20 Minutes France n°3402 28 mar 2019
20 Minutes France n°3402 28 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3402 de 28 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,7 Mo

  • Dans ce numéro : applis de rencontres, les feu de l'amour ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Grand Paris Valérie Pécresse met le paquet sur les lycées Education La région compte investir plus de 100 millions d’euros Un gros plus pour les ménages franciliens dont l’enfant est au lycée. Mercredi, la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse (LR), a annoncé la gratuité des ressources pédagogiques pour tous les élèves « du public et du privé » à la rentrée de septembre. Ce qui n’est pas rien lorsque l’on sait qu’un jeu de manuels neufs coûte entre 180  € et 250  € . La région compte de fait investir 340  € par élève. Six cent soixantedix lycées (généraux, technologiques et professionnels) sont concernés. Soit plus de 260 200 élèves. Soit un investissement pouvant atteindre 150 millions d’euros en trois ans. Très haut débit et Wi-Fi Autre mesure annoncée, celle pour favoriser la transition numérique des établissements. « Nous voulons rattraper le retard et donner les meilleures Lydie/Sipa (illustration) Les établissements pourront choisir des supports « 100% numériques ». conditions d’apprentissage pour nos lycéens », affirme Marie-Carole Ciuntu, vice-présidente chargée des lycées d’administration générale. Il s’agit de « profiter de la réforme [du baccalauréat en 2021] et de l’arrivée des nouveaux manuels pour encourager le virage numérique dans les établissements », AMOS SPORT BUSINESS SCHOOL wr L'ECU E DE COMMERCE 100% SPORT BUSINESS Retrouvez-nous le 30/03/19 sur les salons  : STUDYRAMA –Formations Hors Parcoursup L’ETUDIANT –Les rencontres Hors Parcoursup insiste Valérie Pécresse. Ainsi, d’ici à 2020, toutes les classes seront équipées de rétroprojecteurs et d’écrans interactifs, tous les établissements raccordés au très haut débit et au Wi-Fi. En outre, chaque lycée aura le choix entre conserver ses supports pédagogiques papier ou passer au « 100% numérique » (option appliquée d’office dans les lycées pro). Si les établissements d’enseignement général tranchent pour le numérique, cela signifiera le prêt d’une tablette ou d’un ordinateur portable pour chaque élève de seconde, et ce durant toute sa scolarité. La Fédération des parents d’élèves de l’enseignement public (Peep) comme la FCPE saluent l’initiative de la région, tout en émettant quelques regrets. Tandis que Samuel Cywie, président de la Peep Paris, trouve trop court le délai pour choisir entre les supports (la date limite pour se prononcer est le 15 avril), et espère que la région sera « en capacité de conserver ce niveau d’investissement », la FCPE déplore « l’opposition faite entre le support papier et le numérique ». Romain Lescurieux 4 Jeudi 28 mars 2019nnru secondes Jawad Bendaoud condamné en appel pour menaces de mort. Il était jugé pour menaces de mort contre une victime du 13-Novembre. Jawad Bendaoud a été condamné mercredi à un an de prison par la cour d’appel de Paris, qui a aussi prononcé son maintien en détention provisoire. Cette condamnation intervient deux jours avant la décision dans son procès en appel pour recel de malfaiteurs terroristes, où le « logeur de Daesh » encourt six ans de prison. Des jurés d’assises corrompus ? Une information judiciaire a été ouverte en Seine-Saint-Denis pour violation du secret du délibéré et corruption de jurés, début février. Le verdict d’un procès pour tortures sur fond de trafic de cannabis où quatre accusés avaient été acquittés avait en effet circulé avant même que la cour rende sa décision. Passionné de sport ? Faites de votre passion votre métier AMOS PARIS  : 0144648383 amos-business-school.eu T. Camus/AP/Sipa (archives)
Grand Paris Incident chanteur dans le métro Casting Eduardo Pisani, l’auteur de « Je t’aime le lundi », n’accepte pas d’avoir été recalé à la sélection des musiciens de la RATP « Moi, Edouardo, on m’a refusé l’accréditation pour chanter dans le métro de Paris. » C’est par cette phrase, dans laquelle on sent toute sa révolte, qu’Eduardo Pisani​, plus connu sous le nom d’Edouardo, l’interprète dusuccès « Je t’aime le lundi » en 1996, commence son coup de gueule sur Facebook. Dans son post, publié lundi, figure la lettre de refus de la RATP pour l’intégrer aux musiciens du métro. Elle est, à ses yeux, « une insulte », confie l’artiste italien à 20 Minutes. Contactée, la RATP s’est dite « très surprise » d’être sollicitée à ce sujet. « La sélection des musiciens du métro n’a rien de fantaisiste, et la frustration d’Eduardo Pisani est assez banale pour tout artiste passant des castings », estime la régie, qui rappelle avoir instauré son processus de sélection des musiciens il y a vingt et n L ICI minutes avec vous www.20minutes.fr/paris www.facebook.com/20MinutesParis twitter.com/20minutesparis www.instagram.com/20minutesparis un ans maintenant. « Nous voulions que les gens qui ont un vrai talent puissent être découverts, poursuit la RATP. Nous faisons des castings tous les six mois, qui permettent aux gens de s’accréditer pour les six mois suivants, renouvelables. Le jury du casting mélange des gens de la RATP de tous métiers, sur la base du volontariat, les personnes qui s’occupent des musiciens du métro [deux, dont le directeur artistique] et, occasionnellement, des voyageurs. » Un jury qui n’a visiblement pas été convaincu par la prestation d’Eduardo Pisani. Des « critères objectifs » Ce dernier affirme que, lors de son audition, le 13 mars, seul le directeur artistique était présent  : « Dès qu’il m’a vu, j’ai eu la sensation qu’il ne pouvait pas me sacquer », souligne le chanteur Les « Fables » se la racontent en Lego Exposition Maître Corbeau, sur un arbre perché, tenait en son bec… une brique. Jusqu’au 2 juin, le château Chanorier, à Croissy-sur- Seine (Yvelines), accueille une exposition où une trentaine de fables de La Fontaine sont représentées en Lego. Une création atypique que l’on doit à l’agence Epicure Studio, qui réalise souvent ce genre de projet. Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr fr.linkedin.com/company/20-minutes www.pinterest.fr/20minutes vingt.minutes sur Snapchat Et retrouvez vos infos locales sur WhatsAppCapture d’écran Facebook Mairie de Croissy-sur-Seine de 64 ans. Et alors qu’il pensait jouer deux ou trois morceaux, comme cela lui avait été indiqué par courrier, il n’en a présenté qu’un seul. « Comme je ne joue d’aucun instrument, je me suis acheté un petit tambourin demi-lune, ça marche pas mal. Il m’a dit  : «Vous êtes un personnage», mais en sous-entendant je ne sais pas quoi. J’étais un peu merdique avec le tambourin, mais j’ai quand même une prestance, j’ai de jolies chansons », persiste cette gloire éphémère des années 1990, qui n’avale toujours pas son échec. « On ne va pas me faire croire que, dans le métro, il y a 300 personnes qui chantent mieux que moi ! s’insurge-t-il. Je n’ai pas La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE Vitbai " 12 ; " 14 15 16 13 - 14 16 15 16 16 18 17 17 15 1 II 1  € 16 iacheree météo, effleaminkméle DEMAIN Prévisions ultra détaillées sur TV-WER-APPLIS LACHAINEMETEO.CON 5 Jeudi 28 mars 2019 Le titre du chanteur italien a fait un carton au milieu des années 1990. matin après-midi matin après-midi 7 °C 15 °C candidaté à «The Voice» non plus. Je suis le chanteur le plus connu des inconnus et le chanteur le plus inconnu des connus, et on ne veut pas de moi. » Pour la RATP, ça ne peut pas être une affaire personnelle. « Le jury a une grille d’évaluation avec des critères objectifs, et chaque juré fait ses retours par la suite, nous précise-t-on. Le but, c’est de représenter toutes les musiques. Classique, rap, world, chœur instrumental… » Si Eduardo Pisani décidait de chanter dans le métro sans accréditation, il serait en infraction et s’exposerait à une amende. « Je n’en ai rien à foutre (…), je suis insolvable », conclut-il. Claire Barrois 8 °C 18 °C Au sud de la Seine, tout baigne sous le soleil Le ciel reste assez nuageux au nord de la Seine, tandis que le soleil alterne avec les nuages de la Bretagne au Grand Est. Sur une large moitié sud, le soleil est généreux, accompagné d’une douceur printanière.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :