20 Minutes France n°3391ES9 7 mar 2019
20 Minutes France n°3391ES9 7 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3391ES9 de 7 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : Paris perd la main.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10  |  Aller à la page   OK
10
SportS Ils ont refait le Paris de la lose Football Battu (1-3) au Parc des Princes face à Manchester United malgré ses deux buts d’avance, le PSG est éliminé de la Ligue des champions C’est à croire que ce PSG est maudit. Paris s’est fait éliminer en huitièmes de finale de Ligue des champions par un Manchester United pourtant affaibli (défaite 1-3) comme il sait désormais si bien le faire  : en se sabordant. Fébriles derrière et imprécis en attaque, les hommes de Thomas Tuchel n’ont pas été à la hauteur de l’exploit du match aller. Retour à la case départ. V Des ultras chauds, un Parc vite refroidi. On joue la 12 e minute quand Bernat envoie un bon ballon de Mbappé dans la cage de De Gea. Le speaker du Parc commet une énorme bourde en annonçant l’ouverture du score parisienne. La vérité, c’est que Lukaku avait, dix minutes plus tôt (2 e), refroidi un stade enflammé par ses ultras et leur tifo Olive et Tom à la hauteur de l’événement. Tout le contraire Murray n’exclut pas un retour sur le circuit Tennis « Grumpy Andy » n’en a peut-être pas fini. « Je suis beaucoup plus heureux maintenant que je ne l’étais douze mois plus tôt parce que je ne ressens plus de douleur dans la hanche alors que je souffrais depuis longtemps, a confié Andy Murray mercredi, lors d’un événement de parrainage au London’s Queen’s Club. La rééducation est lente mais en bonne voie. Je dois juste être patient et voir les progrès. Si c’est possible, bien sûr que j’aimerais rejouer en compétition. » Le Britannique, âgé de 31 ans, retrouve l’espoir qu’il avait perdu il y a quelques semaines, après un Open d’Australie des plus douloureux, remporté par Novak Djokovic. En conférence de presse, Murray, en larmes, avait expliqué qu’il était trop diminué par ses douleurs à la hanche pour pouvoir continuer sa carrière plus longtemps. Avant même le tournoi de Melbourne, « Grumpy Andy » avait déjà émis l’idée de retraite sportive après Wimbledon. A l’instar de Roger Federer, Andy Murray devrait encore privilégier le jeu. J.L. V. Hache/AFP de l’entame parisienne et de la scandaleuse remise en retrait de Thilo Kehrer, convertie en passe décisive par l’attaquant belge de United. Pris de vitesse sur le 0-1, le gardien italien est fautif sur le 1-2 de Lukaku, à qui il remet le ballon sur une frappe vicieuse de Rashford mal renvoyée. Cauchemardesque. V Le retour de la tremblote. Pour donner une idée du niveau d’improbabilité du second but mancunien, il faut rappeler qu’avant son tir décisif, le pauvre Rashford était au fond du trou après deux ballons lamentablement joués. MU n’avait rien pour gagner. Pas les joueurs (une dizaine sont restés à l’infirmerie) ni le jeu (un campement dans ses 35 mètres) ni la combativité. Mais Paris, c’est Paris. Il fallait donc reculer d’un cran sans explication à la demi-heure de jeu, et laisser des espaces entre les lignes pour laisser au petit Marcus le loisir de frapper. C’est ça, l’ADN du PSG en C1  : vos jambes se changent en guimauve sans prévenir. V Crucifiés par le VAR. La suite est un cauchemar sans nom. Une cascade de situations manquées, un Kylian Mbappé incapable de tenir sur ses cannes en arrivant dans la zone de vérité (75 e et 83 e) et le VAR qui crucifie « Je cherchais le gardien moderne, je l’ai trouvé avec Petr Cech » Ligue Europa L’émotion sera de la partie. Quinze ans après son départ de Rennes, Petr Cech est de retour en Bretagne avec Arsenal, ce jeudi (19 h), en 8 e de finale aller de Ligue Europa. Qui de mieux que Christophe Lollichon pour parler de son ex-protégé ? Aujourd’hui coach des gardiens à Chelsea, il a suivi l’ascension du Tchèque. De 2002 et 2004, Cech était rennais. G. Van Der Hasselt/AFP 10 Jeudi 7 mars 2019 romelu Lukaku a crucifié deux fois un Gigi Buffon à côté de ses pompes. Quels sont vos premiers souvenirs de Petr Cech à Rennes ? Quand il est arrivé en 2002, je m’occupais du centre de formation. Il venait d’être sacré champion d’Europe espoirs et avait disputé la Ligue des champions avec le Sparta. Quand je l’ai vu, je me suis dit  : quel équilibre, quelle vitesse au sol, quel démarrage, quelle mobilité ! « Il a une espèce de rayonnement invisible qui le rend plus fort. » A l’époque, vous l’imaginiez réaliser une telle carrière ? Il est devenu ce qu’on pensait qu’il deviendrait. C’est un des premiers gardiens ayant commencé à jouer très haut. Je cherchais le gardien moderne, je l’avais trouvé. En plus, il a une espèce de rayonnement invisible, qui le rend encore plus fort. Comment sera-t-il accueilli, ce soir ? A mon avis, il va recevoir une ovation exceptionnelle. Les Rennais ne l’ont pas oublié. Propos recueillis par Manuel Pavard finalement le Paris Saint-Germain en accordant un penalty fatal à la 90 e minute sur une frappe de Dalot contrée de la main par Kimpembe. L’arbitre siffle la fin du match, les Parisiens s’écroulent. Ole-Gunnar Solskjaer avait pourtant prévenu en conférence de presse d’avant-match  : « Il n’y a pas de mission impossible. » Pas même battre Paris au Parc avec une équipe de U19. William PereirannCu secondes Nantes sera dans le dernier carré. Mercredi, le FC Nantes a remporté son quart de finale de Coupe de France face à Vitré, pensionnaire de National 2 (0-2), grâce à des buts de Boschilia et Mance. Les protégés de « Coach Vahid » défieront le PSG en demi-finale, début avril. Nouveau coup dur pour le Real. Sorti en cours de jeu lors de la déroute du Real Madrid face à l’Ajax Amsterdam (1-4) en Ligue des champions, l’attaquant brésilien Vinicius souffre d’une rupture des ligaments de la cheville droite, a annoncé, mercredi, le club madrilène. Le joueur de 18 ans devrait être absent environ deux mois, précise la presse espagnole. La Fifa en pleine forme. Malgré le scandale de corruption qui a éclaté en 2015, la Fifa se porte très bien. Pour preuve, l’organisme international de footballa enregistré sur le cycle 2015-2018 un chiffre d’affaires de 5,65 milliards d’euros, supérieur aux prévisions annoncées avant le Mondial en Russie.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :