20 Minutes France n°2878 18 sep 2015
20 Minutes France n°2878 18 sep 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2878 de 18 sep 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 38

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : fou du patrimoine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
L. Frédéric/SIPA Vendredi 18 septembre 2015 La 21 e Minute III TECHNIQUE Chaque poste est spécifique et en fonction de sa position, le gabarit du joueur varie Huit contre huit en tête à tête Les piliers. Ils sont deux et encadrent le talonneur. Leur 1 et 3 rôle est primordial car ils sont en contact direct avec leurs adversaires. Poussés par les deuxièmes et troisièmes lignes, les piliers, à l’instar du Français Nicolas Mas, tentent de faire Les deuxièmes lignes. Positionnés juste derrière les piliers et le talonneur, les deux deuxièmes lignes sont chargés de pousser ces trois 4 et 5 hommes aux fesses pour faire avancer le pack, et d’amener le ballon 6, 7 et 8 Les troisième lignes aile et centre. Ils forment la dernière partie de la mêlée. Placés sur les côtés, plier leurs homologues par divers stratagèmes plus ou moins avouables de manière à faire avancer leur pack. Ils pèsent entre 90 et, pour les plus lourds, 130 kg. Le pilier droit a un rôle plus important que le gauche, puisqu’il engage ses deux épaules dans la mêlée. les deux troisièmes lignes aile aident à la poussée et sont les joueurs les plus vite sortis du regroupement une fois le jeu lancé, pour pouvoir attaquer ou défendre. C’est le poste où évolue le capitaine des Le talonneur. Si l’introduction est en faveur de son équipe, il doit aller chercher 2 la balle avec le pied pour la talonner vers l’arrière tout en gérant la poussée du pack adverse. Si l’équipe adverse introduit, il pousse avec ses piliers. Il doit être puissant et explosif. vers l’arrière de la mêlée. Ce sont généralement des joueurs grands, mesurant souvent autour des 2m, et assez lourds avec des poids avoisinant les 120 kg. Brodie Retallick, élu meilleur joueur du monde l’année dernière, occupe ce poste chez les All Blacks. Il fait figure de référence. Bleus Thierry Dusautoir. Enfin, le troisième ligne centre, placé derrière les deuxièmes lignes, oriente le travail de ses partenaires et peut prendre la balle à la main une fois qu’elle lui a été talonnée. W
IV La 21 e Minute j Lorsqu'on leur demande de parler du rugby français, les étrangers parlent spontanément du « french flair ». Le « style français » est ce jeu d'arrières fait de grande envolée et d'essais de 80m, symbolisé par des joueurs de légende tels Serge Blanco ou Philippe Sella. Mais si les Bleus ont souvent brillé aux ailes, c'est parce qu'ils ont toujours pu s'appuyer sur une mêlée solide, avec des avants capables d'épuiser les défenses adverses et de créer des espaces. Sébastien Chabal, Thierry Dusautoir, Jean- Pierre Rives... autant de noms qui mériteraient leur place dans la mêlée de rêve du XV de France. Mais 20 Minutes a choisi de se concentrer sur les premières lignes de légende chez les Bleus. Vendredi 18 septembre 2015 XV DE FRANCE Ils ont marqué l'équipe de France par leur emprise, leur talent ou leur longévité. Ces premières lignes savent Poste  : pilier 42 sélections Robert Paparemborde Pilier - 52 sélections Photo B. Garcia/AFP Daniel Dubroca Talonneur - 33 sélections Photo Staff AFP V Robert Paparemborde. L'un des plus grands noms de la première ligne tricolore. International de 1975 à 1983, Le pilier Robert Paparemborde était difficile à maîtriser par la forme atypique de ses épaules. Une plaie pour ses adversaires. V Daniel Dubroca. Ce talonneur agenais porta le maillot du XV de France 33 fois et fut également le capitaine des Bleus. Daniel Dubroca occupa également le poste de sélectionneur de 1990 à 1991, après la démission de Jacques Fouroux. V Philippe Dintrans. Apparu sous le maillot tricolore à 50 reprises, Philippe Dintrans était un talonneur surpuissant. Son excitation engendrée par la simple écoute de la Marseillaise lui valut d'être surnommé « le patriote ». V Pascal Ondarts. Le pilier savait faire mal à ses adversaires, comme peut en témoigner le Néo-Zélandais Wayne Shelford, dont le scrotum s'était ouvert après avoir croisé la route du robuste pilier en 1986. Un spécialiste de la mêlée. V Christian Califano. Premier Français de l'histoire à disputer le Super 12 avec une équipe néozélandaise, « Cali » était surtout un redoutable pilier. Pascal Ondarts Pilier - 42 sélections Photo Sola/Sipa Philippe Dintrans Talonneur - 50 sélections Photo M. Plassart/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :