20 Minutes France n°3381 28 jan 2019
20 Minutes France n°3381 28 jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3381 de 28 jan 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : une touche de rouge.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Actualité #Jesuislà pour calmer ta haine Modération Un groupe Facebook s’est créé pour lutter contre les haters, les trolls et les fake news qui pullulent sur les réseaux sociaux Ils n’ont pas de masque, ni de costume, pourtant, ce sont de véritables « justiciers du Web ». Un collectif d’internautes a lancé mi-janvier un groupe Facebook fermé pour lutter contre les fake news et les commentaires haineux qui pullulent sur les réseaux sociaux. Baptisée #Jesuislà, l’initiative est directement inspirée du modèle suédois #Jagärhär (#Jesuislà, en suédois), créé en 2016 par Mina Dennert. Lassée de voir la haine et la cyberviolence grandir sur les réseaux sociaux, la journaliste a déclaré « la guerre » aux haters et aux trolls. « La responsabilité de répondre à la haine est collective », explique la militante sur Facebook. Aujourd’hui, son groupe comptabilise plus de 75 000 membres en Suède, et des antennes ont été créées en Allemagne, au Canada, en Australie, en Finlande. Et il y a quelques jours dans l’Hexagone. ru Ci) CD 0 o CD Ci) Nouvelle mobilisation en France autour du climat. Plus de 80 000 personnes, dont beaucoup de familles, ont manifesté dimanche à travers la France contre l’inaction des Etats et des sociétés face au réchauffement climatique (70 000 ont fait de même à Bruxelles). Ce mouvement « s’enracine et se diversifie », a commenté sur France Inter François Dubreuil, du collectif Faites le PARIS de l’avenir ! La Ville de Paris recrutedes adjointes techniquesprincipauxales:13Magasinierères Caristes14Agentes de maintenancedes bâments Inscripons auxconcours du 14 janvierau 8février2019surwww.paris.fr/recrutement8Électriciennes automobile6Plombierères D’une petite dizaine la semaine dernière, les membres du #Jesuislà français sont aujourd’hui passés à plus de 400. « La preuve que les gens en ont marre de toute cette négativité qui se répand sur les réseaux », explique à 20 Minutes Shani Benoualid, l’une des trois administratrices du groupe. « Les trolls et les haters sont très organisés, ils ont compris comment Internet fonctionne, poursuit-elle. Nous, on n’a pas su anticiper. #Jesuislà, c’est une manière de leur dire que, maintenant, on ne se laissera plus faire. » Un max de messages positifs « Les journalistes ne sont ni assez nombreux, ni assez payés pour faire de la modération sous tous leurs articles, souligne Xavier Brandao, également administrateur de la page Facebook. Il ne faut pas laisser la désinformation se Unis pour le climat, déterminé à manifester chaque mois. Six décès « vraisemblablement » liés à la grippe dans le Loiret. Six personnes – quatre résidents et deux membres du personnel d’un centre de soins de La Chapelle- Saint-Mesmin (Loiret) – sont mortes « vraisemblablement » de la grippe, a indiqué dimanche l’ARS. RECRUTE PARCONCOURS Inscripons aux concours du 28 janvierau22février2019 surwww.paris.fr/recrutement Retrouvez toutes les informaons et condions d’inscripon détaillées dans la brochure des concours ci-dessus sur www.paris.fr/recrutement (rubrique s’inscrire aux concoursetconsulterles résultats). www.paris.fr Illustraon  : GeyImages Ver- wearetogether.fr Janebb13/Pixxabay (illustration) répandre. » Pour cela, les « justiciers du Web » vont sur « des sites consultés par beaucoup de Français, explique Shani Benoualid, car on veut s’adresser à la majorité silencieuse. » Leur but n’est pas de répondre aux haters ou aux trolls, mais de laisser le maximum de commentaires et de messages positifs au bas des posts ou des articles. « Facebook hiérarchise les commentaires en fonction de leur niveau de pertinence, reprend Shani Benoualid. Plus un message positif est liké, plus il remonte en haut de la page. » Les membres de #Jesuislà organisent une veille quotidienne pour scruter les publications autour de 4 Lundi 28 janvier 2019 Le groupe a rallié à sa cause plus de 400 personnes en une semaine. thèmes qui génèrent des messages de haine, comme l’immigration ou le sexisme. Les « actions » se font de manière très concertée. « On utilise des docs Excel et des plannings avec des horaires précis pour nous répartir les tâches, précisent les administrateurs. Des argumentaires, chiffres clés et articles sont également disponibles dans un doc, prêts à être copiés-collés. » #Jesuislà n’est pas le seul groupe à lutter contre la haine en ligne. Depuis 2016, un petit groupe fermé veille sur les posts des journaux normands, note Slate​. D’autres initiatives semblables pourraient voir le jour. Hakima Bounemoura L’étiopathie doit se prendre en main Médecine douce Après l’ostéopathie, la kinésiologie, la naturopathie, la sophrologie… l’étiopathie est la nouvelle médecine douce qui monte. Tant et si bien que le ministère de la Santé a demandé à l’Insermde se pencher sur cette pratique, qui recherche la cause d’une maladie ou d’une douleur en abordant le corps de façon systémique. Rendu en septembre, le rapport conclut qu’« on ne peut pas juger de la balance bénéfice-risque de la pratique » et demande à la profession de « se remettre en question et de s’approprier une pensée de recherche et d’évaluation. Il en est de l’intérêt des patients. Il en va de sa légitimité. » Un avertissement pris en compte par l’Institut français d’étiopathie, qui compte « répertorier les effets indésirables et leur fréquence », puis « réaliser des essais cliniques afin de confirmer ou d’infirmer l’efficacité de la méthode », explique Patricia GuillermLe Prigent, étiopathe depuis vingt-quatre ans à Morlaix (Finistère). En attendant, l’engouement de certains patients est clair. « La première fois que j’ai consulté un étiopathe, c’était pour une pubalgie que je traînais depuis deux ans et pour laquelle j’avais effectué une vingtaine de séances de kiné et trois Jarmon/Pixabay (illustration) d’ostéopathie, sans résultats, raconte Nicolas, un internaute de 20 Minutes. En deux séances, les douleurs ont totalement disparu. » Aujourd’hui, Isabelle, qui souffrait du bras après une fracture multiple de la tête de l’humérus, ne pourrait plus se passer de son étiopathe. « Mon seul regret, c’est qu’il n’est pas reconnu. » Excepté quelques mutuelles qui commencent à rembourser l’étiopathie, le patient y va de sa poche pour régler sa séance, entre 35 et 80 € . Oihana Gabriel La profession veut être reconnue.
É E E E 41 E 1 E ç À Dricourt, on dira beaucoup moins  : "Et là, ça y est ? Tu m'entends ? " Bouygues Telecom, réseau mobile N°1 en France en zones rurales Si nous avons investi massivement dans les zones rurales, ce n’est pas pour gagner une médaille, mais pour que nos clients profitent d’un réseau mobile de qualité. Aujourd’hui, l’ARCEP reconnaît le réseau Bouygues Telecom comme disposant de la meilleure qualité de service 2G-3G-4G dans les villes de moins Couverture 4G 100% de population, voir bouyguestelecom.fr Enquête ARCEP sur la Qualité des services mobiles 2018 – N°1 dans les communes de moins de 10 000 habitants. de 10 000 habitants. bouygyg§



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :