20 Minutes France n°3391ES10 8 mar 2019
20 Minutes France n°3391ES10 8 mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3391ES10 de 8 mar 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : le sexisme pris pour cible.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Week-end Moche et mou, le bob est à la mode Tendance Tout porte à croire que le chapeau en forme de seau est en passe de squatter un max de têtes dans les mois à venir Il. Est. De. Retour. Sa présence a secoué l’un des défilés les plus attendus de la semaine de la mode parisienne. Fin février, Dior marquait les esprits en déclinant le bob  : à carreaux, en cuir, en imprimé Vichy… Oui, le bob. Ce chapeau informe que votre papi porte pour aller pêcher, ce couvre-chef mou que votre nièce de 4 ans arbore pour éviter une insolation. L’an dernier, de nombreuses marques, comme Prada, Lacoste ou Versace, assumaient déjà haut et fort leur amour pour le bob lors des défilés automne-hiver 2018-2019. Le soufflé aurait pu retomber mais tout porte à croire que le bob s’annonce comme l’un des hits de l’été. La menace du bob plane-t-elle sur nous ? Les aventuriers du style n’ontils pas là une occasion en or de se démarquer ? 20 Minutes a enquêté sur ce mystérieux retour de hype. La résurgence de ce chapeau, présent de manière significative deux ans de suite dans les collections, n’est pas une grande surprise. « On observe un retour du bob dans des milieux un peu plus couture, explique Dinah Sultan, styliste chez Peclers, agence de conseil en tendances. Ça faisait déjà « Il y a une forte demande pour cet accessoire. » Aisling McKeefry, directrice artistique d’Asos un petit moment qu’on le voyait revenir dans le street wear. Il se réimplante bien depuis 2016, et, ce qui est intéressant, c’est qu’il remonte chez les créateurs. » « En 2013-2014, poursuit la styliste, il Fist View/Cover Images./Sipa ##JEV#171-54-https://bit.ly/2IYtZIz##JEV# est revenu avec le mouvement du « normcore » [piocher dans les vestiaires simplistes des parents et grands-parents pour créer son propre style]. » Aisling McKeefry, la directrice artistique du site Asos, confirme  : « Avec une tendance fortement influencée par les années 1990 et 2000 cette saison, nous avons en effet observé un retour du bob. Il y a une forte demande pour cet accessoire, sous différentes formes ; cela va de sa version hivernale avec des matières chaudes, au côté plus utilitaire dans des nylons fluo par exemple. » Il y a donc de grandes chances que l’accessoire s’installe durablement. Clio Weickert 12 Vendredi 8 mars 2019 Pendant la fashion week de Paris, Dior a proposé plusieurs modèles de bob. Sortez-le dès mars Faut-il attendre les beaux jours pour dégainer son bob ? Pour Aisling McKeefry, « le profil du bob est genderless et intersaisonnier, voire intemporel », donc non. Il tiendra chaud aux oreilles lors des périodes fraîches, et protégera du soleil lors de la belle saison. Et ça passe pour aller bosser ? On a envie de dire oui. Il faut reconnaître qu’il s’agit d’une belle prise de risque, tant une certaine ringardise colle toujours à la peau du bob. Mais ça se tente. A 30 ans, les Enfoirés rajeunissent Relève Lui, tout le monde le reconnaît. Kendji Girac descend les marches vers le public de l’Arkéa Arena de Bordeaux pour ouvrir le show des Enfoirés au rythme d’Un autre monde de Téléphone. Mais au fil des chansons, on entend, à plusieurs reprises, fuser dans le public des  : « C’est qui, là ? » Cette année encore, les téléspectateurs découvriront de nouvelles têtes lors de la diffusion du show, ce vendredi sur TF1. Les chanteurs Claudio Capéo « Ils proposent de nouvelles choses, c’est super cool pour nous. » Nathalie, spectatrice fidèle et Slimane, les comédiens Ary Abittan et Malik Bentalha, l’actrice Isabelle Nanty ou l’ex-miss météo de Canal+ Pauline Lefèvre… « Ça montre l’engagement des artistes pour cette belle cause que sont Les Restos du cœur même après trente ans. Ils se renouvellent, proposent de nouvelles choses et c’est super cool pour nous », savoure Nathalie, qui ne rate pas un spectacle des Enfoirés depuis treize ans.C. Chevallin/TF1 Les petits nouveaux se fondent dans le décor pendant près de quatre heures et demie. Chacun apporte sa touche personnelle. Cette cure de jouvence passe aussi par de plus en plus de sketchs pour rythmer ce Monde des Enfoirés, avec notamment une petite surprise  : les Inconnus. A Bordeaux, Clément Carpentier Ary Abittan et Isabelle Nanty font partie des nouvelles têtes.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :