20 Minutes France n°3390 18 fév 2019
20 Minutes France n°3390 18 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3390 de 18 fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'Eglise face à ses démons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Expleo Cu minute. PRODUCTION pour Digital La technologie bouscule les usages et l’organisation des entreprises Intelligence Artificielle, Internet des r- Objets ou Data Science, Patrick Anglard - Chief Technology Officer d’Expleo - dresse un état des lieux de l’impact de la transformation digitale sur les entreprises. Les entreprises se sont-elles emparées de la transformation digitale ? Le concept de transformation digitale date d’environ 10 ans avec, pour le grand public, la création de services comme AirBnB ou Uber. Aujourd’hui, la quasi-totalité des entreprises affiche une préoccupation autour de ce sujet. Mais en réalité, seulement 25% des sociétés ont une démarche digitale globale et cohérente. Autrement dit  : peu d’organisations ont totalement intégré le numérique dans leurs produits, leurs services et leurs procédés. Le chemin sera encore long avant d’aboutir à une conversion complète de notre économie au digital. Nous sommes clairement en train de vivre une révolution. Quelles sont les technologies à suivre ? Chez Expleo, nous sommes convaincus que la transformation digitale repose sur une combinaison d’innovations au service de nouveaux usages. Il ne s’agit pas de faire de la technologie pour la technologie. A titre (expie° « Nous vivons une révolution digitale » Mission  : faire parler les données. GettyImages GettyImages La révolution digitale transforme les produits et les services, mais aussi les processus de production. d’exemple, je citerais une application qui intéresse aujourd’hui les industriels  : la prévision de défauts de production ou d’équipements. Nos clients souhaitent désormais anticiper d’éventuelles anomalies sur les objets manufacturés qui sortent de leurs chaînes de production. Leur objectif ? Intervenir avant même que les problèmes n’apparaissent. Pour cela, leur système informatique, mais aussi les machines et l’usine elle-même doivent être capables de collecter des données, les stocker en sécurité, les traiter et enfin les transformer en informations exploitables par les opérateurs. Ce processus nécessite de combiner des technologies comme la Data Science, l’Internet des objets ou le Machine learning. Comment accompagnez-vous vos clients ? Nous nous préoccupons avant tout de comprendre leurs besoins pour leur proposer l’approche la plus efficace. Nous ne cherchons pas à promouvoir isolément les technologies relevant du digital, nous les complétons toujours par la connaissance approfondie des produits et des processus de fabrication de nos clients. Et nous n’hésitons pas à transférer les bonnes pratiques  : nos clients dans l’aéronautique, par exemple, sont très intéressés par notre expérience de l’automobile en matière de production et, à l’inverse, notre maîtrise de l’informatique embarquée dans les avions est utile pour le développement des voitures autonomes. Propos recueillis par B. Roux Dit Riche 20 Minutes Production Dans la tête d’un data scientist C’est un nouveau genre de scientifique... Sans blouse blanche, mais à la tête bien faite ! Spécialiste des données massives (Big Data), le « data scientist » s’appuie sur les chiffres pour aiguiller les stratégies et décisions de l’entreprise. Ciblage marketing, attentes des clients ou maintenance prédictive, ce féru de statistiques conçoit et utilise des modèles et algorithmes mathématiques visant à améliorer l’efficacité de son organisation. « La naissance de la data science remonte à la fin des années 40, précise Patrick Anglard - Chief Technology Officer d’Expleo. La nouveauté tient à la capacité de faire fonctionner aujourd’hui cette discipline sur de très grands ensembles de données. C’est pourquoi elle intéresse tant les entreprises. Ses applications sont toujours plus nombreuses et d’une certaine façon, sans limite ». Le Data Scientist, plus proche de la théorie, et le Data Analyst, plus proche des applications pratiques, sont titulaires d’un Bac + 4 ou Bac + 5 en statistiques, en informatique ou mathématiques. Ils sont particulièrement recherchés par les grandes entreprises de tous les secteurs, industrie, finance, santé, distribution. B.RDR Ce contenu a été réalisé pour Expleo, par 20 Minutes Production, l’agence contenu de 20 Minutes. Lundi 18 février 2019 Digital  : 3 métiers qui recrutent Data science Les « data scientists » et « data analysts » aident l’entreprise à mettre en place des stratégies et opérations à partir de données récoltées en interne ou en externe. Spécialités  : statistiques, informatique, mathématiques. Formation  : Bac + 4 ou Bac +5 Salaire  : entre 35 K € et 38 K € pour un Data analyst junior * Cybersécurité Avec 50 milliards d’objets connectés en 2020, les métiers de la cybersécurité sont promis à un bel avenir. En particulier pour les professionnels spécialisés dans la sécurisation des produits et des environnements de production. Spécialités  : informatique, cybersécurité. Formation  : Bac + 3 à Bac +5 Salaire  : environ 31 K € pour un analyste SOC junior * Développement informatique Les spécialistes du développement informatique devraient rester une cible de choix des recruteurs en 2019. Et notamment ceux spécialisés dans le développement d’applications embarquées ou d’outils d’aides à la décision. Spécialités  : informatique, codage applicatif, télécoms. Formation  : Bac + 2 à Bac +5 Salaire  : environ 25 K € pour un développeur débutant ** Source CIDJ
Ensemble, changeons la donne. Nous vous proposons de faire bouger les lignes. Chez Expleo, le nouveau nom d’Assystem Technologies, nous aidons les entreprises innovantes àtirer parti duprogrès technologique pour améliorer le quotidien de millions de personnes  : véhicule autonome, avion àfaible empreinte écologique, usine dedemain ou technologies bancaires de pointe. Chez Expleo, progressez et faites la différence. Ingénieur.e.s, rejoignez-nous joinexpleogroup.com make animpact for you and society join Expleo * Think bold, act reliable- Assystem Technologies Services, SAS au capital de 247 140 068 € , RCS Versailles 831 178 348 -Siège social  : 23place deWicklow, 78180 Montigny LeBretonneux. Expleo 2019/Nick Dolding *Faites la différence. Rejoignez Expleo. **Osons l’audace, créons la confiance.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :