20 Minutes France n°3399 22 mar 2019
20 Minutes France n°3399 22 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3399 de 22 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : une haine sans limites.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Culture Le yoga, port de combat Zen « 20 Minutes » a pris un cours de « warrior yoga » avec Aria Crescendo, qui sort un album « Invitation à un cours particulier de yoga avec Aria ». Je ne sais pour quelle raison, cet e-mail a tout de suite attiré mon attention. Enfin si. Comme toute trentenaire, je suis en pleine quête spirituelle, obsédée par le yoga. Dans l’invitation, je découvre aussi qu’Aria Crescendo sort un album ce vendredi, Love Is the Answer. Banco. « Super énergies positives » Le cours commence, dans le spa de l’Hôtel Barrière Le Fouquet’s, à Paris (8 e), et là, tout se complique. Le « warrior yoga », un yoga cardio développé par Aria, est une pratique très sportive. TRÈS. Pour faire simple, elle reprend des postures classiques et les enchaîne de façon très dynamique. De quoi regretter son kebab sauce samouraï. Le tout est rythmé par la musique qu’Aria MINISTÈRE DE LA CULTURE MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, DE LA RECHERCHE ETDE L’INNOVATION A. Sigismondi ##JEV#198-126-https://www.dailymotion.com/video/x74lt0e##JEV# a composée pour son album  : douze chansons-mantras, six dynamiques et six zens, d’une durée d’une heure au total, qui peuvent accompagner une séance de yoga. « Un album très éclectique, pop, R&B, je rappe même en sanskrit dans l’une des chansons, explique-t-elle. Je voulais recevoir des super énergies positives de l’univers et ne pas me prendre la tête. » Mais qui se cache derrière cette prof de yoga qui rappe en sanskrit ? Aria La tête dans les fesses, face caméra Le cours de yoga, d’une trentaine de minutes, s’est déroulé relativement bien, à une exception près  : la présence de caméras et de journalistes. Apogée du malaise  : la posture de la chandelle. On se retrouve « la tête dans les fesses », écarlate et respirant comme un taureau, et on pense fort à sa famille, qui n’en ratera pas une miette sur M6 et BFMTV (coucou, papa). Clairement, j’ai lâché la rampe lors du savasana (« posture du cadavre », pour se relaxer), alors qu’Aria accompagnait notre méditation en chantant. L’ancienne prof de la « Star Academy » sort ce vendredi Love Is the Answer. Crescendo évolue sous nos yeux depuis de nombreuses années. Elle a été danseuse au Crazy Horse, et c’est d’ailleurs notamment grâce à cela qu’elle s’est mise au yoga. « J’ai découvert le yoga à Las Vegas lors d’une tournée, raconte-t-elle. J’étais en dépression, je dansais le soir au Crazy Horse et, la journée, je ne pouvais pas sortir car j’avais 17 ans. Des copains du Cirque du Soleil m’ont accompagnée à un cours de yoga, je pensais que c’était un truc pour les vieux. Mais j’ai vu qu’ils tenaient sur un bras, sur la tête. C’était hyper beau. » En rentrant en France, elle transmet sa passion aux élèves de la « Star Academy », en 2005 et 2006. Plus tard, elle ouvre sa salle de yoga à Boulogne (Hauts-de-Seine), pour dispenser son « warrior yoga », qui a déjà séduit des stars comme Ashton Kutcher. Clio Weickert 18 Vendredi 22 mars 2019 Facebook a stocké des millions de mots de passe non cryptés. Le réseau social Facebook a reconnu jeudi que les mots de passe de centaines de millions d’utilisateurs avaient été stockés sur des serveurs internes sous forme non cryptée. Le géant d’Internet a affirmé qu’il n’y avait eu aucune faille de sécurité. Woodstock va fêter ses 50 ans avec Jay-Z et The Black Keys. Pour célébrer les 50 ans de Woodstock, plusieurs poids lourds de la musique contemporaine, comme Jay-Z ou The Black Keys, rejoindront sur scène de vieilles gloires présentes lors du festival en 1969. L’événement se tiendra du 16 au 18 août dans l’Etat de New York. Le Rewind. Retrouvez la chronique vidéo décalée qui revient sur les faits insolites du jour. Aujourd’hui, ils retrouvent 45 serpents sous leur maison, au Texas. Un « Je t’aime, etc. » sur les violences conjugales en direct. Pour la deuxième fois depuis son lancement, « Je t’aime, etc. » sera diffusé en direct ce vendredi dès 15 h sur France 2. L’émission animée par Daphné Bürki sera consacrée aux violences faites aux femmes.
Culture Spectacle L’actrice Rossy de Palma est l’invitée du « Fashion Freak Show », aux Folies Bergère, à Paris 19 Vendredi 22 mars 2019 « Je me sens plus nature sur scène » « A dream comes true », dit-elle. Un rêve qui devient réalité, pour Rossy de Palma. L’actrice espagnole est, depuis jeudi et jusqu’au 31 mars, la star invitée du Fashion Freak Show de Jean Paul Gaultier aux Folies Bergère, à Paris (9 e) *. Que fera-t-elle sur scène ? « Surprise, on ne veut pas faire de spoiler », répond-elle, avec son accent ibérique. Est-ce facile d’intégrer une troupe qui a déjà sans doute ses habitudes ? La troupe fait un travail insensé dont je suis hyper méga respectueuse. Je crains qu’ils doivent répéter davantage pour moi. Mes passages sont prévus pour ne pas déranger le fil du spectacle qui se déroule déjà avec un bon rythme. Avez-vous hésité à accepter la proposition de Jean Paul Gaultier ? Non, je ne pouvais pas refuser lesC. Archambault/AFP L’actrice se joint à la troupe du show de Jean Paul Gaultier jusqu’au 31 mars. Folies Bergère. Ça m’attirait comme un aimant puissant. Je me sens plus nature sur scène, parce que c’est l’endroit où tu as le droit d’attirer l’attention. Et je suis heureuse d’être avec Jean Paul, que je connais depuis trente ans. Jean Paul Gaultier dit  : « Rossy de Palma fait partie de ma famille » Oui, et il fait partie de la mienne. Qui serait-il ? Un frère. Un frère de vie, de complicité, d’art, de bonheur, de créativité, de curiosité. On partage quelque chose d’enfantin. J’aime le voir avec cette énergie de petit garçon, toujours en éveil. Il est à l’affût de tout. Lui et moi avons une connexion avec la créativité, et c’est magnifique. « Fashion Freak Show » s’amuse avec le masculin, le féminin… Voilà, et le non-genre aussi. Pour nous, c’est normal, ce melting-pot. On a grandi comme ça, avec cette liberté dans les façons d’être. Les années 1980 pour ça, c’était magique. En Espagne, il y avait la Movida * madrilène, c’était une explosion de tout ça. On sort du spectacle avec cette énergie de célébration de la vie. Jean Paul, c’est la gaieté, il donne de la légèreté à nos vies. C’est un spectacle très libre… Aux Folies Bergère, dans les années 1920, il y avait plus de liberté et de frénésie par rapport à aujourd’hui. C’est pour ça que je dis que, parfois, l’humanité est un peu bête. Parce que l’histoire nous dit où il ne faut pas revenir, mais il y a des choses qui sont comme incrustées et qui perdurent. Je suis heureuse d’être artiste parce que, dans l’univers des artistes, il n’y a pas de religion, de frontière. On est dans une autre dimension. Venir voir le spectacle, est-ce aussi entrer dans une autre dimension ? Totalement, c’est un spectacle contagieux de vie. C’est comme une injection d’optimisme, d’énergie, de célébration de l’existence. C’est tout à fait l’esprit de Jean Paul, qui n’a jamais changé pendant toutes ces années d’amitié. C’est une merveille. Propos recueillis par Fabien Randanne * De 30 à 110 € . Du mardi au dimanche à 20 h (une représentation supplémentaire à 15 h le week-end). 32, rue Richer, à Paris (9 e).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :