20 Minutes France n°3390ES3 21 fév 2019
20 Minutes France n°3390ES3 21 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3390ES3 de 21 fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : faites entrer l'Elysée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10  |  Aller à la page   OK
10
SportS Rendez-vous charnière pour la jeunesse française Rugby Inédite, la paire Ntamack-Dupont sera particulièrement scrutée samedi face à l’Ecosse A l’annonce du XV titulaire contre l’Ecosse au Stade de France (samedi 15 h 15), l’entraîneur français Jacques Brunel n’avait de cesse de marteler qu’il voulait « voir le vrai visage de [son équipe] ». Comprenez de l’engagement, de la fraîcheur, l’enthousiasme et les épaules pour jouer sous pression. Des paroles dont on aurait pu moquer la vacuité si elles n’avaient pas été couchées sur le papier. Deux choix tactiques illustrent les mots de Jacques Brunel  : la titularisation de Thomas Ramos avec supplément buteur en prime et le remplacement de la charnière Lopez-Parra par l’inédit duo Dupont-Ntamack. Dix-huit ans et 80 capes d’écart entre les deux paires, ça en fait de la fraîcheur. Un peu trop même, non ? « La question de l’âge, c’est très français, objecte Jefferson Poirot, le pilier du XV de France. Ce sont deux joueurs de très grande qualité, c’est très simple. Depuis le début de la saison, ils sont les meilleurs en Top 14. Donc à quel moment peut-on se poser la question de l’âge ? » L’ailier YoannHuget dit essayer de tenir un rôle d’accompagnateur pour mettre Romain Ntamack (19 ans) et Antoine Dupont (22 ans) dans les meilleures conditions, mais sent son utilité limitée auprès des deux jeunes loups. « La pression, ils n’en ont pas beaucoup. Ces mecs-là sont capables de faire une partie de Les ultras rennais du rCK seront là. F. Fife/AFP J.-F. Monier/AFP romain Ntamack va endosser le costume d’ouvreur au côté d’Antoine Dupont. ping-pong ou de jouer au rami deux heures avant le match. Ils sont cool. C’est la marque de la nouvelle génération. » Ou simplement de celle de deux joueurs hors norme habitués à être surclassés depuis les sélections jeunes et à jouer des gros matchs en club. Alignés une fois ensemble Dire que Dupont et Ntamack sont, pris individuellement, très bons, revient presque à enfoncer une porte ouverte. Mais quid de leur rendement côte à côte ? Car la septième charnière de Jacques Brunel n’est pas loin d’être une nouveauté pour les intéressés, alignés ainsi une seule fois avec Toulouse. C’était le 20 janvier, Près de 3 500 supporters rennais vont enflammer le stade du Betis Football « On est arrivé à Séville depuis quatre heures et on croise déjà des Rennais partout, aux terrasses des bars, sur les places… » Antoine Biard, qui tourne un documentaire sur les ultras du RCK, n’aurait manqué pour rien au monde le 16 e de finale retour de Ligue Europa face au Betis. Il est encore estomaqué par la « mobilisation massive des supporters », venus par leurs propres moyens. « C’est historique et exceptionnel, je suis bluffé ! », s’enthousiasme-t-il. Près de 3 500 fidèles des Rouge et Noir garniront en effet les contre Sale, en Challenge européen. A part ça, on a surtout vu Dupont à la mêlée et Ntamack, pourtant 10 de formation, n’a joué que trois fois à ce poste en club depuis le coup d’envoi de la saison. Brunel compte sur la polyvalence du dernier cité pour pallier ces carences. Cité par L’Equipe, l’ancien international Guy Accoceberry n’a aucun doute sur la complémentarité de cette charnière inédite. « Ils se trouvaient naturellement sur la fin de match contre l’Angleterre. Ils sont polyvalents et peuvent se substituer l’un à l’autre [Dupont sait jouer 10, il l’a fait chez les jeunes]. » Si l’expérience marche, le XV de France aura un peu gagné son premier pari sur le futur. William Pereira et Nicolas Stival tribunes du stade Benito Villamarin ce jeudi soir. Un atout de poids pour les Bretons, en quête d’un exploit après le nul (3-3) concédé à l’aller. Et un joli chiffre aussi pour un déplacement européen d’un club français, surtout pour un « simple » 16 e de Ligue Europa. De mémoire de supporter rennais, c’est en tout cas du jamais vu en Coupe d’Europe. Co-créateur du RCK, Christophe a tout connu avec son club de cœur depuis trente ans. « Je n’ai jamais fait un déplacement aussi impressionnant. C’est un vrai pèlerinage ! » A Rennes, Manuel Pavard 10 Jeudi 21 février 2019 Le Tour de France 2021 va pédaler danois Cyclisme Après Bruxelles en 2019 et Nice en 2020, l’organisation du Tour de France a choisi, pour la première fois, Copenhague (Danemark) pour le départ de la Grande Boucle 2021. La plus grande course cycliste du monde commencera par un contre-la-montre tracé dans les artères de la capitale danoise, une ville qui a opté pour une politique résolument pro-vélo dans les déplacements quotidiens. Deux autres étapes sont prévues sur le territoire danois, selon Europe 1, qui a publié les détails de l’opération. Un parcours entre Roskilde et Nyborg, près du bord de mer, sera suivi par une étape entre Vejle et Sönderborg. Le Danemark est le dixième pays étranger à accueillir le grand départ du Tour de France. Les Pays-Bas, la Belgique, l’Allemagne, la Suisse, le Luxembourg, l’Espagne, l’Irlande, la Grande-Bretagne et Monaco l’ont précédé dans l’histoire de la course créée en 1903. De tous les pays limitrophes, l’Italie est le seul à ne jamais avoir accueilli un grand départ du Tour.nnCu secondes JO, à qui le tour ? Le comité d’organisation des Jeux olympiques de Paris-2024 va dévoiler ce jeudi une liste de sports invités, qui doit encore être validée par le CIO. Parmi les favoris, le breakdance, le surf, l’escalade et le skateboard. Sedan attaque un prince saoudien en justice. Le club de football de Sedan a assigné le prince saoudien Fahad al Saud devant le tribunal de commerce de Sedan pour non-respect de ses engagements [investir 50 à 60 millions d’euros dans le club], a confirmé mercredi son président, Marc Dubois. Sedan, qui évolue en National 2, réclame près de 2,4 millions d’euros de dédommagement. En janvier 2016, le dignitaire saoudien était entré à hauteur de 40% au capital du club. « Footballgate » en Belgique. Une série de nouvelles perquisitions et d’auditions ont été menées mercredi dans le dossier du « footballgate » en Belgique, visant notamment l’encadrement du KRC Genk, club actuellement en tête du championnat belge de Première Division.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :