20 Minutes France n°3391ES4 28 fév 2019
20 Minutes France n°3391ES4 28 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3391ES4 de 28 fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : un retard de diagnostic.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
ActuAlité Le PS à pas de loup au Salon Politique Olivier Faure et les élus du parti sont allés caresser les agneaux incognito Les socialistes s’étaient donné rendez-vous mercredi au Salon de l’agriculture. Mardi soir, l’entourage du premier secrétaire du parti nous prévient  : « Le point presse pour Olivier Faure et la délégation PS est à 12 h 15 à la sortie du stand du Centre national interprofessionnel de l’économie laitière ». Pas de visite le matin ? « Si, mais sans presse. » On tente quand même notre chance. Aux alentours de 10h, le patron du PS arrive en catimini avec une poignée d’élus, dont le sénateur Patrick Kanner et la députée Valérie Rabault. Ni caméra ni foule de curieux. Le petit groupe se dirige vers Imminence, la vache égérie de l’édition 2019. De rares personnes s’interrogent  : « C’est qui, lui ? Ah, Olivier Faure… Et c’est qui ? », « Ils sont connus eux, je crois », « On dirait Tony Estanguet », « Je reconnais l’ancien ministre des Sports [Patrick Kanner, sous François Hollande], celui du Nord ». Accompagner les agriculteurs La petite troupe échange quelques minutes avec les éleveurs. Anne- France, éleveuse de la race bleue du Nord, nous répond  : « Olivier Faure ? Non, je ne connais pas. Mais monsieur Kanner est notre ancien président de conseil général. On a beaucoup travaillé avec lui, c’est même lui La météo en France 12 13 17 15 15 15eihe mec 13 " 1 4 le- 13 13 19 lu 13 15 15 13,-_, T. Le Gal/20 Minutes la députée Valérie Rabault (à g.), Olivier Faure, secrétaire du PS (au milieu) et le sénateur Patrick Kanner. qui avait lancé notre venue au salon. » La délégation se dirige vers un stand d’agneaux du Quercy. Des membres de l’équipe immortalisent la scène. Puis les parlementaires partent faire une « pause-yaourt » auprès de producteurs de Montauban. « Lors de la loi alimentation, madame Rabault avait défendu notre projet pour que soit reconnu le label bleu-blanccœur », souligne Michel, producteur de lait dans la circonscription de la députée. « Il y a cette vieille croyance que le PS ne s’intéresserait pas à l’agriculture. Moi, ça fait quarante ans que je Après le beau temps vient la pluie Des pluies faibles et intermittentes arroseront le pays toute la journée en se déplaçant vers l’intérieur des terres dans l’après-midi. Les températures baisseront de 6 °C à 10 °C par rapport à la veille, il fera entre 10 °C à Sedan et 20 °C à Marseille. "met PR ÉvisEms DÉTAILLÉES & I4 SKI, coNiFiLÈTEs Làdhainerneleo.dijrn viens au salon », assure l’élue, en nous tendant un livret. Nous avons fait ce fascicule pour montrer que les parlementaires socialistes travaillent sur ces questions au Parlement  : sur le coût de revient, la protection du foncier, les retraités agricoles, les indicateurs de qualité… » Même topo chez Patrick Kanner  : « Je suis venu ici souvent, notamment avec Stéphane Le Foll [ancien ministre de l’Agriculture], dans des moments de crise. Le monde agricole fait partie de nos préoccupations prioritaires. Nous déposons de nombreux amendements 2 Jeudi 28 février 2019 pour protéger la situation des agriculteurs, même s’ils ne sont pas toujours votés. N’oublions pas que les socialistes dirigent de nombreux territoires agricoles. » Au point presse, Olivier Faure répond aux questions devant trois caméras. « Aujourd’hui, ce qui est central, c’est l’accompagnement des agriculteurs pour la transition vers une agriculture durable et de qualité, estime-t-il. On ne peut pas dire qu’ils n’ont rien fait, mais ils sont au milieu du gué. » Les caméras s’éteignent, et la petite troupe repart sans bruit. Thibaut Le Gal Des limitations faciles à contourner Circulation Pour la première fois dans la métropole lilloise, le préfet des Hauts-de-France a décidé de mettre en place la circulation différenciée. Une mesure prise en raison d’un pic de pollution aux particules persistant depuis trois jours dans le Nord et le Pas-de-Calais. Mercredi, seuls les véhicules ayant une vignette Crit’Air de 0 à 3 pouvaient circuler dans une partie de la métropole. Les véhicules ayant des vignettes 4 et 5 (ou n’en ayant pas du tout) étaient censés rester au garage. Mais la mesure était facilement contournable. Tout d’abord, la circulation différenciée n’est imposée que dans douze communes de la métropole lilloise, dont Lille. Un périmètre défini il y a deux ans par la préfecture car il correspond aux zones où la pollution est la plus importante. Par contre, vous pouviez circuler normalement sur les grands axes (voie rapide, A1, A25, A22, A23). Et à Villeneuve-d’Ascq, à 4 km de Lille, aucun problème non plus pour rouler. Normalement, un véhicule polluant classé dans les catégories 4 et 5 de la vignette Crit’Air devait rester garé mercredi. « Mais à partir du moment où vous êtes au minimum deux dans la voiture, vous pouvez rouler », reconnaît Michel Lalande, le préfet de région. Vu le nombre de gens encore sans vignette, vu le court délai entre l’annonce et l’application de la mesure (moins de quinze heures), vu que c’était la première fois que la mesure était appliquée, les forces de l’ordre ne s’en cachaient pas  : les amendes de 68 € pour les contrevenants ne seraient pas toujours appliquées. A Lille, François Launay
ActuAlité « Cela participe à la diffusion d’une norme fondamentaliste » Affaire du hijab L’anthropologue Florence Bergeaud- Blackler pointe la responsabilité sociale de Decathlon Decathlon ne commercialisera finalement pas en France son hijab de running. Cette décision fait suite à une vague de réactions survenue mardi après l’annonce par l’enseigne de la commercialisation de cet habit destiné à couvrir les cheveux des femmes. L’anthropologue Florence Bergeaud- Blackler, de l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (CNRS-Aix-Marseille université), esquisse quelques enseignements de cette décision. Cette polémique aurait-elle pu arriver ailleurs qu’en France ? Elle a sans doute pris une ampleur en France qu’elle n’aurait pas eue en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis par exemple. Elle s’explique du fait « Decathlon est engagée dans des politiques de labellisation. » que la France est un pays laïc, par sa Constitution. C’est un modèle qui nous est bien souvent envié depuis l’étranger, car il est protecteur des libertés individuelles, et qui oblige à interroger la signification religieuse d’un hijab. l’entrée surprise des Néerlandais dans le capital froisse la France. P.George/AFP J. Saget/AFP ##JEV#118-96-https://bit.ly/2EgheDB##JEV# Mardi, l’enseigne a renoncé à commercialiser un hijab de running en France. Quelle est justement la signification religieuse de ce vêtement ? Un hijab est un habit destiné à couvrir les cheveux des femmes afin qu’elles ne soient pas séduisantes pour d’autres hommes que ceux auxquels elles sont réservées. Il s’agit d’un argument théologique pour une partie seulement du champ religieux musulman. Cependant, on s’aperçoit que les agences marketing spécialisées sur le marché des produits islamiques et qui conseillent de grandes firmes ont souvent une vision intégriste du religieux. Decathlon explique avoir voulu rendre la pratique du sport plus accessible... Cette polémique pose la question de Des explications attendues par l’Etat sur l’action « inamicale » des Pays-Bas Air France-KLM Une opération accueillie froidement par le gouvernement français. Les Pays- Bas ont fait une entrée surprise, mardi, au capital d’Air France-KLM. « Le gouvernement néerlandais a acheté [pour un montant de 680 millions d’euros] des actions pour avoir une participation directe de 12,68% dans Air France- KLM », a annoncé le ministre des Finances, Wopke Hoekstra. L’objectif est d’obtenir à terme une position équivalente à celle de l’Etat français. » La France détient actuellement une participation de 14,3% dans la responsabilité des entreprises. On pourrait se dire qu’après tout, comme entreprise du secteur privé, Decathlon n’a pas à se soucier de la raison sociale, mais seulement de sa propre raison économique. Ce raisonnement n’est plus possible. Les groupes comme Decathlon sont aujourd’hui engagés dans des politiques de labellisation RSE (responsabilité sociétale des entreprises). En commercialisant un hijab de running, Decathlon participe à la diffusion d’une norme religieuse fondamentaliste, ce qui produit des effets sur la société. L’entreprise en est coresponsable. Propos recueillis par Fabrice Pouliquen le groupe. « La façon dont cette position a été acquise rappelle les techniques de trader plutôt que d’Etat actionnaire, a réagi Bercy. Elle est inamicale à l’égard du conseil d’administration d’Air France. » Mercredi, un conseil d’administration exceptionnel du groupe franco-néerlandais a appelé à la « vigilance » au lendemain de l’annonce. Dans le même temps, assurant que Paris « n’a pas été informé de cette décision et de sa mise en œuvre », Emmanuel Macron a réclamé à La Haye des clarifications sur cette décision. Yonhap News/Sipa 3 Jeudi 28 février 2019 La France appelle à la « désescalade » au Cachemire Diplomatie La tension s’est aggravée ces dernières heures, au Cachemire. Mercredi, dans une déclaration d’un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, la France a appelé l’Inde et le Pakistan à la « désescalade » dans la région. « Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères suit de près la situation », a assuré le porte-parole, en précisant que les ambassades de France en Inde et au Pakistan étaient « mobilisées au service » des ressortissants français. Mercredi, l’Inde et le Pakistan ont affirmé avoir abattu des avions ennemis. Cette tension, qui a éclaté la veille entre les deux puissances nucléaires, est liée au Cachemire, leur pomme de discorde depuis des décennies. Les deux pays ont cependant répété vouloir éviter une « escalade », le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, renouvelant une offre de dialogue à l’intention de New Delhi. Mardi, l’Inde avait procédé à une frappe aérienne au Pakistan qui visait, selon elle, un camp d’entraînement du groupe islamiste Jaish-e-Mohammed, provoquant ce nouvel accès de fièvre entre les deux frères ennemis.nnru secondes La nouvelle stratégie sur le Brexit approuvée par le Parlement. Mercredi, les députés britanniques ont apporté leur soutien à la nouvelle stratégie de la Première ministre Theresa May sur le Brexit, qui pourrait déboucher sur un report de la date du divorce avec l’Union européenne, prévu pour le 29 mars. L’ex-avocat de Trump charge son ancien client. Michael Cohen, l’ancien avocat de Donald Trump, a indiqué, mercredi, devant une commission d’enquête du Congrès ? qu’il avait connaissance d’actes répréhensibles ou illégaux impliquant le président américain dont il ne pouvait pas parler car ils faisaient l’objet d’une enquête fédérale.

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :