20 Minutes France n°3385ES 7 fév 2019
20 Minutes France n°3385ES 7 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3385ES de 7 fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : Médine, un faux procès m'a été fait...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10  |  Aller à la page   OK
10
SportS « Sans protections, notre armure, c’est notre corps » Rugby L’intensification des accidents graves met en lumière le rapport des joueurs à la musculation Finis les Camberabero à moins de 70 kg, place aux « bestiasses » qui approchent ou dépassent allégrement le quintal. Depuis le début du professionnalisme, le rugby, et avec lui le corps des joueurs, est passé dans une autre dimension. Préparateur physique au RC Toulon, Thibault Giroud distingue trois phases bien distinctes  : une musculation très axée sur la prise de masse pure au début des années 2000 ; une plus spécifique, par position, entre 2008 et 2012 ; et une muscu très spécifique, par profil, depuis 2012. Alors, du spécifique, concrètement, ça donne quoi ? « Par exemple, des joueurs qui vont lever un pneu, on ne fait pas ça pour le plaisir, c’est une image pour dégager un mec d’un ruck, illustre Ludovic Loustau, préparateur physique de l’Aviron Bayonnais, en Pro D2. C’est un travail fonctionnel, de mobilité, un transfert des forces, pour que ce soit utile sur le terrain. » Sauf que ce changement de mentalité est arrivé un peu tard dans le championnat français, qui a encore un train de retard sur les clubs de l’hémisphère Sud et même les Anglo- Saxons. « En France, on est obnubilé par les gros gabarits, reprend Ludovic Loustau. Mais les mentalités commencent à changer. A La Rochelle, Il termine à neuf centièmes de paris.C. Simon/AFP F.-X. Marit/AFP Jefferson poirot, le pilier du XV de France, la grâce dans l’effort. au Stade Toulousain, à l’UBB, on a des gabarits, derrière, avec des physiques normaux, où on met en avant la vitesse, l’évitement, la technicité. » Reste que le rugby demeure un sport de contact, rude, où on a besoin de se sentir fort. « On est un sport de combat, sauf qu’on n’a pas d’épaulettes, de protections comme au footballaméricain, indique l’ancien international Imanol Harinordoquy. Notre armure, c’est notre corps, et, forcément, prendre quelques kilos te permet d’absorber les coups, de mieux digérer les matchs et encaisser la charge de travail. » Les « erreurs » des jeunes Pierrick Gunther, le troisième ligne de la Section Paloise, tient toutefois à avertir les jeunes  : « Ils font les mêmes erreurs que moi, à faire du développement hypertrophique. Ils se basent Johan Clarey rafle l’argent et monte sur son premier podium mondial Ski Clarey net ! Mercredi, à Are (Suède), le Français Johan Clarey est devenu vice-champion du monde de super-G, derrière l’Italien Dominik Paris. A 38 ans, le skieur de Tignes est monté sur son premier podium planétaire. Il termine à neuf centièmes de Paris, et à égalité avec l’Autrichien Vincent Kriechmayr. Il est le quatrième Français à monter sur un podium aux Mondiaux en super-G, après Franck Picard (3 e en 1991), Gauthier de Tessières (2 e en 2013) et Adrien Théaux (3 e en 2015). Johan Clarey était arrivé à Are avec le plein de confiance, grâce sur des choses non spécifiques et oublient le renforcement de la chaîne postérieure. » « On voit des ados, à 15 ans, mesurer 1,80-1,90m et peser 80-90 kg, détaille Jean Chazal, neurochirurgien à Clermont. Avant, c’était des exceptions. Maintenant, les exceptions, il y en a partout. Le squelette d’un homme mâle n’est mature, en moyenne, qu’à l’âge de 21 ans. La surmusculation va aboutir à des troubles de la croissance, des vertèbres tassées… C’est dramatique. » « Le fait de commencer la musculation alors que les gamins n’ont même pas terminé leur développement physique, leur croissance, c’est une hérésie, conclut Imanol Harinordoquy. Aujourd’hui, on a besoin de réapprendre à former nos joueurs, en axant principalement sur la technique et en oubliant pour un temps la musculation. » Antoine Huot de Saint Albin et Aymeric Le Gall notamment à sa deuxième place il y a dix jours à Kitzbühel dans le super-G, la discipline d’instinct du ski alpin. « J’ai le cœur qui palpite à 1000 à l’heure, a expliqué le skieur au micro d’Eurosport. C’est tellement serré que ça peut vite basculer. J’étais tellement hors du coup un moment, en super-G. Et maintenant, je suis sur le podium mondial, c’est incroyable. » Clarey a vécu une saison olympique 2018 très compliquée, avec à l’esprit le décès de son équipier David Poisson à l’entraînement en novembre 2017, avant de retrouver son ski cet hiver.nn10 Jeudi 7 février 2019 Arrêté parce qu’il portait un maillot du Qatar Asian Cup Ce n’est pas le grand amour entre les Emirats arabes unis et le Qatar. Surtout que les Qataris viennent de remporter la Coupe d’Asie de football 2019, organisée sur le sol émirati. Un Britannique a d’ailleurs été arrêté aux Emirats arabes unis, selon la presse, parce qu’il portait un maillot de foot du Qatar. La Grande-Bretagne lui prête assistance tout en restant en contact avec les autorités locales, a indiqué mardi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères britannique. Ce même ministère qui prévient en outre les visiteurs que, aux Emirats, « montrer de la sympathie pour le Qatar sur les réseaux sociaux ou par tout autre moyen de communication constitue une infraction », ajoutant que « les contrevenants peuvent être emprisonnés et se voir infliger d’importantes amendes ». Depuis juin 2017, les Emirats arabes unis, aux côtés de l’Arabie saoudite, de Bahreïn et de l’Egypte, ont rompu tout lien diplomatique et économique avec le Qatar, accusé de soutenir des mouvements extrémistes et de se rapprocher du rival régional de Ryad, l’Iran. ru secondes Le PSG poussé en prolongations par Villefranche. Le Paris Saint- Germain a dû aller au-delà des 90 minutes pour se qualifier (0-3 a.p.) pour les quarts de finale de la Coupe de France aux dépens de Villefranche Beaujolais (National). Le champion de France s’est imposé grâce à des buts de Draxler, Diaby et Cavani. Le FC Nantes réclame à Cardiff le règlement du transfert de Sala. Un peu plus de quinze jours après la disparition de l’avion transportant Emiliano Sala, le FC Nantes a demandé à deux avocats d’étudier les recours légaux possibles pour obliger le club de Cardiff à honorer le paiement du transfert de l’Argentin. Gianni Infantino seul candidat à sa succession. L’Italo-Suisse Gianni Infantino, nommé à la tête de la Fifa depuis février 2016, est le seul candidat à la prochaine élection à la présidence de l’instance prévue en juin. Il est donc assuré d’un second mandat.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :