMON. Warner Bros La dame blanche, haineuse et rusée, kidnappe et tue des enfants. pervers, ce qui la rend flippante », décrit Michael Chaves. « Je ne pouvais pas ignorer l’existence d’Annabelle et du premier « Conjuring » [2013], puisque l’action de mon film se situe chronologiquement entre les deux », explique Michael Chaves. On retrouve d’ailleurs le père Pérez (Tony Amendola), qui constitue le lien entre les différents récits. « J’ai dû respecter ce qui avait été fait avant moi, mais j’ai aussi bénéficié d’une vraie liberté pour le reste, raconte le réalisateur. C’est pour cela que j’ai mis l’accent sur les terreurs enfantines, celles qui fonctionnent sur toutes les 1 li/RC S PARIS 81 7 A98 BeD EATALY PARIS MARAIS Ouvert le 12 avril 2500 ni'dédiés à i puronomie italienne #eatalyparis 12 Mercredi 17 avril 2019 tranches d’âge. » La Llorona semble invincible par sa manière de s’infiltrer partout pour s’emparer de ses proies innocentes. L’exorciste qui tente de se débarrasser du spectre en prend plein la figure, tant la mariée haineuse est rusée. « C’est un plaisir que de donner vie à une créature aussi méchante, car elle permet de purger toutes vos mauvaises pulsions », plaisante Michael Chaves. On espère qu’il lui en reste en réserve car James Wan l’a chargé de réaliser Conjuring 3, dont la sortie est prévue en septembre 2020. Caroline Vié « Liz et l’Oiseau bleu » fait de la musique un personnage Animation Une fois de temps en temps, un film vous éblouit par sa beauté. C’est le cas pour Liz et l’Oiseau bleu, une histoire d’amitié entre deux lycéennes unies par la musique, de Naoko Yamada. La cinéaste japonaise offre un conte dont la bande-son envoûte autant que les images. « L’une des héroïnes joue de la flûte pour exprimer son amour de la musique, explique la réalisatrice à 20 Minutes. C’est ce qui attire sa camarade, un être solitaire qui sort de son propre monde grâce à elle. » Naoko Yamada a collaboré avec le compositeur Kensuke Ushio bien avant le tournage pour que ses partitions soient partie intégrante de l’histoire. La pièce que jouent les héroïnes constitue une réussite éblouissante. Composée par Akito Matsuda, elle se révèle un personnage à part entière d’un récit où rêve et réalité s’entremêlent. « C’est un morceau que l’on n’entend qu’une seule fois, précise Naoko Yamada. Je voulais qu’il soit intense pour que les spectateurs le retiennent. » Il n’est pas la seule chose que l’on garde en mémoire après avoir dégusté ce délicat poème.C.V.
GAME EDF OEIRONE LA SÉRIE PHÉNOMÈNE REVIENT POUR UNE ULTIME SAISON ! (...11. ; Irdo,i.r..4 AMI cd11-1RON ES PROFITEZ DU RETOUR DE L TR5Ni DF Far riUTEGRALEDM SA1904141 1.1.7 LA SÉRIE N°1 DANS LE MONDE DISPONIBLES EN COFFRETS À FRO € 1 2018 I inm E Bo x. OFFICE. INC AIL RIGHT5 IBERyta MO AND REIATED SERVICC MAS U An T/lE PROMPTE'OF Remi Lox OFFICL I NC DisTRI UME> Wir W.411-, ! EIL Uns. HordE EerEnrAIN6tENT POUR VOIR OU REVOIR À LES 7 PREMIÈRES SAISONS f ut



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :