20 Minutes France n°3391ES7 5 mar 2019
20 Minutes France n°3391ES7 5 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3391ES7 de 5 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : c'est quand la bonne heure ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ActuAlité radwine météo 11 Ce'imp 12  : `"-13 12 12 14 17 -. ? 14 20 20- 17 nieleht*hr. PRÉVISIONS DÉTAILLÉES &1I SKI MPI_ETES lachalnemeleo.com 2 Mardi 5 mars 2019 Tic-tac... l’heure n’a rien d’anecdotique Temps Les Français opteraient pour une heure d’été permanente, quand les scientifiques privilégient celle d’hiver Trop de contraintes, trop compliqué… Les Européens semblent avoir sonné le glas du changement d’heure. Dans une consultation lancée par l’Union européenne (UE) et qui s’est achevée dimanche, plus de 80% des consultés seraient favorables à la fin du changement d’heure. Et plus de 55% des Français voudraient adopter définitivement l’heure d’été. Un choix qui aurait des conséquences. Paul-Frédéric Casset, co-président de l’Association européenne heure d’été, milite pour l’établissement perpétuel de l’heure d’été, afin de « bénéficier de 20 à 30% de soleil en plus ». En pratique, « l’heure d’été » témoigne d’un décalage de deux heures entre l’heure française et l’unité de temps internationale, le temps universel coordonné (UTC + 2). A noter que les plages d’ensoleillement restent inchangées en heure d’été et en heure d’hiver. En revanche, les heures de lever et de coucher du soleil ont un réel impact sur notre vie quotidienne. Le sommeil affecté « Si on gardait l’heure d’hiver, il ferait beaucoup plus chaud, plus tôt, en été, précise Paul-Frédéric Casset. Les ouvriers du bâtiment seraient obligés de modifier leurs horaires. Et sur la Côte d’Azur, le soleil se coucherait à La météo en France Pixabay les résultats de la consultation citoyenne lancée par l’uE sur le changement d’heure vont être rendus publics. 19 h 30 le 15 août. Pour une région si touristique, c’est dommage. » A l’autre bout de la France, en Bretagne, Marc Le Fur, a exposé le « problème breton » lors des questions au gouvernement, le 11 décembre. « Si on généralisait l’heure d’été, cela ferait deux heures d’avance pour tout le monde, expliquait le député des Côtes-d’Armor. Et nous risquons des absurdités. Le 22 décembre à Brest, le soleil se lèverait à 10 h 11. Vous imaginez le décalage que cela créerait ? » Outre un hiver difficile pour les habitants de l’ouest de la France, un autre argument pèse lourd en faveur de l’heure d’hiver  : Le vent passe, la pluie résiste, la douceur reste Au nord de la Loire, des averses plus ou moins intenses sont attendues. Dans le Sud-Ouest et au bord de la Méditerranée, sous un ciel passagèrement voilé, le temps sera bien plus sec. Les températures, elles, resteront agréables pour la saison. l’appui de nombreux scientifiques. « En été, on se couche en fonction de l’heure du soleil, note le neurobiologiste Claude Gronfier. Quand le soleil se couche plus tard, ça retarde l’endormissement. Mais l’heure de réveil, elle, ne change pas. Ça induit des durées de sommeil raccourcies en été et un creusement de la dette de sommeil. » Un changement qui entraîne des effets chroniques sur la santé de la population  : obésité, surpoids, anxiété, dépression, troubles du sommeil... Les résultats définitifs de la consultation, à laquelle 670 000 Français ont participé, seront rendus publics Un frère de Cherif Chekatt condamné à six mois de prison ferme Justice Il était au tribunal, lundi, pour « menaces de mort en récidive ». Malek Chekatt, frère aîné de l’auteur de l’attentat du 11 décembre à Strasbourg, Cherif Chekatt, était jugé après avoir posté sur Facebook des messages qui avaient été qualifiés d’« alarmants ». Le tribunal l’a condamné à un an de prison dont six mois avec sursis, à une mise à l’épreuve de deux ans ainsi qu’à une obligation de travail et de soins. Le tout, sans mandat de dépôt. « Une connerie » L’homme est donc ressorti libre, avec une mise en garde du tribunal en cas de « faux pas ou velléité », lui indiquant qu’il ferait l’objet d’une « vigilance particulière ». Devant le tribunal, Malek Chekatt a déclaré, d’une voix douce et dans les prochains jours et transmis aux institutions européennes. La nouvelle heure, elle, ne devrait pas être appliquée avant l’été 2021. Lucie Bras L’aviation joue la montre Craignant un grand chaos si les pays européens ne parviennent pas à un consensus, l’industrie aérienne a demandé du temps pour effectuer une « immense reprogrammation » des vols, notamment pour respecter les couvre-feux des aéroports. polie, avoir « fait quelque chose de maladroit », reconnaissant « une connerie ». « Mais je ne pensais pas faire du mal à qui que ce soit », a-t-il affirmé, expliquant avoir agi après un appel lui apprenant qu’il ne pourrait plus voir son fils que lors de visites en présence d’un tiers. Interpellé à son domicile strasbourgeois, vendredi, l’homme de 38 ans avait insinué que l’on entendrait parler de lui. « Ce soir, je fais la une de BFM, à 18 h 30 précise (sic) », avait-il écrit, publiant également une photo montrant des armes (qui se sont révélées être factices), disposées sur son canapé. La « récidive » fait, elle, référence à une condamnation remontant à 2015. A Strasbourg, Alexia Ighirri
ActuAlité Nekkaz, homme de buzz Algérie L’homme d’affaires a échafaudé un drôle de plan en vue de la présidentielle Lorsqu’on évoque son goût pour les coups d’éclat, Rachid Nekkaz s’agace  : « Organiser 150 manifestations en France contre la corruption et combattre la dictature algérienne, vous pensez que c’est un coup d’éclat ? » Depuis les bureaux de son parti, le Mouvement pour la jeunesse et le changement, à Alger, où il affirme être, de manière « illégale », en « résidence surveillée par 70 policiers », Rachid Nekkaz a répondu aux questions de 20 Minutes. « Je suis l’opposant numéro 1 au régime, l’homme le plus populaire d’Algérie, clame l’homme d’affaires. Je représente l’alternative à la dictature du régime Bouteflika. » Ce n’est pas la première fois que le natif du Val-de-Marne tente de se présenter à la présidentielle algérienne. En 2014, il renonce à la dernière minute, affirmant que le camion qui devait apporter ses 60 000 parrainages s’était perdu dans la nature. Il présente son cousin mécanicien, homonyme, à l’élection. Nouveau coup de théâtre, dimanche  : Rachid Nekkaz, qui ne remplit pas les conditions d’éligibilité pour la présidentielle, présente la candidature… d’un autre Rachid Nekkaz. Un cousin mécanicien, homonyme, et inattendu. « Si mon cousin est élu, on créera immédiatement le poste de vice-président par le chef de l’Etat préconise « une police des frontières commune ». R. Kramdi/AFP N. Tucat/AFP ##JEV#118-85-https://bit.ly/2iRDokt##JEV# Rachid Nekkaz a une belle cote de popularité auprès de la jeunesse. voie parlementaire, fonction que j’occuperai, précise l’homme d’affaires. Et le président élu démissionnera aussitôt. Je prendrai alors le poste de président, inch Allah », nous précise-t-il par message, lundi. Le parcours de Rachid Nekkaz est jalonné de ce type de buzz. En 2007, candidat à la présidentielle française, il déchire en direct sur LCI la signature d’un maire qu’il avait achetée pour 1 550 € aux enchères, pour mieux dénoncer la pratique, disait-il alors. En 2013, lors de la législative partielle dans l’ex-circonscription de Jérôme Cahuzac, il n’obtient pas une seule voix. Qu’importe. Celui qui aurait fait fortune dans l’immobilier et les nouvelles technologies trouve un fort écho médiatique en 2010, lorsqu’il s’engage à payer les amendes des femmes condamnées pour port du voile intégral en France, en Belgique et en Suisse. « Tout ça, c’est de l’histoire ancienne, assure-t-il. Aujourd’hui, je suis 100% Algérien. » Ces derniers temps, le quadragénaire a séduit une partie de la jeunesse algérienne. « Il a renoncé à la nationalité française au moment où beaucoup cherchent à quitter le pays et a soutenu des femmes en burqa, assure Kader Abderrahim, chercheur à l’Iris (Institut de relations internationales et stratégiques). Cela le rend très populaire. Il a aussi une très bonne équipe sur les réseaux sociaux. » Avec cette nouvelle popularité, Rachid Nekkaz compte bien jouer un rôle dans la présidentielle à venir. Thibaut Le Gal Emmanuel Macron propose de « remettre à plat l’espace Schengen » Politique Le président sur le front de la sécurité. Lundi soir, dans une tribune publiée dans une vingtaine de médias, dont Le Parisien, Emmanuel Macron a annoncé vouloir « remettre à plat l’espace Schengen », cette zone de libre-circulation où les contrôles aux frontières sont abolis en temps normal. Mais depuis les attentats du 13 novembre 2015, ces contrôles sont systématiquement renouvelés, tous les six mois, au motif de la menace terroriste. Le chef de l’Etat préconise, en outre, « une police des frontières commune et un office européen de l’asile, des obligations strictes de contrôle, une solidarité européenne à laquelle chaque pays contribue, sous l’autorité d’un Conseil européen de sécurité intérieure ». Cependant, Emmanuel Macron ne souhaite pas de contrôles systématiques, mais une possibilité de procéder à des vérifications d’identité aux frontières, par dérogation aux règles de la libre-circulation. Les frontières terrestres avec la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie et l’Espagne sont concernées, ainsi que les frontières aériennes et maritimes. J. Witt/Sipa 3 Mardi 5 mars 2019 L’extension de la PMA repoussée par l’exécutif Législation Un calendrier revu et réaménagé. L’adoption définitive de l’extension de la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples de femmes et aux femmes seules par le Parlement aura lieu dans « un horizon de douze mois », a annoncé, lundi, le ministre des Relations avec le Parlement, Marc Fesneau. Initialement prévue fin 2018, la révision de la loi de bioéthique, où figurera l’extension de la PMA – promesse d’Emmanuel Macron –, avait été repoussée par l’exécutif en raison de l’encombrement du calendrier parlementaire. Comme évoqué en janvier par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, le projet de loi de bioéthique « sera en Conseil des ministres avant l’été comme prévu », puis « suivra son chemin parlementaire », a précisé Marc Fesneau. « On a besoin sur ces sujets de nourrir la réflexion des citoyens sur un champ dépassionné », a-t-il ajouté au micro de LCI. Pour autant, le ministre a voulu se montrer rassurant, en déclarant que « l’engagement sur la PMA sera tenu ».nnru secondes Le service national universel, c’est parti. Depuis lundi, les volontaires pour le service national universel (SNU) peuvent s’inscrire sur Internet afin de de participer à une première phase de test en juin. Gabriel Attal, le secrétaire d’Etat à la Jeunesse, a rappelé, lundi, que le SNU était ouvert dans 13 départements pilotes à des jeunes de 15 à 16 ans ayant achevé leur classe de troisième. Jean-Pierre Raffarin (LR) soutient Macron pour les européennes. L’ancien Premier ministre Jean- Pierre Raffarin a annoncé, lundi soir au Figaro, qu’il soutient Emmanuel Macron pour les élections européennes. « Je ne dispose que du texte écrit par le président, déclare le cadre des Républicains. Mais il s’agit du projet européen le plus abouti. »

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :