20 Minutes France n°2913 30 nov 2015
20 Minutes France n°2913 30 nov 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2913 de 30 nov 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : c'est pour la jeunesse que se tient la COP21.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Grand Paris 1 13 des1 e Sous Salon ères & Terminales *tudyrama Choisir ses études après le Bac 500 formations Conférences CIO/ONISEP 5 décembre PARIS Invitation gratuite sur Studyrama.com della& Créle Versailles t le haut patronage du Infos APB Cité internationale universitaire 10h00 18h00 4 e Salon Sous Lundi 30 novembre 2015 POLITIQUE Six jours avant le premier tour de scrutin, « 20 Minutes » fait le tour des favoris Le bal des prétendants aux régionales Valérie Pécresse (Les Républicains) V Sa proposition principale. Elle base son programme sur la justice et le rétablissement de l’autorité. Cela commence dans les transports où la tête de liste des Républicains veut l’installation de vidéoprotection dans toutes les rames de trains et de RER, le contrôle d’identité possible et l’interdiction de circuler pour les fraudeurs multirécidivistes. V Ses chances de l’emporter. Partie très tôt en campagne et bénéficiant d’un contexte national très peu favorable à la gauche, Valérie Pécresse est la grande favorite des sondages. Witt/Sipa Revelli-Beaumont/Sipa Claude Bartolone (Parti socialiste) V Sa proposition principale. Avant les attentats, Claude Bartolone réservait ses mesures phares pour les transports en commun et la circulation 24 heures/24. La tête de liste PS a récemment mis l’accent sur sa volonté de créer un service civique obligatoire pour les jeunes. V Ses chances de l’emporter. Tous les sondages le donnent au coude-àcoude avec Valérie Pécresse. Mais à chaque fois, Claude Bartolone est battu. Dans le sondage Odoxa, publié jeudi, l’écart se creuse. La tête de liste PS est à cinq points (35%) de Valérie Pécresse (40%). A. Robert/Apercu/Sipa 4,tudyrama Rentrée de la de Wallerand de Saint-Just (Front national) V Sa proposition principale. Dans son programme, il est beaucoup question de sécurité. Wallerand de Saint-Just se distingue aussi par sa volonté de mettre un terme au projet du Grand Paris Express. V Ses chances de l’emporter. Petite surprise dans une région jusque-là épargnée par la montée du Front national, les sondages placent le parti sans peine au second tour en Ile-de- France. Il serait même à égalité avec Claude Bartolone au soir du premier tour (21% des intentions de vote), selon la dernière étude Odoxa. 6 décembre PARIS Les autres candidats Pierre Laurent (Front de gauche). En trio avec Eric Coquerel (Parti de gauche) et Clémentine Autain (Ensemble !) , le patron du Parti communiste mise sur une politique de développement des transports. Emmanuelle Cosse (Europe Ecologie-Les Verts). La secrétaire nationale du parti souhaite faire de l’Ile-de-France « la première région écologique d’Europe ». Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France). L’ancien candidat à l’élection présidentielle envisage de « faire sauter les péages des autoroutes qui environnent l’Ile-de-France ». Nizarr Bourchada (Union des démocrates musulmans français). Pour sa première élection, ce nouveau parti souhaite « mettre le jeune citoyen au centre des préoccupations de la région-capitale ». Invitation gratuite sur Studyrama.com le haut patronage du Lâni//oe'nal « 11171P1/.110.1 » 41.1911 ertusrbteDE Mb/OUM. N'ATIONAL8, DE ENSEI.E.11, sue ARIEL-MIT DE RE.CHEIKAIE Janvieret Février Se réorienter en cours d’année 200 formations pour les étudiants de Bac +1 à Bac +3 Ne perdez pas un an ! Cité internationale universitaire 10h00 17h30
LaurentVu/Sipa Lundi 30 novembre 2015 Grand Paris 3 ##JEV#90-79-http://www.20minutes.fr/tv/actus/207577-m##JEV# I j. 1'il 1 1-7 V ir-7 La venue des chefs d’Etat devrait provoquer de nombreux ralentissements sur les axes routiers parisiens. COP21 De nombreuses restrictions sont prévues, notamment sur les routes Un sommet de galère pour les Parisiens Fabrice Pouliquen Quinze jours après les attentats, Paris n’a pas encore retrouvé son calme. Et la Conférence sur le climat (COP21), qui réunit autour de la table 150 chefs d’Etat à partir de ce lundi et pour les quinze jours à venir, ne devrait pas apporter son lot de quiétude. Les perturbations sont d’abord à prévoir sur les routes franciliennes. L’arrivée progressive des 150 chefs d’Etat attendus à la table des négociations entraîne depuis dimanche d’importantes difficultés sur des axes autoroutiers majeurs de l’Ile-de-France. En particulier l’A1, entre Paris et Roissy, l’A 6, entre Orly et Paris ainsi que le périphérique. Il y aura tout de même une note positive ce lundi. La majorité des représentants étrangers sont arrivés dimanche. « Nous en accueillerons Certains militants n’ont pas caché leur intention de maintenir la pression sur les chefs d’Etat. quinze lundi matin, tous au Bourget ou à Roissy-Charles-de-Gaulle », a indiqué le préfet de Paris, Michel Cadot. Autrement dit, le sud de Paris échappera aux cortèges présidentiels et les restrictions prévues sur l’A6 entre 0rly et Paris, ont été levées. L’autre source potentielle de complications vient de l’état d’urgence, mis en place après les attentats du 13 novembre et qui interdit tout rassemblement public non statique à Paris. Dimanche, cela n’a pas empêché les débordements, place de la République d’où devait partir initialement la marche pour le climat (lire ci-dessous). Et certains militants écologistes n’ont pas caché vouloir maintenir la pression sur les chefs d’Etat à la table des négociations. Quitte à tenter de nouvelles manifestations dans les deux semaines à venir… W Des échauffourées sur la place de la République Plus de 200 interpellations dont 174 gardes à vue et de fermes condamnations politiques. Des échauffourées ont éclaté dimanche après-midi entre les forces de l’ordre et des manifestants anti-COP21 place de la République à Paris, lieu symbolique devenu « mémorial » des victimes des attentats. « Ce sont des petits groupes violents qui s’en sont pris aux forces de l’ordre avec des projectiles » comme des « bougies » déposées en mémoire des victimes des attentats ou « une boule de pétanque », a indiqué le préfet de Paris, Michel Cadot. « Aucun amalgame ne saurait être fait entre des manifestants de bonne foi et ces groupes qui n’ont toujours eu qu’un seul dessein, profiter de rassemblements responsables et légitimes pour commettre des violences inacceptables », a condamné le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve. Sur place, des manifestants pacifiques, venus pour former une chaîne humaine contre le changement climatique en lieu et place de la grande manifestation prévue et finalement interdite pour cause d’état d’urgence, ont dénoncé une « profanation ». W 20 secondes COP21 Schwarzenegger et Redford à la Mairie Les acteurs Robert Redford et Arnold Schwarzenegger, tous deux impliqués dans la défense de l’environnement seront invités vendredi à la Mairie. Ils assisteront à un sommet des élus locaux sur l’environnement animé par la maire de Paris et Michael Bloomberg, l’ancien édile de New York. SARCELLES Une place et une stèle en hommage à Yohan Cohen La ville de Sarcelles (Val-d’Oise) a rendu hommage dimanche à Yohan Cohen, un jeune de 20 ans tué en janvier lors de la prise d’otages de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes. Une place rebaptisée en son nom et une stèle en sa mémoire ont été inaugurées. Grand Paris Tous les jours, 24 heures sur 24, suivez et réagissez à l’actualité de votre région sur Notre site dédié www.20minutes.fr/paris Facebook fb.com/20MinutesParis Twitter @20minutesparis



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :