20 Minutes France n°3385 6 fév 2019
20 Minutes France n°3385 6 fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3385 de 6 fév 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : moins, c'est mieux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Sports Le bruit et la fureur de Furiani Football Le stade bastiais a retrouvé la lumière en Coupe de France, malgré une défaite contre Caen Le volcan n’est pas éteint. Et il chante bien. Quand 10 000 spectateurs entonnent « ‘ssu cantu fattu di turchinu », le visiteur frissonne. Cet hymne « fait de bleu », une « chanson d’amour » au Sporting, l’a porté. Deux fois menés, les Bastiais sont revenus deux fois, avant de s’incliner aux tirs au but, en huitième de Coupe de France (2-2, 3-5t.a.b.). Mais le Sporting a peut-être prouvé, mardi, que « Furiani retrouvera un jour les sommets du foot, car c’est sa place ! » La prédiction était du capitaine Gilles Cioni, resté à bord du navire dans la tempête de l’été 2017 – une rétrogradation en National 3 après une saison ponctuée par des bastons, des cris racistes et un envahissement de terrain. « Rêver, c’est gratuit » « C’est un stade plein de passion. Et la passion, parfois, ça déborde, regrette le défenseur. Mais on a appris de nos erreurs. On ne peut pas dire  : « On a qu’à continuer comme ça, de toute façon, ils ne nous aiment pas ! » Il faut reconnaître ses torts. » Une violente bagarret Ç‘i. i usj, - - » eue  : 7 !..b.r,4). !. D, -.2 a émaillé un Endoume-Bastia, en 2018, mais le club marseillais a eu des problèmes avec tout le monde, cette année-là. Alors que l’AS Saint-Rémy, elle, a « toujours été bien reçue à Bastia. Ils nous ont même payé l’hôtel, cette saison », assure la dirigeante Elodie Garcia. Bastia, premier de sa poule, est quasiment assuré de monter. La « Comme si c’était la Ligue des champions », pour Paris Après sa première défaite de la saison en L1, dimanche à Lyon (2-1), Paris veut renouer avec le succès. Et Villefranche-sur-Saône (National) pourrait en faire les frais, ce mercredi en Coupe de France. « C’est notre responsabilité de jouer sérieux pour faire comme si c’était un match de L1 ou de Ligue des champions, a indiqué l’entraîneur parisien, Thomas Tuchel. On peut rigoler, mais c’est exactement comme ça. » Une photo de l’épave réalisée par un robot télécommandé sous-marin. A. Negroni/SC Bastia (archives) HO/AAIB/AFP La tribune Est de Furiani, où sont massés les ultras bastiais, a vibré mardi. Coupe de France, c’était la petite sucrerie. Un appât, aussi, pour les supporters. Certains, comme Emilio, se sont éloignés de Furiani. Mardi soir, il pronostiquait « une victoire 4-0. Car rêver, c’est encore gratuit. » Les vieilles histoires aussi. Par exemple, ce match qu’Emilio, alors ado, a passé au côté d’un Johnny Rep blessé. Le stade vétuste et minuscule, portait le nom de Docteur-Luciani. L’attaquant néerlandais, finaliste de la Coupe UEFA 1978 avec Bastia, rendra à Furiani le plus beau des hommages  : « Si je l’avais vu plus tôt, je n’aurais jamais signé. Mais je ne l’ai jamais regretté ! » L’Oranje a, lui aussi, l’âme bleue. De notre envoyé spécial à Bastia, Jean Saint-Marc La difficile récupération du corps Emiliano Sala « Le temps presse lorsqu’il s’agit d’un corps, il est donc impératif qu’ils procèdent à la récupération de l’avion et du corps. » Deux jours après la découverte au fond de la Manche de la carcasse de l’aéroplane, où se trouvaient Emiliano Sala et David Ibbotson, David Mearns, le chasseur d’épaves qui a localisé l’appareil, a quitté l’île de Guernesey et passé le relais aux autorités britanniques. Les enquêteurs du Bureau d’enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) ont annoncé mardi, essayer de « récupérer le corps [qui n’a pas encore été identifié] » repéré dans la carlingue de l’appareil. « Si nous réussissons, nous examinerons la possibilité de récupérer l’épave de l’avion », ont-ils annoncé dans un communiqué, ajoutant que « les progrès sont lents », à cause des conditions météorologiques, notamment les fortes marées, limitant les périodes permettant l’utilisation d’un véhicule télécommandé au fond de l’eau. Les enquêteurs sont en train de « rassembler tous les éléments permettant d’évaluer la façon de procéder, quel matériel ils doivent emporter, quels bateaux, plongeurs, a expliqué David Mearns. Il faut voir comment on peut soulever l’avion sans déplacer le corps et s’assurer qu’on récupère tout. » M. Trovati/AP/Sipa 16 Mercredi 6 février 2019 « On ne va pas se mettre des tartes entre nous » Rugby Malgré une « ambiance moins bonne », selon Gaël Fickou, après une nouvelle défaite, les Bleus refusent de « se mettre la tête au fond du seau » avant d’aller défier l’Angleterre dimanche, pour la deuxième journée du Tournoi des VI Nations. Les joueurs plus anciens et expérimentés, comme Guilhem Guirado ou Louis Picamoles, ont pris la parole. Mais sans monter dans les tours, « en disant qu’il fallait être beaucoup plus précis dans ce qu’on fait, a expliqué Fickou. Mais on ne va pas se mettre des tartes entre nous ! Par contre, on essaie de se remobiliser pour que ça n’arrive plus. » Les Bleus, qui ont vu partir Julien Marchand (blessé), remplacé par Camille Chat, ont également asséné quelques plaquages aux anciens qui les critiquent. « A un moment donné, à force de voir, lire, entendre des choses trop négatives, on a tendance nous aussi à l’être entre nous », a assuré Picamoles. « Qu’eux [les anciens] en rajoutent, c’est décevant. Mais s’ils prennent du plaisir, tant mieux pour eux », conclut Fickou.nnru secondes José Mourinho condamné à deux millions d’euros d’amende. Le coach portugais était poursuivi pour avoir caché au fisc espagnol, en 2011 et 2012, des revenus tirés de l’exploitation de ses droits à l’image. En plus, Mourinho devra rembourser 3,3 millions d’euros, le montant du préjudice pour le fisc. Mikaela Shiffrin sacrée en super-G. L’Américaine a remporté le premier titre des Mondiaux d’Are (Suède), mardi, après une course très serrée. Le super-G a été marqué par la chute de la favorite Lindsey Vonn, après une vingtaine de secondes. La finale de Pro D2 aura lieu à Pau. La Ligue nationale de rugby a préféré la ville béarnaise à Clermont et Toulouse pour la finale de l’antichambre de l’élite, le dimanche 26 mai à 14h.
PARIS LA DEFENSE AREN DIMAW 17 FÉV il. p.PARISLADEFENSE-ARENA.COP11 1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :