20 Minutes France n°3385 6 fév 2019
20 Minutes France n°3385 6 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3385 de 6 fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : moins, c'est mieux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Grand Paris La Nuit de la solidarité élargit son périmètre Sans-abri Un nouveau comptage des SDF de la capitale va avoir lieu dans la nuit de jeudi à vendredi David, dit « Dada », ne « calcule même plus depuis combien d’années il est dans la rue ». Ce sans-abri « vit dans une cabane », en plein cœur du 2 e arrondissement de Paris. Saturation du 115, « de moins en moins de maraudes » … Il ne peut compter que sur la charité des habitants, qui lui rapportent des sacs de couchage ou encore de la nourriture. L’an dernier, à la même époque, il ne se souvient pas avoir été approché par l’un des 1 700 bénévoles de la Nuit de la solidarité. « En février 2018, nous avons décompté 3 035 personnes [88% d’hommes et 12% de femmes], et je pense que nous n’avons pas vu tout le monde », reconnaît Dominique Versini, adjointe à laC. Follain/20 Minutes L’opération vise à évaluer les besoins des gens vivant dans la rue. maire de Paris chargée de la solidarité. A l’occasion de la deuxième édition de la Nuit de la solidarité, jeudi, la Ville et ses partenaires (la SNCF, la RATP, l’AP-HP, Paris Habitat, les parkings Indigo et Saemes) vont procéder à un nouveau « décompte des personnes en situation de rue » sur l’ensemble de la capitale. ANGÈLE # DIE ANTWOORD # GROUNDATION HOCUS POCUS # JOHN BUTLER TRIO # LOMEPAL MOHA LA SQUALE # PARCELS # SALUT C’EST COOL SUPRÊME NTM # THE BLAZE &MANYMORE… INFO &RÉSA SOLIDAYS.COM Comme l’an passé, les équipes poseront des questions aux sans-abri, à condition qu’ils acceptent la démarche. Notamment  : « Où pensez-vous passer la nuit ? », « Depuis combien de temps êtes-vous dans cette situation ? » ou encore « Appelez-vous le 115 ? » Et ce, afin « de mieux connaître les besoins ». Il sera aussi demandé l’âge, le sexe, mais pas la nationalité. Urgences, métro, parcs… Cette année, il s’agira de constituer plus de 360 équipes composées de 5 bénévoles, réunissant professionnels et citoyens, qui iront dans l’espace public (353 secteurs, contre 344 l’an dernier). Parmi eux, les salles d’attente des urgences, les stations parisiennes du métro, les bois de Boulogne et de Vincennes, des halls et des caves d’immeuble, ainsi que des zones de campement, des parkings et les parcs et jardins. Une première. « Nous aurons une vision plus élargie de la situation », assure Dominique Versini. « Dada » croisera-t-il l’un des bénévoles ? Romain LescurieuxC. Follain/20 Minutes François Duplat Valéry Colin DIRECTION JEAN-MARC DUMONTET 14-20 rue de la Gâté 75014 Paris 2 Mercredi 6 février 2019nnru secondes che malambo DIRECTION ARTISTIQUE  : GIlleS bRINaS 30 jaNvIeR - 21 avRIl 2019 La RATP veut recruter, et féminiser ses effectifs. Mardi, la RATP a indiqué vouloir recruter « près de 4 700 personnes en France » en 2019, « dont 4 300 en Ile-de- France ». Elle souhaite aussi attirer davantage de femmes dans ses effectifs. Le groupe n’a pas précisé le solde net des créations de postes, ce qui ne rassure pas l’Unsa-RATP. Le dossier des lycéens interpellés à Mantes-la-Jolie dépaysé. La plainte pour violences policières, déposée en décembre à Versailles par le syndicat lycéen UNL après l’arrestation de 151 adolescents près d’un lycée de Mantes-la-Jolie (Yvelines) en marge d’une mobilisation nationale, a été dépaysée à Nanterre. L’avocat du syndicat s’en est félicité mardi. La vidéo de l’arrestation des lycéens, genoux au sol et mains sur la tête, avait provoqué un tollé. Location  : 01 43 27 24 24 - www.bobino.fr - Magasins Fnac et points de vente habituels 0 892 683 622 (0,40 € ht/min) www.fnacspectacles.com et sur votre mobile via l’application « La Billetterie » Plus d’infos sur www.chemalambo.valprod.fr Licences 2 - 1100096 & 3 - 1100095 - Photo  : Michel Lidvac - design graphique  : Vincent Jacquet
Grand Paris « Des cris comme ça, c’était horrible » Faits divers Un incendie, probablement d’origine criminelle, a tué au moins dix personnes dans la nuit de lundi à mardi dans le 16 e Yoannest arrivé parmi les premiers au 17 bis, rue Erlanger, dans le 16 e arrondissement de Paris. Il est 1 h 15, mardi. Ce voisin, qui habite juste en face, a d’abord vu, depuis sa fenêtre, un feu de poubelle dans la rue. « Ça m’a interpellé, confie-t-il à 20 Minutes. Je suis descendu et c’est là que j’ai entendu et vu des gens sur le toit. D’autres étaient suspendus à des balcons. Ils criaient. Des cris comme ça, on n’a pas l’habitude d’en entendre. C’était horrible. » Quelques minutes plus tôt, un feu a démarré au deuxième étage de cet immeuble des années 1970, qui en comprend huit. Au moins dix personnes sont mortes et une trentaine ont été blessées dont une grièvement dans cet incendie d’une « incroyable violence », selon les sapeurs-pompiers. Ils ont d’ailleurs mis cinq heures à maîtriser le Une résidente de 40 ans suspectée Un conflit de voisinage est-il à l’origine de l’incendie mortel ? C’est l’une des hypothèses que privilégient les enquêteurs. Ils suspectent Essia B., 40 ans, une habitante de l’immeuble dans lequel le sinistre s’est déclaré, d’avoir mis le feu à son appartement après s’être disputée avec son voisin de palier, un pompier. Peu après minuit, ce dernier a appelé les policiers pour se plaindre du volume de la musique provenant de chez la suspecte. Les agents sont tombés sur elle devant son logement. Selon une source proche du dossier, elle tenait des « propos incohérents », avait un comportement « bizarre », mais ne semblait pas représenter de danger. C’est la raison pour laquelle elle n’a pas été interpellée sur le moment. « Après le départ des Lu, n F-D avec vous minutes www.20minutes.fr/paris www.facebook.com/20MinutesParis twitter.com/20minutesparis www.instagram.com/20minutesparis feu. « Une personne qui habite l’immeuble a été interpellée », a indiqué le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz (lire ci-dessous). Plusieurs heures après le drame, les habitants de la rue Erlanger sont encore sous le choc. Anne a son téléphone à la main. Elle tente d’appeler depuis le matin une amie qui habite au deuxième étage de l’immeuble incendié. « Elle ne répond pas », lâche-telle, désespérée, à côté du cordon de sécurité. Anne, qui réside elle aussi dans le 16 e arrondissement, avait rendu visite à son amie samedi soir. « Elle n’a jamais rien évoqué d’anormal dans l’immeuble », poursuit-elle. Deux cellules d’urgence Francine, une habitante de la rue Erlanger, rend elle aussi compte de son désarroi. « Je suis sous le choc. policiers, elle a essayé de défoncer ma porte pour se venger, a raconté le pompier au Parisien. Un voisin m’a expliqué qu’il y avait du papier avec du bois devant ma porte. » Et de préciser  : « Quand je l’ai croisée, elle m’a souhaité « bon courage » en me disant que « j’étais pompier et que j’aimais bien les flammes ». Là, j’ai senti l’odeur de brûlé. » Essia B. a été arrêtée dans la rue après avoir mis le feu à des poubelles. Selon nos informations, son contrôle d’alcoolémie s’est révélé positif. Le procureur de la République, Rémi Heitz, a précisé qu’elle présentait des « antécédents psychiatriques ». Sa garde à vue a été suspendue dans l’après-midi, à l’issue d’un examen médical à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police. Thibaut Chevillard Tous les jours, suivez l’actualité de votre région et participez ! grandparis@20minutes.fr fr.linkedin.com/company/20-minutes www.pinterest.fr/20minutes vingt.minutes sur Snapchat Et retrouvez vos infos locales sur WhatsAppC. Ena/AP/Sipa ##JEV#171-61-https://goo.gl/iK3dtQ##JEV# La météo à Paris AUJOURD’HUI ET EN FRANCE 11 11 13 19 la 7 17 12 12 DEMAIN% OOP 111. 3 Mercredi 6 février 2019 L’incendie s’est déclaré au deuxième étage de cet immeuble des années 1970. Mon fils a tout vu, les flammes, etc. J’ai une amie qui habite au rez-dechaussée. Je n’ai aucune nouvelle d’elle. » La Ville de Paris a mis en place une cellule d’urgence à la mairie d’arrondissement. « Elle viendra en aide à tous les riverains qui souhaitent un soutien psychologique ou un accompagnement dans leurs démarches », a indiqué Anne Hidalgo, la maire de Paris. « Cet accompagnement des sinistrés va se poursuivre [mardi], et matin après-midi matin après-midi 5 °C 9 °C aussi longtemps que nécessaire », a-t-elle ajouté. Une ligne téléphonique d’information du public a également été mise en place*. Une cellule d’urgence médicopsychologique (CUMP) du Samu de Paris- AP-HP est elle aussi présente dans les locaux de la mairie du 16 e arrondissement pour les personnes concernées par cet incendie. Elle reste ouverte ce mercredi entre 10 h et 18h. Romain Lescurieux * Le numéro vert est le 08 05 20 04 50. 7 °C 10 °C Le Sud-Ouest est plein de douceur L’ambiance sera agréable du Sud-Ouest aux Alpes, avec une relative douceur  : jusqu’à 17 °C du côté de Perpignan. Les nuages et les pluies se maintiendront sur les bords de la Manche. Prévisions 4r "nilléesuir TV- WE R-APPLIS MEM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :