20 Minutes France n°3391ES3 27 fév 2019
20 Minutes France n°3391ES3 27 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3391ES3 de 27 fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'Algérie crie son "non".

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
ActuAlité Par-delà le malaise du bonus-malus Social Malgré un désaccord avec le patronat, l’exécutif a annoncé, mardi, qu’il présenterait sa réforme de l’assurance-chômage « au printemps » « Les mesures sont déjà prêtes. Le gouvernement n’en déviera pas. » Bernard Vivier, directeur de l’Institut supérieur du travail L’épilogue du feuilleton était connu d’avance. La semaine dernière, les négociations entre syndicats de salariés et organisations patronales sur la réforme de l’assurance-chômage ont échoué. Le gouvernement a dû reprendre la main. Mardi, en conférence de presse, Edouard Philippe a annoncé que des mesures seraient présentées « au printemps », après une série d’entretiens avec syndicats et associations. Elles seront ensuite mises en œuvre par un décret « à l’été ». Un éventuel report passera par le Parlement Brexit Une volte-face de l’exécutif. Mardi, Theresa May a annoncé qu’elle laisserait aux députés le choix d’un éventuel report du Brexit pour éviter une sortie sans accord de l’Union européenne, le 29 mars. La Première ministre britannique cède ainsi aux pressions, y compris de son propre camp. Ce report devra toutefois être accepté par l’Union européenne, qui s’y est montrée ouverte. La dirigeante conservatrice compte désormais procéder en trois étapes. D’abord, d’ici le 12 mars, elle soumettra au vote du Parlement une version modifiée de l’accord de divorce qu’elle avait signé fin novembre avec Bruxelles et que le Parlement avait massivement rejeté, mi-janvier. Si cette version modifiée est rejetée par les députés, elle leur demandera le lendemain s’ils veulent sortir de l’UE, sans accord. S’ils refusent, alors elle leur soumettra le 14 mars une motion demandant « si le Parlement veut une extension courte et limitée de l’article 50 » du traité de Lisbonne, qui a enclenché le processus de sortie il y a près de deux ans. M. Fedouach/AFP Au cœur de l’imbroglio de cette réforme, la question du bonus-malus. Cette mesure de modulation des cotisations chômage des entreprises en fonction du recours aux contrats à durée déterminée (CDD), déjà dans le programme de campagne d’Emmanuel Macron, a poussé les organisations patronales à suspendre leur participation aux discussions au début de l’année, tandis que les syndicats de salariés la soutiennent. Le Premier ministre a réitéré, mardi, que ce dispositif demeurait « une solution » présente « sur la table » du gouvernement dans son projet de réforme. Selon l’exécutif, le bonus-malus doit permettre de « réduire le recours aux contrats courts » et donc « la précarité des travailleurs », et elle est présentée comme une contrepartie à la flexibilisation du marché du travail. « Ayant I. Harsin/Sipa Edouard Philippe a réitéré les avantages de sa future réforme. libéré les entreprises des contraintes qui pèsent sur l’embauche, en réformant le code du travail, nous pouvons refaire du contrat à durée indéterminée (CDI) la norme à l’embauche », a déclaré Edouard Philippe. « Oui, il y a un rapport de force entre le patronat et le gouvernement, et la crispation sur la question du bonus-malus », observe Bernard Vivier, directeur de l’Institut supérieur du travail. Les employeurs agitent les « dommages collatéraux » que provoquerait cette mesure. « On va vers une explosion du recours aux auto-entrepreneurs ou au travail détaché », assure Jean-Eudes du Mesnil du Buisson, Une note du parquet de Paris sur les « gilets jaunes » crée la polémique Gardes à vue Il y a d’abord les évidentes questions d’organisation  : mettre le parapheur à côté du fax et prévoir une pochette pour chaque commissariat. Mais ce n’est pas pour ses conseils pratiques qu’une note interne au parquet de Paris fait polémique depuis mardi matin. Dévoilé par Le Canard enchaîné, ce document de quatre pages – que 20 Minutes a pu consulter – préconise, en effet, de lever les gardes à vue des « gilets jaunes » le samedi soir ou le dimanche matin, « afin d’éviter que Arrestation musclée à Bordeaux. les intéressés [une fois libérés] ne grossissent à nouveau les rangs des fauteurs de troubles ». Cela vaut pour ceux dont la procédure a été classée sans suite comme pour ceux n’ayant fait l’objet que d’un simple rappel à la loi. Un sérieux coup de canif dans l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme, qui consacre le droit de manifester. Largement suffisant pour faire sortir le Syndicat de la magistrature de ses gonds. « Le procureur de Paris s’était enorgueilli de ce qu’il n’y avait pas eu de « maillon faible » lors du traitement [pénal] de la mobilisation des « gilets jaunes ». D’aucuns diraient pourtant que le procureur est bien le maillon faible des garants de la liberté individuelle », écrit-il ainsi dans un communiqué. Ce document, qui a été adressé à tous les parquetiers le 12 janvier, préconise aussi le maintien sur le fichier de traitement des antécédents judiciaires (TAJ) de tous les « gilets jaunes » dont la procédure a, pourtant, été classée sans suite. De quoi conserver la trace d’individus à qui la justice n’a pourtant rien trouvé à reprocher. Vincent Vantighem 4 Mercredi 27 février 2019 secrétaire général de la Confédération des petites et moyennes entreprises, qui présentera « une alternative » au bonus-malus quand elle sera reçue au ministère du Travail. Mais pour Bernard Vivier, « les mesures sont déjà prêtes, depuis longtemps, et le gouvernement n’en déviera pas ». Par ailleurs, à deux mois des européennes et en pleine crise des « gilets jaunes », une source au sein d’une organisation patronale estime que « beaucoup de déclarations sentent la pré-campagne » et que l’échec des discussions paritaires « tombe plutôt bien pour le gouvernement ». Laure ComettinnCu secondes Les véhicules les plus polluants interdits à Paris et Lille. Le pic de pollution aux particules fines de ces derniers jours a poussé les autorités à interdire la circulation aux véhicules les plus polluants (de classes 4 et 5) ce mercredi à Paris et en proche banlieue ainsi que, pour la première fois, à Lille et sa métropole. Le numéro 3 du Vatican reconnu coupable de pédophilie. Le cardinal George Pella été reconnu coupable, mardi, de crimes sexuels sur deux mineurs en Australie. A 77 ans, celui qui est le numéro 3 du Vatican devient le plus haut responsable de l’Eglise catholique condamné dans une affaire de pédophilie. L’extradition de Djouhri vers la France ordonnée. Le tribunal londonien de Westminster a ordonné, mardi, l’extradition vers la France de l’homme d’affaires Alexandre Djouhri, protagoniste de l’enquête française sur le financement libyen présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.
Dix News Déchets échoués très clichés D’habitude, Emmanuelle Lara immortalise les paysages et les scènes de rue. Depuis quelques mois, cette Niçoise d’adoption a décidé d’orienter son appareil photo vers une tout autre réalité. Elle prend des clichés des déchets échoués sur la côte azuréenne, qu’elle partage sur son site Mal de Mer. C’est au cours de ses randonnées qu’Emmanuelle Lara a pris conscience de la pollution dans les espaces naturels. « A force de faire de la marche près des rivières, sur les 2 A Saint-Lazare, gare aux moutons Scène peu ordinaire mardi après-midi, aux abords de la gare Saint-Lazare. Des moutons d’Ouessant et leur berger ont pris possession des talus de la SNCF dans le 17 e arrondissement de Paris, ceux qui jouxtent la ligne L reliant Paris Saint-Lazare à la Défense. Une initiative de GreenSheep, spécialiste de l’écopâturage, pour promouvoir la présence des animaux de la campagne à la ville. Et ainsi préserver la biodiversité urbaine tout en entretenant les abords des lignes ferroviaires. 9 Nos internautes ont du talent Saint-François-Longchamp (Savoie). A. Gelebart/20 Minutes (illustration) 3 Une exoplanète « proche » découverte L’observatoire de Haute-Provence et son télescope géant ont récemment fait la découverte d’une nouvelle exoplanète. La troisième la plus proche de notre système solaire découverte à ce jour. Gl411b (c’est son petit nom) n’est en effet « qu’à huit années-lumière » de notre planète Terre, en orbite autour d’une naine rouge dans la constellation de la Grande Ourse. 4 Vamos à la playa Palombaggia La Corse revient en force dans un concours de beauté très estival. Selon un classement du site Tripadvisor, la plage de Palombaggia, à Porto- Vecchio, en Corse, a été désignée la plage la plus jolie de France, devant celle du Sillon à Saint-Malo, en Bretagne, qui avait eu les faveurs des internautes l’an dernier. La troisième place du classement revient à la plage de la Côte des Basques, à Biarritz. minutes - av vous) ##JeV#172-59-https://bit.ly/2GLJBNy##JeV# 5 « Despacito » pas rattrapée de sitôt ? La chanson « Despacito », du Portoricain Luis Fonsi, vient de battre un nouveau record sur YouTube en dépassant les 6 milliards de vues, devenant la vidéo la plus regardée sur le réseau social. Le tube caracole loin devant les autres vidéos à succès, cumulant près de 2 milliards de vues supplémentaires que son challenger, « Shape of You » d’Ed Sheeran. 6 Ils manquent de flair mais pas de courage Pas besoin d’être un spécialiste en éthologie pour faire une bonne action. La preuve  : mardi, trois ouvriers estoniens ont sauvé un chien prisonnier d’un cours d’eau gelé… sauf que ce chien était en fait un loup. Tétanisé de froid, l’animal s’est laissé embarquer chez le vétérinaire. 5 Mercredi 27 février 2019 bords de mer, dans les forêts, je me suis rendu compte que tout est souillé et pollué, pointe-t-elle. Certains de ces objets méritent de l’attention. Il faut voir les choses différemment. » Loin de trouver de l’esthétisme à cette pollution, la photographe veut sensibiliser à cette cause. « C’est désolant et moche. Mais les gens préfèrent fermer les yeux que d’agir, estime-t-elle. Mes photos sont aussi là pour dénoncer les comportements. » A Nice, Mathilde Frénois L’objectif de la photographe emmanuelle Lara est de sensibiliser à l’écologie.C. Watiau Cette photo nous a été envoyée par Cédric Watiau. Vous êtes doué pour la photographie ? Envoyez vos images à contribution@20minutes.fr ou postez-les sur Instagram avec le hashtag #nosinternautesontdutalent Vos photos ne seront destinées qu’à cette rubrique. Pour en savoir plus sur la gestion de vos données  : https  : //www.20minutes.fr/politique-protection-donneespersonnelles E. Lara « Est-il normal qu’un migrant fraîchement débarqué puisse toucher davantage qu’un retraité modeste qui a travaillé et cotisé toute sa vie ? » Marine Le Pen, qui a prononcé cette phrase dimanche 24 février lors d’un meeting politique à Caudry (Nord), invoque plusieurs arguments et exemples liés à l’allocation au demandeur d’asile (ADA) et à l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), censés prouver la véracité de son affirmation. Qui est pourtant inexacte. Depuis 2015, un migrant majeur arrivé en France et qui peut attester de sa demande d’asile est éligible à l’ADA. En attendant de pouvoir légalement travailler (au bout de neuf mois), il a 7 L’erreur judiciaire qui coûte cher Condamné à la prison à perpétuité en 1978 pour un double meurtre, l’Américain Craig Coley, innocenté par des expertises ADN, vient d’être gracié par le gouverneur de Californie. Aujourd’hui âgé de 71 ans et après plus de trente neuf ans passés derrière les barreaux, ce vétéran de la guerre du Vietnam touchera 21 millions de dollars à titre de dédommagement. 8 Le traducteur court en Corée encore Quand ce ne sont pas les gardes du corps de Kim Jong-un qui courent… c’est l’interprète. Le traducteur du leader nord-coréen est devenu la risée d’Internet après la publication d’une vidéo le montrant courant jusqu’au président alors qu’il venait d’arriver en train à Dong Dang au Vietnam. Non, un migrant n’est pas plus 10 avantagé qu’un retraité donc le droit, à condition d’en faire la demande, à cette allocation de 6,80 € par jour s’il est seul. Soit 204 € pour trente jours. Un montant auquel il faut ajouter 7,40 € journaliers s’il ne dispose pas d’hébergement, ce qui aboutit, au mieux, à un total de 426 € pour trente jours. Très loin, donc, des 868,20 € auxquels ont droit les retraités de 65 ans ou plus aux revenus modestes grâce à l’Aspa, dont une augmentation est prévue en 2020), à condition là aussi d’en faire la demande. Cette aide permet de garantir ce minima social mensuel. Alexis Orsini 20 Minutes lutte contre les fake news. Un doute ? Ecrivez à fakeoff@20minutes.fr

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :