20 Minutes France n°3376 14 jan 2019
20 Minutes France n°3376 14 jan 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°3376 de 14 jan 2019

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : sur la voie des gilets jaunes...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ActuALité Un label bon pour la planète Alimentation Ecotable distingue les restaurants impliqués dans une démarche écoresponsable globale et les aide à améliorer leurs pratiques Macron cadre les questions du grand débat Politique Le président jupitérien a pris sa plume pour s’adresser aux Français et lancer le grand débat national, annoncé après le début de la crise des « gilets jaunes » et qui doit commencer mardi. Emmanuel Macron tente dans cette lettre transmise dimanche soir à de nombreux médias de baliser le débat en égrenant 35 questions soumises à la concertation, sur les thèmes retenus par l’exécutif (la fiscalité, l’organisation de l’Etat, la transition écologique et la démocratie et la citoyenneté). Mais il n’éclaircit pas les questions pratiques sur l’organisation du débat, en en laissant, peut-être, le soin à son Premier ministre, qui doit s’exprimer ce lundi. « Pour moi, il n’y a pas de questions interdites », écrit le chef de l’Etat, avant de tracer deux lignes rouges, la suppression de l’ISF et la remise en question du droit d’asile. Il prévient aussi que ce débat « n’est ni une élection ni un référendum », mais qu’il a « la ferme volonté d’en tirer toutes les conclusions ». Laure Cometti A. Lehtikuva Oy/Sipa Il y a la course aux macarons, ces célèbres étoiles que décerne chaque début d’année Michelin aux établissements qu’il estime digne d’être référencés dans son guide gastronomique. Un jour, peut-être, les restaurants français se battront aussi pour décrocher des « écotables », qui ne récompensent pas, cette fois-ci, la qualité gustative de l’assiette, mais la globalité de la démarche écoresponsable de l’établissement dans lequel vous avez pris place. Ce nouveau système de classification est baptisé Ecotable, comme le nom de l’association qui le présente officiellement ce lundi aux Canaux (Paris, 19 e). Neuf restaurants sont d’ores et déjà répertoriés, dix autres sont en cours de référencement et l’appel à candidatures lancé ce soir devrait permettre d’étoffer la communauté. Attention, la sélection est rude et renouvelée chaque année. « Cela commence par le contenu de l’assiette, soit la part du végétal et des produits bio dans les plats, le respect des saisons, le recours aux circuits courts, l’absence d’espèces de poissons menacées à la carte… détaille Fanny Giansetto, la présidente de l’association. Mais nous regardons aussi les efforts faits sur la consommation d’eau et d’énergie, le tri des déchets, le gaspillage alimentaire, la valorisation des biodéchets, l’utilisation de produits d’entretien écologiques, etc. » Trop de logos ? Président de la commission Qualité et développement durable au GNI (syndicat de l’hôtellerie et de la restauration), Stéphane Martinez salue Nouvelles pratiques, nouveaux maux Travail Ils étaient, en 2012 en France, à l’origine de la perte d’environ 10 millions de journées de travail. Quoi donc ? Les maux de dos et autres troubles musculosquelettiques (TMS) qui, chez les salariés du tertiaire, pourraient frapper bien davantage avec la mise en place de nouvelles façons de travailler. Parmi elles, le flex office, lorsque l’employé n’a pas de bureau attitré. Un « concept intéressant, car Le flex office ou le télétravail ne sont pas si confortables que ça. Ecotbale Neuf établissements parisiens sont déjà référencés par Ecotable. l’initiative, tout en craignant l’effet contre-productif d’un « trop-plein de labels, d’agréments, de logos, de chartes »... A ses yeux, la priorité serait de renforcer les dispositifs instaurés par l’Etat et qui s’appliquent à tous les restaurateurs, comme le logo « fait maison » ou l’agrément « maître restaurateur ». Jean-Luc Fessard, journaliste retraité, spécialisé dans l’hôtellerie et la restauration, a fondé Bon pour le climat en 2014, juste avant la COP21. L’association propose des actions concrètes et positives pour changer nos pratiques alimentaires afin de préserver la planète et son climat. Il remarque il amène à changer de poste, mais qui doit être accompagné », avertit Xavier Dufour, kinésithérapeute et ergonome. La mobilité se traduit en effet par l’utilisation d’ordinateurs portables et de smartphones. Or, « si vous regardez quelque chose sur un écran petit, naturellement, vous allez vous rapprocher de l’objet, votre tête va s’avancer vers l’écran et majorer ce phénomène d’enroulement, souligne Xavier Dufour. Ce qui va augmenter la contraction musculaire, amplifier la fatigue musculaire du dos en fin de journée et renforcer la raideur. » Un conseil, si vous ne disposez pas d’un écran plus grand à brancher à votre ordinateur portable  : s’octroyer de brèves séances de yoga ou d’étirements. Autre source d’éventuels TMS, le télétravail. Car, quand on n’a pas de bureau, le risque est de travailler avachi sur son canapé, par exemple. Le minimum, s’offrir un siège réglable, conseille Christian Meignan, vice-président de Kiné France Prévention, en charge de la santé au travail  : « Vos pieds touchent terre et les angles de vos pieds, genoux et hanches doivent avoisiner les 90°. » Oihana Gabriel 8 Lundi 14 janvier 2019 qu’« il y a peu d’outils qui prennent en compte l’écoresponsabilité d’un restaurant dans sa globalité. Or, en Grande-Bretagne, la création d’une telle association [The Sustainable Restaurant Association] a permis de booster la transition écologique dans la restauration britannique. » Ecotable pourrait combler ce vide en France. D’autant plus qu’elle accompagne les restaurateurs dans leur démarche écoresponsable, notamment en leur proposant un réseau de prestataires pour les aider. Des agriculteurs, mais aussi des sociétés de recyclage, de valorisation des biodéchets… Fabrice PouliquennnCu secondes L’extrême droite allemande caresse le rêve d’une sortie de l’UE. Après la Grande-Bretagne, où un vote crucial sur le Brexit est prévu pour mardi, le débat sur une sortie de l’UE gagne l’Allemagne  : l’extrême droite, réunie en congrès dimanche, a décidé de faire campagne en ce sens. L’ex-activiste d’extrême gauche Cesare Battisti arrêté en Bolivie. Cesare Battisti, 64 ans, ex-activiste d’extrême gauche italien condamné à la prison à perpétuité en Italie pour quatre meurtres, devait être extradé dimanche de manière imminente vers Rome, après son arrestation samedi en Bolivie. Le Zimbabwe double le prix de ses carburants. Le gouvernement du Zimbabwe a décidé de doubler, dimanche, le prix des carburants pour tenter d’enrayer sa plus grave pénurie de pétrole depuis dix ans. Une mesure qui a aussitôt suscité une vague d’indignation dans un pays au bord de l’effondrement financier.
PASSIONNE.E PAR LE NUMERIQUE ? AVEC L'ENVIE D'EIRE UTILE A VOTRE PAYS ? DEVENEZ CYBERCOMBATTANTS. sga -cy ber.corrtac t_-Fat (8)d ef.qouv.fr Ririnrige.7 Pràurtisr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :