20 Minutes France n°3400 25 mar 2019
20 Minutes France n°3400 25 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3400 de 25 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : le joli tour de PNL.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Actualité Les « bienfaits » de la pollution Santé Deux expertes expliquent pourquoi certains citadins respirent mieux en ville qu’à la campagne Le printemps est arrivé, mais pas pour le bonheur de tous. En tout cas, pas pour celui des 25% de Français qui souffrent d’allergies respiratoires. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, une courte parenthèse au vert ne les fera pas se réconcilier avec l’entrée dans la belle saison. « Un weekend en Bourgogne peut vite ressembler à un enfer, témoigne Romain, journaliste à 20 Minutes. Dès que je vois des trucs voler, j’éternue, j’ai le nez bouché et les yeux qui piquent. En revanche, quand j’arrive porte d’Italie ou dans le métro, j’ai l’impression de mieux respirer. » Paradoxal, mais pas si étonnant. Sensibilités différentes « Il est courant de voir des retraités développer une allergie quand ils quittent l’Ile-de-France pour trouver le soleil du Sud, tout simplement parce que les cyprès sont très allergisants et, à Paris, sauf au Père-Lachaise, on a peu de chances de tomber dessus », souligne Isabella Annesi-Maesano, directrice de recherche du département d’épidémiologie des maladies allergiques et respiratoires à l’Inserm. « Les manifestations allergiques sont toujours une somme de facteurs qui vont s’additionner, décrypte Madeleine Epstein, allergologue et vice-présidente du Syndicat français des allergologues. A quantité de pollen égale, certains souffrent davantage en ville qu’à la campagne, pour d’autres, c’est l’inverse. Car certains Un combattant kurde célèbre la fin du « califat » de Daesh en Syrie. M. Astar/Sipa G. Cacace/AFP « Quand j’arrive à Paris, j’ai l’impression de me sentir mieux », lâche Romain. patients sont plus sensibles aux cofacteurs  : à l’allergie s’ajoutent l’environnement et l’état de la personne. » L’affaire se complique si d’autres allergies entrent en ligne de compte. « Personnellement, je suis allergique aux moisissures, alors, à la campagne, où les maisons sont humides et peu aérées, c’est sûr que je me sens moins bien que chez moi à Paris », reconnaît Isabella Annesi-Maesano. Si certains allergiques souffrent moins en ville qu’à la campagne, c’est aussi parce qu’« il existe de la pollution à la campagne, mais ce n’est pas tout à fait la même », précise la directrice de recherche à l’Inserm. Ainsi, l’ammoniac, l’ozone et les pesticides vous entourent si vous vivez près d’un champ ou d’une ferme, les particules fines dues au diesel envahissent les centres-villes. « Les pics de pollution sont clairement « Rien n’est réglé en Syrie » Daesh Les forces arabo-kurdes aidées par les Etats-Unis ont proclamé samedi en Syrie la fin du « califat » de Daesh. Une étape cruciale, qui relève toutefois du « symbole », prévient Agnès Levallois, vice-présidente de l’Institut de recherches et d’études Méditerranée Moyen-Orient (Iremmo). « La fin du projet territorial de Daesh ne veut pas dire que l’organisation n’existe plus, puisqu’il y a des combattants dans la nature, explique la chercheuse. Il reste aussi l’idéologie de Daesh, qui peut influencer ceux qui voudraient s’en inspirer dans le monde arabe et au-delà. » Les combattants étrangers de Daesh ne risquent donc pas d’être moins pesants pour moi que l’été à la campagne », ironise Romain. La pollution annihilerait-elle les effets des allergies ? Loin de là… « Il y a moins de pollens en ville, mais les pollens qui rencontrent la pollution font plus de réactions, reprend l’épidémiologiste. Le pollen, comme blessé par les particules, s’ouvre. Or, ses granules entrent plus facilement dans les voies aériennes. » Autre problème, celui du timing  : si des citoyens souffrent aujourd’hui du rhume des foins, ils pourraient également développer des bronchites à l’avenir… « La pollution est un poison silencieux, rappelle Madeleine Epstein. Il peut y avoir un effet cumulatif  : plus vous y êtes exposé, plus vos muqueuses sont abîmées et plus vous risquez de développer une maladie chronique. C’est à la fois immédiat et une bombe à retardement. » Oihana Gabriel la seule menace, désormais. « Pour les Occidentaux, c’est le principal danger. Mais, parmi les combattants, il y a aussi beaucoup d’Irakiens, de Syriens, qui sont dangereux pour les populations locales », rappelle Agnès Levallois. A ses yeux, « rien n’est réglé en Syrie. Les Forces démocratiques syriennes, majoritairement kurdes, voudront une certaine autorité sur le territoire qu’elles ont libéré. Elles risquent d’être abandonnées par les Occidentaux, une fois que ces derniers se seront retirés du pays. Il faudra un règlement politique pour la Syrie, et la question de l’avenir de Bachar al-Assad va se poser. » Nicolas Raffin D. Benoit/AFP 6 Lundi 25 mars 2019 Theresa May organise une réunion de crise Brexit La Première ministre britannique, Theresa May, menait dimanche des consultations avant une semaine cruciale pour le Brexit. Après avoir obtenu de l’Union européenne un report de la date de la sortie du Royaume-Uni de l’UE, la dirigeante conservatrice tente péniblement de rallier les députés britanniques derrière son traité de retrait, un texte négocié de longue haleine avec Bruxelles et censé organiser un divorce en douceur. Mais l’accord est très loin d’avoir convaincu les parlementaires, qui l’ont déjà retoqué à deux reprises et menacent la dirigeante d’une troisième défaite humiliante. Le gouvernement devrait dévoiler lundi ses intentions quant à la suite du processus. Critiquée de tous côtés pour sa gestion du Brexit, Theresa May est sous la menace de manœuvres visant à la déloger, rapportait dimanche le Sunday Times, selon lequel elle pourrait céder sa place au vice-Premier ministre, David Lidington, un europhile, dans un rôle intérimaire. Le Mail on Sunday voyait, lui, le poste échoir au ministre de l’Environnement, Michael Gove, un « Brexiter ».nnru secondes Des profs marocains manifestent pour que l’éducation reste gratuite. Plusieurs milliers d’enseignants ont manifesté dimanche à Rabat pour défendre l’éducation gratuite et protester contre le statut des contractuels au Maroc. La veille, un énorme rassemblement avait été dispersé par les forces de l’ordre, faisant plusieurs blessés légers. Une milice dissoute après avoir massacré 130 villageois au Mali. Le gouvernement malien a annoncé dimanche avoir mis fin aux activités d’une milice de chasseurs dogons accusée d’avoir massacré samedi 130 Peuls. Il s’agit de la tuerie la plus sanglante depuis le début des combats menés dans le cadre des opérations Serval, puis Barkane, lancées en 2013 à l’initiative de la France pour chasser les groupes djihadistes ayant pris le contrôle du nord du Mali.
Mobility Services Free2Move Paris –SASU au capital de 3.200.000 Euros –N°SIRET 842610990 00017 RCS Nanterre -Siège social  : 7rue Henri Sainte Claire Deville –92500 Rueil Malmaison. FREE MOVE VOUS ÊTES ICI PARIS PONT DES ARTS Libertémonamour Plus de 500 voitures électriques autour de vous en libre-service. 20 minutes OFFERTES avec le code ROULEZ DISPONIBLE 51..1  : Google Play Té léc h arger aeng VAppStore Pour toute nouvelle inscription avant le 30 avril 2019



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :