20 Minutes France n°3401 27 mar 2019
20 Minutes France n°3401 27 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3401 de 27 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 3,0 Mo

  • Dans ce numéro : Burton apprivoise un classique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Grand Paris Un hôpital sur Seine pour soigner les remous de l’âme Psychiatrie « L’Adamant », bateaucentre de jour, accueille les psychotiques Vue sur la Cité du design… et deux canards. A bord de L’Adamant, on boit des cafés, on regarde des films, on peint et on soigne. Depuis 2010, cette péniche, amarrée quai de la Rapée (Paris, 12 e), propose un suivi original aux patients atteints de troubles psychiatriques. « Comme on est voisins du Café Barge, les patients ont pris l’habitude de dire aux passants  : « Là-bas ; c’est le bar, ici, c’est les barges ! » », s’amuse Jean- Paul Hazan, psychiatre de ce centre de jour qui dépend des hôpitaux de Saint-Maurice (Val-de-Marne). Sur ce grand bateau vitré et boisé (imaginé par les soignants, les patients et des architectes), 130 patients psychotiques sont pris en charge, tous envoyés par les hôpitaux des quatre premiers arrondissements parisiens. Un hôpital sur Seine accompagnant, à quai, Aéroports de Paris, SA au capital de 296881896 euros, dont le siège social est 1, rue d rance,i90 Tremblay-en-France, immatriculée sous le numéroSIREN 552(18 688 RCS Bobigny eele code APE 52.23Z hotog hie retouchée — 02/2019, l'O. Gabriel/20 Minutes La péniche est amarrée dans le 12e. les remous de patients qui, en complément des psychothérapies individuelles dans des centres médico-psychologiques, participent à des ateliers collectifs de peinture, de théâtre, de musique… Cet après-midi-là, c’est séance ciné. Time Out est au programme. « Les ri patients psychotiques n’ont qu’une envie  : rester enfermés chez eux, souligne Jean-Paul Hazan. Le groupe sert donc de resocialisation et permet de se sentir moins seul. » « Parfois, par l’argile, le dessin, la danse, on remonte ce qu’ils n’arrivent pas à mettre en mots », complète Marie-Lyne, infirmière. Pas de blouse blanche L’Adamant s’inscrit dans la psychothérapie institutionnelle, inventée par Jean Oury. Quelques lieux défendent cette conception d’une psychiatrie horizontale. « Vous avez vu, il n’y a pas de blouses blanches, on ne sait donc pas qui est soignant ou patient, confirme Margot, diagnostiquée schizophrène en 2012. C’est un lieu de vie, très différent d’un hôpital aseptisé, angoissant, où les patients sont placés par pathologie. » De plus, tous les professionnels – infirmières, secrétaires, psychiatre, aide-soignant, ergothérapeute – animent à deux les ateliers. « Ici, je ne me dis pas ergothérapeute, mais soignant », précise Goulven. Oihana Gabriel 3WIV Sf lOA SItIVd I2iOdO213V SI2iVc1 2 Mercredi 27 mars 2019 Interpellations après des rumeurs de rapts par des Roms. Vingt personnes ont été interpellées dans la nuit de lundi à mardi en Seine- Saint-Denis après des violences visant des Roms. Ces derniers avaient été désignés par des rumeurs sur les réseaux sociaux comme étant à l’origine d’enlèvements d’enfants par des personnes circulant en camionnette blanche dans plusieurs localités d’Ile-de-France. Des graines gratuites à saisir dans sa mairie d’arrondissement. Coquelicot sauvage, pavot des jardins blanc, capucine grimpante… Des milliers de sachets contenant des graines de fleurs et de plantes potagères sont distribués dans les mairies d’arrondissement de Paris. Une façon originale pour la Mairie de végétaliser la capitale. JR va se coller le Louvre. Pour célébrer les 30 ans du musée (vendredi), JR revient au Louvre pour dévoiler « le Secret de la Grande Pyramide » dans un collage géant sur la Cour Napoléon, auquel 400 de ses fans vont participer. BIENVENUE DANS VOTRE NOUVEL AÉROPORT PARIS ORLY Le nouveau Paris-Orly, c’est 1, 2, 3, 4 fois plus d’espace. Nos équipes sont fières de vous présenter le nouveau Paris-Orly avec son terminal unique et son nouveau bâtiment de jonction de plus de 80 000 m². Plus d’informations sur parisaeroportchange.fr
Grand Paris « J’vous jure, la statue a bougé ! » Culture Une vingtaine d’élèves du collège Fabien de Saint-Denis a pu visiter l’exposition « Toutankhamon, le trésor du pharaon » « C’est quand même un prénom bizarre, Toutânkhamon. Je préfère Ramsès, en plus, c’est plus facile à écrire », glisse Princesse dans la file d’attente. Mardi, une vingtaine d’élèves de 6 e du collège Fabien de Saint-Denis s’est rendue à la Grande Halle de la Villette pour visiter l’exposition « Toutânkhamon, le trésor du pharaon ». Mobilier, amulettes, statues, bijoux… Ce trésor comprend 150 objets trouvés il y a près d’un siècle lors de la plus grande découverte archéologique de l’histoire  : celle du tombeau du pharaon Toutânkhamon. Toutes les trouvailles, extrêmement bien conservées, effectuent leur dernière tournée mondiale avant de reposer définitivement au nouveau Grand Musée égyptien, actuellement en construction près des pyramides de Gizeh. « C’est une n minutes avec vous www.20minutes.fr/paris www.facebook.com/20MinutesParis twitter.com/20minutesparis www.instagram.com/20minutesparis super opportunité pour les élèves, qui étudient justement l’Egypte dans leur programme », souligne Stéphane Troussel, président du conseil départemental de Seine-Saint-Denis. La collectivité a souhaité rendre accessible aux élèves du 93 cette exceptionnelle exposition. Pas moins de 1 700 collégiens devraient pouvoir la visiter. Tout simplement fascinés « Vas-y, prends l’oiseau en photo, il est trop mignon, lance une jeune fille à sa copine. C’est quoi ? Un hibou ? Un aigle ? » « Non, c’est Horus, représenté en faucon solaire », répond la copine en se référant au court panneau explicatif. A côté, un autre groupe d’adolescentes s’extasie devant les bijoux faits d’or et de pierre. « Ils sont très beaux. En plus, il y a une histoire et une tradition derrière », commente Après les dégâts, l’indemnisation « Gilets jaunes » Deux cents millions d’euros, c’est ce qu’ont coûtés les actes de vandalisme en marge des manifestations des « gilets jaunes », selon l’estimation publiée mardi par la Fédération française de l’assurance. Sur cette somme, 175 millions d’euros ont déjà été versés aux entreprises pour indemniser les dégradations et les pertes d’exploitation subies. Celles qui ne l’ont pas été s’inquiètent, et l’ont fait savoir à la maire de Paris, Anne Hidalgo, mardi, lors d’une réunion à l’Hôtel de Ville. L’occasion de leur rappeler les démarches à effectuer pour se faire indemniser. D’abord, le commerçant doit déposer plainte au commissariat. Le récépissé délivré, il doit être adressé à l’assureur. Si celui-ci « vous indemnise, il se chargera d’accomplir les formalités auprès de l’administration, indique la Mairie. S’il ne le fait pas, ou s’il laisse à votre charge une franchise, envoyez au préfet de police la réponse de votre compagnie d’assurances. » Et ce, avec le récépissé, les devis ou factures de réparation, la liste des objets ou marchandises volés ou détériorés ou encore une évaluation des pertes d’exploitation. Pour les démarches après sinistre, la Mairie, la préfecture de police et la CCI conseillent de demander qu’un expert, mandaté par la compagnie, vienne établir un constat. Enfin, pour bénéficier du fonds spécial de soutien créé par la région, commerçants et artisans ont jusqu’au 20 juin pour déposer leur dossier à la CCI de Paris (www.cci-parisidf.fr.) Romain Lescurieux Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! paris@20minutes.fr fr.linkedin.com/company/20-minutes www.pinterest.fr/20minutes vingt.minutes sur Snapchat Et retrouvez vos infos locales sur WhatsAppM. de Fournas/20 Minutes La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE 15 1-0 15 14 14 14% IP f3 13 13 13 13 14 17 15 17 15 17 20 15 III k dià çharny meteo DEMAIN 3 Mercredi 27 mars 2019 Des élèves massés devant les vitrines recelant les trésors du pharaon. Sara, qui assure qu’elle ne les porterait quand même pas dans la vraie vie, parce que « trop gros et lourds ! » Parmi les objets qui n’avaient jamais quitté leur terre natale, la statue grandeur nature du gardien, trouvé à l’entrée du tombeau du pharaon. « Ne la touche pas, peut-être est-elle encore maudite ! » a écrit l’enseignante sur le questionnaire distribué aux élèves. Un avertissement pris très au sérieux par certains  : « C’est mort, je m’approche pas ! J’vous jure, madame, la statue a bougé. Mais si ! Les yeux, quand on regarde longtemps », s’inquiètent matin après-midi matin après-midi 3 °C 14 °C quelques élèves, tandis que la professeure tente de leur faire entendre qu’il s’agissait d’une petite blague de sa part. Mission difficile, car tous sont fascinés et intrigués par l’Egypte ancienne  : les mythes, les dieux et leurs pouvoirs, les malédictions… « Au début, je n’y croyais pas trop, maintenant un peu, confie Ayoub, qui attend avec impatience, comme tous ses camarades, la salle du cercueil de Toutânkhamon. C’est fascinant, on se dit que, peut-être, un jour, nous aussi, on sera trouvés ! » Marie de Fournas 6 °C 16 °C Le lent redoux se ressent partout Le soleil s’impose aujourd’hui. Les températures remontent dans l’Ouest, alors qu’il fait encore un peu frais dans l’Est à cause de la bise. Celle-ci est tout de même plus légère que mardi. PféViSions ultra détaillées sur TV-WEB-APPLIS IP- G Fu. LACHAINEMETEO.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :