20 Minutes France n°3410 12 avr 2019
20 Minutes France n°3410 12 avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3410 de 12 avr 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : le monde est Thrones.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Culture ##JeV#171-54-https://bit.ly/2G63Bry##JeV# La saison 8 de « Game of Thrones » n’a pas encore commencé qu’elle est condamnée à décevoir. Trop d’attentes, trop de théories, trop d’espoirs divergents pèsent sur les six derniers épisodes, qui devront conclure la série la plus populaire de la décennie. C’est une chose de nous faire miroiter mille et une fins possibles, reste maintenant à en trouver une satisfaisante. La mission s’annonce encore plus complexe qu’arrêter le Roi de la nuit. « Cela risque de faire comme avec « Lost », avec des réactions très violentes et un finale clivant et mal vécu par une partie « La conclusion doit laisser de la place à une possible extension narrative. » Vladimir Lifschutz, chercheur des spectateurs, prophétise Vladimir Lifschutz, enseignant-chercheur en séries, auteur de This is the end, Finir une série TV (Presses universitaires François-Rabelais). Il y aura probablement une partie de fans satisfaits, mais énormément de déçus également. » 18 Vendredi 12 avril 2019 tyrion lannister (Peter Dinklage) survivra-t-il jusqu’au terme de la saga ? Juste la fin d’un monde Tout ça pour ça Des dragons, des mortsvivants, un nain stylé et des intrigues de folie, mais le finale va réussir à décevoir Surtout, cette fin risque de nous priver de l’un des plus grands plaisirs de la série  : imaginer la suite. Une fois le dernier épisode fini, pourrons-nous encore penser aux scénarios possibles, inventer l’avenir des personnages ? Reprochera-t-on à ce finale ce qu’on reproche à quelqu’un nous ayant spoilé un épisode de GOT précédent, à savoir nous imposer à l’avance un scénario ? En résumé, cette fin qu’on va subir ne sera-t-elle pas finalement l’ultime spoil ? « L’univers fictionnel de « Game of Thrones » offre la possibilité d’imaginer des suites [une préquelle est déjà en production], indique Vladimir Lifschutz. La conclusion doit donc laisser de la place à une possible extension narrative. » Un choix qui limite les risques de déceptions en offrant encore bien des possibles. Au-delà de la qualité scénaristique, les producteurs et HBO ont tout intérêt à opter pour ce choix et à s’arranger pour que les fans aient encore des hypothèses à imaginer  : « On l’a vu avec « Twin Peaks » et d’autres, une série n’est jamais vraiment finie tant qu’il existe la possibilité d’imaginer une suite. » Jean-Loup Delmas « Le défi, c’est d’arriver à surprendre sans trahir » Qu’est-ce qui pourrait donc sauver un peu le show ? « Tout le défi, c’est d’arriver à surprendre et à renouveler la série sans la trahir ni renier ses racines, estime Vladimir Lifschutz. La fin doit fonctionner en miroir avec le reste des épisodes de la saga. » De toute façon, à Westeros, on adore faire écho à d’anciens épisodes, il y a donc fort à parier que la fin fasse de nombreuses références à plusieurs grandes scènes de la saga. 2019 Home Box Office



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :