20 Minutes France n°3378ES2 23 jan 2019
20 Minutes France n°3378ES2 23 jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3378ES2 de 23 jan 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 10

  • Taille du fichier PDF : 1,5 Mo

  • Dans ce numéro : des jeunes perdus de vue...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10  |  Aller à la page   OK
10
L. Venance/AFP SportS « Super Mario » signe (enfin) à l’OM Transfert L’OM et Mario Balotelli ont trouvé un accord après de longues et difficiles négociations. Plusieurs médias, dont L’Equipe, La Provence et RMC, l’ont annoncé mardi. L’avant-centre italien devrait passer sa visite médicale à la Commanderie ce mercredi. Etonnamment, Balotelli ne signe que pour une courte pige de six mois, plus proche du stage de fin d’études que du contrat de footballeur. Mais « Super Mario » pourrait débuter dès vendredi contre Lille en championnat. L’OM tient le « grantattakan » tant espéré, laissé libre par Nice où il lui restait six mois de contrat. « Balo » vient renforcer une attaque en difficulté, où les attaquants de pointe, Valère Germain et Kostas Mitroglou, n’ont marqué que trois buts chacun cette saison. Il arrive à Marseille lesté d’interrogations, car il n’a pas marqué un but de la saison. A Marseille, J.S.-M. ##JEV#171-84-https://bit.ly/2HpdryI##JEV#nnCu secondes Le PSG sanctionné dans l’affaire du fichage ethnique. Le Paris Saint- Germain a écopé d’une amende ferme de 100 000 € dans l’affaire du fichage ethnique révélée par les « Football Leaks », a annoncé la commission de discipline de la Ligue (LFP) mardi. Pratique illégale en France, le fichage ethnique a pourtant été utilisé au sein du club parisien entre 2013 et 2018. 10 Mercredi 23 janvier 2019 La disparition d’Emiliano Sala émeut Accident L’ex-joueur du FC Nantes se trouvait à bord d’un avion de tourisme qui devait rejoindre Cardiff « On est sonné par la nouvelle. On ne sait pas trop s’il faut y croire. Alors le mieux que l’on pouvait faire c’était de se retrouver pour se serrer les coudes, garder espoir et lui dire qu’on l’aime. » Plus d’un millier de personnes se sont rassemblées mardi soir, place Royale, en centre-ville de Nantes, pour rendre hommage au buteur Emiliano Sala, disparu à bord d’un avion privé, lundi soir, au-dessus de la Manche, lors d’un vol entre Nantes et Cardiff. « On lui doit tellement » Souvent parés d’un maillot ou d’une écharpe jaunes (la couleur du club), les supporters ont déposé au sol des dizaines de bouquets, quelques photos, des dessins d’enfant aussi. Très émus, Le match du FCN reporté Le match de Coupe de France que devaient disputer les Nantais à Saint-Gratien contre l’Entente SSG a été remis à dimanche. ils ont répété les chants à la gloire de l’Argentin, entrecoupés de silences pesants. « Il faisait partie des rares joueurs auxquels on pouvait s’identifier, explique Véronique, abonnée de la tribune Loire. Ce n’était pas le plus doué de sa génération mais il ne lâchait rien sur le terrain. Il donnait tout. C’est pour ça que les gens l’aimaient. » Teddy, 19 ans, a fait une heure de route depuis la Vendée pour venir. « Etre là, pour moi, c’est évident, a-t-il dit, en larmes. Ce club, ces joueurs, c’est comme une famille. On est avec eux tous les week-ends. En plus, lui, c’était quelqu’un de gentil, simple. Il a porté le FCN pendant trois ans. On lui doit tellement. » Récemment transféré à Cardiff City, Emiliano Sala devait ouvrir une nouvelle page de sa carrière. Samedi, le club gallois avait officialisé sur ses réseaux ainsi que sur son site officiel la venue du buteur des Canaris pour un montant record de 17 millions d’euros, ne manquant pas de souligner les 12 réalisations en 19 matchs de Ligue 1 de sa nouvelle recrue. « Nous voyons Emiliano comme une recrue importante », se félicitait le patron de Cardiff City, Ken Choo, soulignant la difficulté du deal au terme « d’un long processus ». A Nantes, Frédéric Brenon et David Phelippeau plus d’un millier de personnes se sont rassemblées mardi soir à Nantes.L. Venance/AFP Le buteur argentin venait d’être transféré dans le club gallois de Cardiff City. Les secours se disent « pessimistes » quant aux chances de survie L’appareil, un PA 46 Malibu, est parti de Nantes lundi à 20 h 15. Il était attendu à Cardiff aux alentours de 22h. L’avion a perdu contact avec le poste de contrôle aérien vers 20h, une heure avant l’arrivée programmée au pays de Galles. L’équipage a demandé à se poser à son passage au-dessus de l’île de Guernesey (Royaume-Uni), puis le contact a été perdu alors que l’appareil volait à 2 300 pieds, selon la police locale. Seules deux personnes, Sala et le pilote, se trouvaient à bord. Les recherches ont très vite commencé – deux hélicoptères et plusieurs bateaux ont été mobilisés – et se sont étendues jusqu’à 2 h avant d’être interrompues jusqu’au matin. Selon Mark Wilson, un spécialiste météo, les conditions climatiques n’étaient pas chaotiques. « Quelques orages, mais rien de très intense, a-t-il expliqué dans la presse britannique. La vitesse du vent n’était pas si forte, autour de 30 km/h. » Mardi soir, la police de Guernesey a annoncé la suspension des recherches à 18 h à cause de la tombée de la nuit et prévu leur reprise aujourd’hui au lever du soleil, se disant « pessimiste » quant aux chances de survie des personnes à bord de l’avion. Arrivé à Nantes par le même avion durant le week-end, Sala était venu lundi dire au revoir à ses anciens coéquipiers et avait partagé un déjeuner avec eux, conclu par un discours devant le groupe. A la suite de ce vol aller mouvementé, il avait fait part à son ami et ex-coéquipier Nicolas Pallois, qui l’a accompagné à l’aéroport pour le retour, de ses craintes sur la sécurité du vol. W.P. Cristiano Ronaldo condamné à une amende et de la prison. La star portugaise a formalisé mardi devant la justice un accord avec le fisc espagnol, prévoyant une amende de 18,8 millions d’euros pour fraude fiscale. Dans le cadre de cet accord scellé en juin dernier, le parquet réclame également contre lui une peine de vingt-trois mois de prison, qu’il n’aura pas à purger.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :