20 Minutes France n°3392ES 12 mar 2019
20 Minutes France n°3392ES 12 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3392ES de 12 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : fin de règne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ActuAlité Recherche Effet placebo et hypnose permettent de moduler la douleur ressentie « Souvent, les gens disent  : « Ta douleur, c’est dans la tête » … et c’est vrai ! s’amuse Céline Melin, dentiste spécialiste de la prise en charge des douleurs chroniques avec l’hypnose. La douleur provoque vraiment un changement biologique. Et l’hypnose aussi, car l’activité augmente dans les zones du cerveau impliquées dans le contrôle endogène de la douleur. » Voilà pourquoi cette médecine alternative, qui s’appuie sur l’effet placebo, intéresse de plus en plus de chercheurs, soignants et patients. A l’heure où l’on débat de l’effet placebo de l’homéopathie et des applications larges de l’hypnose, ce double sujet sera exploré par deux intervenantes, Céline Melin et Lenaïc Monconduit, neurobiologiste, jeudi, à Clermont-Ferrand (Puyde-Dôme) dans le cadre de la Semaine du cerveau, qui a été lancée lundi. « Il n’y a rien de magique ! » Trop cartésien pour adhérer à l’hypnose ? Selon ses adeptes, elle convient pourtant à tout le monde. « Certains ont beaucoup de résistances, on ne peut pas utiliser la même technique pour 500 personnes, c’est au praticien de s’adapter », plaide Céline Melin. L’hypnose s’immisce même dans les blocs opératoires  : certains hôpitaux l’utilisent comme méthode d’anesthésie. Mais comment se fait-il que notre cerveau, tout seul, réussisse à nous soulager ? A. Gelebart/20 Minutes (illustration) « Quand vous ressentez une douleur, votre corps est capable de balancer des morphines endogènes qui vous soulagent, l’effet peut être très puissant selon les sujets, mais cela n’a rien de magique ! » prévient Philippe Luccarini, chercheur à l’université de Clermont- Ferrand. « Une expérience a montré également la force de l’effet placebo sur des patients souffrant d’une algie vasculaire de la face [extrêmement douloureuse] pour laquelle nous n’avons pas de traitement, reprend le chercheur. On place des électrodes sur les têtes des deux groupes de patients, certains stimulés, d’autres non. Un patient qui faisait partie du groupe non stimulé a tout de suite été soulagé ! » Inversement, certains découvrent l’effet nocebo (l’apparition d’effets indésirables, d’origine psychologique). « Une expérience a montré que, quand on donne du sucre à des patients, mais qu’on décrit quantité d’effets secondaires, ils sont capables de développer tous ces effets négatifs », explique la neurobiologiste Lenaïc Monconduit. Aucun doute, donc, notre cerveau détient des trésors… Sur lesquels la médecine d’aujourd’hui, mais encore davantage de demain, pourrait s’appuyer. « Finalement, l’effet placebo, c’est un peu comme pour l’hypnose, on possède dans notre cerveau des structures 2 Mardi 12 mars 2019 Un cerveau, ça trompe énormément A l’occasion de la Semaine du cerveau, une conférence sur l’effet placebo et l’hypnose se tient jeudi à clermont-Ferrand. La météo en France Le vent tourne pour Boeing Pluie et vent au nord, Crash en Ethiopie Boeing était dans la tourmente, 10 douceur et soleil au sud lundi, après le crash dimanche d’un 10 11 12 Une nouvelle perturbation 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines qui a fait 11 18 envahit le Nord-Ouest du pays 157 morts, dont 9 Français. A l’ouverture 13 12 lio 13 en cours de journée avec de la Bourse de Wall Street, l’action de 13 l’avionneur a dévissé de plus de 12%. 13 des pluies soutenues ainsi que L’accident de dimanche sur un vol Addis-, 15 du vent fort. Le beau temps Abeba-Nairobi est un nouveau coup dur 17 lg résiste ailleurs, principalement 14 pour Boeing, dont un avion du même 19 14 dans le Sud, où règne une douceur modèle s’était écrasé lui aussi quelques 17 14 très agréable. minutes après le décollage le 29 octobre au large de l’Indonésie (189 morts). L’une des boîtes noires de l’appareil avait signalé des problèmes d’indicateur de Prévisions ultra détaillées vitesse. Celles de l’avion éthiopien ont, 31'TV- WE APPL IS kI9fy ree elles, été retrouvées lundi. meteo Pire Depuis l’accident de dimanche, plusieurs pays ont décidé d’immobiliser LACHAINEMETEO.00141 leurs Boeing 737 MAX 8, dont la Chine, qui représente un cinquième des capables de moduler notre douleur, synthétise Lenaïc Monconduit. L’hypnose et le placebo ne vont pas remplacer tous les médicaments, mais c’est extrêmement dommage de ne pas s’en servir, car on peut augmenter leurs effets d’environ 30%. Dans certains cas, cela permettrait même de se passer de la chimie. » Pour le moment, des études ont prouvé l’efficacité de l’hypnose pour le traitement des douleurs aiguës et chroniques, pour les addictions aussi. Mais ses effets sur d’autres champs comme les phobies, les comportements alimentaires, la fertilité pourront à l’avenir être explorés. Oihana Gabriel livraisons mondiales de ce modèle. En parallèle, Boeing a reporté la cérémonie de présentation de la nouvelle version de son long-courrier 777, prévue mercredi. Désormais, pour le constructeur, deux scénarios sont envisageables, indique auprès de 20 Minutes Hubert Arnould, directeur d’une société de conseil spécialisée en sécurité aérienne  : « Si le problème n’est pas identifié rapidement, l’autorité américaine chargée des réglementations et des contrôles (FAA) peut suspendre le certificat de type pour ce modèle  : les avions en exploitation seront cloués au sol le temps que Boeing identifie le problème et le règle. » Si le problème est clairement identifié, la FAA pourra publier « une consigne de navigabilité dans le but de faire des inspections ou des modifications sur le modèle d’avion concerné ».
ActuAliténnCu secondes Les gardiens de prison toujours mobilisés. Au sixième jour du mouvement de protestation des gardiens de prison, lancé après l’attaque de deux des leurs à Condé-sur-Sarthe (Orne) mardi par un détenu radicalisé, plusieurs établissements ont été perturbés ou bloqués lundi matin. Les surveillants réclament notamment une remise à plat des conditions de 3 Mardi 12 mars 2019 « La vie démocratique est dans le coma » Dans le sillage du grand débat national lancé pour répondre à la crise des « gilets jaunes », 20 Minutes donne la parole aux acteurs de ce mouvement inédit, désormais confrontés à cette même problématique  : rester visible. A Rouen, Saint-Dizier, Angoulême... et, pour le dernier reportage de notre série, à Commercy, dans la Meuse. #Restervisible Les Commerciens sont à l’origine de la première « assemblée des assemblées » de « gilets jaunes » « Bientôt, les « gilets jaunes » de Commercy vont devenir plus célèbres que les madeleines de Commercy », se marre une habituée de la cabane, sorte de chalet de marché de Noël situé sur la place centrale de cette petite commune de la Meuse. Premiers de cordée de la démocratie au sein du mouvement de contestation, les « gilets jaunes » locaux se sont fait remarquer par leur appel à la constitution d’« assemblées populaires » contre le recours aux représentants. Un appel qui a abouti à la tenue de la première « assemblée des assemblées » de « gilets jaunes », le 26 janvier, à Sorcy-Saint-Martin, non loin de là. Comme tout bon « gilet jaune » qui se respecte, les militants commerciens ont commencé par bloquer des rondspoints. « On a rapidement arrêté, explique l’un d’entre eux. La raison était simple  : on embêtait les gens comme nous. » Mais aussi le maire, Jérôme Lefèvre, qui, malgré une demande d’expulsion, n’a pas réussi à déloger les « gilets jaunes » de leur cabane. Pour répondre à l’édile, ils ont lancé un référendum d’initiative citoyenne (RIC) communal. Deux questions simples  : « Etes-vous pour ou contre la présence de la cabane (…) ? » et « Etes-vous pour ou contre une plus grande participation des habitants aux décisions qui affectent la commune ? » « La démocratie, c’est bien de commencer chez soi, explique Banou. La vie démocratique, au niveau local, elle est dans le coma. » Une vaste opération de porte-à-porte, bulletins et urne artisanale à l’appui, a été organisée. Mais cela « prend beaucoup de temps », concède Jonathan, et certains « n’osent pas y prendre part, même s’il y a souvent un super bon accueil ». L’objectif d’une participation d’au moins un dixième des électeurs de Commercy (5 800 habitants en 2015) est toutefois en passe d’être atteint. La méfiance est de mise vis-à-vis des représentants autoproclamés des « gilets jaunes ». Réfugiés dans un café proche en raison du mauvais temps, les « gilets jaunes » se remémorent autour de pâtés lorrains « l’assemblée des assemblées ». La prochaine est prévue les 5 et 6 avril, à Saint- Nazaire (Loire-Atlantique). « J’aimerais bien y aller, lance René. Mais on fera en fonction du vote et des volontaires. » Car à Commercy, les porte-parole sont élus en assemblée générale et ne sont pas autorisés à s’exprimer au nom du groupe sur des sujets non traités en AG. Méfiance, donc, vis-à-vis des porte-parole autoproclamés, comme Jacline Mouraud, ou encore Maxime Nicolle. Hors de question, aussi, de s’associer à une quelconque liste aux européennes. « Nous ne sommes pas prêts », juge Jonathan. Quant au grand débat national, « on sait très bien que c’est de la com », tranche Zaza. « Nous sommes peut-être invisibles, mais pas inaudibles, lance Banou. On ne va pas laisser tomber là. » De notre envoyé spécial à Commercy, Guillaume Novello Une nouvelle entité franco-allemande Politique Une initiative « unique en son genre ». L’Assemblée nationale a donné lundi son feu vert pour la naissance d’une assemblée parlementaire franco-allemande afin « d’approfondir la coopération » entre les deux pays. Une initiative approuvée par les groupes d’opposition, sauf la gauche de la gauche. La création de cette future assemblée commune, qui sera composée de cinquante députés français et autant d’élus allemands, doit maintenant être approuvée par le Bundestag. Elle siégera au moins deux fois par an publiquement sous la direction des présidents des deux Assemblées et les séances auront lieu en principe alternativement en France et outre-Rhin. La première réunion de cette future assemblée, qui « a vocation à s’ouvrir le plus largement possible », a précisé le président de l’Assemblée, Richard Ferrand, doit se tenir à Paris le 25 mars. G. Novello/20 Minutes les « gilets jaunes » de commercy ont rapidement délaissé les ronds-points pour organiser leurs actions depuis cette cabane, dans le centre de la ville. La fin du grand débat pas à pas Différentes étapes doivent encore marquer la fin du grand débat national, prévue vendredi. V Conférences nationales thématiques. Syndicats, élus et associations doivent se retrouver à Paris pour quatre conférences nationales sur les thématiques du grand débat (ce lundi, transition écologique au ministère de l’Ecologie et démocratie et citoyenneté au ministère de la Justice ; mercredi, fiscalité et dépenses publiques à Bercy et organisation de l’Etat et des services publics au ministère de la Cohésion des territoires). Ces conférences « seront fondées sur les contributions et propositions des participants » afin de « tracer des perspectives de travail en commun », précisent les services de la consultation. V Consultations citoyennes. Leurs conclusions seront mises à disposition des citoyens tirés au sort, qui participeront ensuite aux « conférences citoyennes régionales » (CCR) les 15-16 et 22-23 mars. Une conférence « dédiée à la jeunesse » se tiendra à Aixen-Provence les 22-23 mars. V Débats. L’Assemblée organisera des séances du 1er au 3 avril, le Sénat, le 3 avril. Ces échanges pourraient être suivis par une déclaration du gouvernement, sur le fondement de l’article 50-1 de la Constitution, a précisé le président de l’Assemblée, Richard Ferrand. Emmanuel Macron, lui, poursuivra ses déplacements à travers la France. V Annonces. A partir du 18 mars, les contributions numériques seront analysées par l’institut de sondage OpinionWay. « Il n’y aura pas d’annonces avant la mi-avril », estime François Patriat, patron des sénateurs LREM et proche du chef de l’Etat. Thibaut Le Gal sécurité pour mieux prendre en compte l’arrivée de détenus radicalisés. Bernay a perdu sa maternité. C’est officiel. La maternité de Bernay (Eure) a fermé lundi matin avant que la justice ne rejette dans l’après-midi un recours en référé contre cette décision de l’Etat vivement contestée depuis un an.

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :