20 Minutes France n°2748 14 nov 2014
20 Minutes France n°2748 14 nov 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2748 de 14 nov 2014

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,4 Mo

  • Dans ce numéro : un marché illimité d'offres de produits et de services.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
18 Culture Sipany/Sipa aujourd’hui sur 20minutes.fr W sport Hugo Lloris doit-il garder sa place de titulaire chez les Bleus ? La réponse en vidéo dans le Comptoir Football Club. W espace Suivez l’actualité du robot Philae qui s’est posé sur la comète « Choury ». W expertise Gilles Payet, animateur du site Mon coaching emploi, analyse le CV d’un internaute chaque vendredi. Envoyez-lui un lien vers votre profil Viadeo ou LinkedIn à  : contribution@20minutes.fr. Tous les jours, 24 heures sur 24, suivez l’actualité sur 20minutes.fr. Propos recueillis par Joël Métreau Dans les années 1970, William Friedkin a participé, comme De Palma ou Coppola, à bouleverser le cinéma hollywoodien, cadenassé par les pontes des studios. En deux films, le polar French Connection et le film d’épouvante L’Exorciste, le metteur en scène a imposé sa griffe. Dans le passionnant Friedkin Connection (La Martinière, 25  € ), cet homme de 79 ans ne mâche pas ses mots. William Friedkin en juillet. Vous écrivez que vous n’envisagiez pas L’Exorciste comme un film d’horreur. Pourquoi ? Le roman, dont le film est adapté, s’inspire de faits réels. C’est un des trois cas reconnus par l’Eglise catholique de possession démoniaque au XX e siècle. Comme le 2001 de Kubrick n’était pas sur le voyage dans l’espace, mais la relation entre un homme et un ordinateur, je m’intéressais à la transcendance, à cette présence qu’on ne peut pas comprendre. Vous regardez toujours des films d’horreur ? J’ai vu Blair Witch Project et j’ai aimé Paranormal Activity. Mais je préfère les classiques, Les Diaboliques de Clouzot, Alien, Psycho… Ce ne sont pas juste des films sur des gens coupés en morceaux. Matthew McConaughey a obtenu l’oscar en 2014 pour Dallas Buyers Vendredi 14 novembre 2014 William frieDkin Le réalisateur de « L’Exorciste » publie ses mémoires « Des gars qui volent avec des capes, quelle connerie ! » Simanek/AP/Sipa Club. Vous qui l’avez recruté en 2012 pour Killer Joe, vous vous doutiez qu’il l’aurait ? Je pensais qu’il l’aurait pour Killer Joe ! Il a amené son personnage dans une autre dimension. Il ne jouait pas luimême, comme DiCaprio ou Clooney. Quand je l’ai rencontré, il était à un moment de sa vie où il voulait faire une carrière sérieuse. Plus seulement être retenu pour son charme physique. Vous avez vu « True Detective », la série dans laquelle il a joué ? Oui, c’était extraordinaire. Les meilleurs scénarios sont dans les séries. Il suffit de voir que David Fincher et Steven Soderbergh s’y mettent. Les séries télé sont aujourd’hui beaucoup plus intéressantes que le cinéma hollywoodien. Des gars qui volent avec des capes, mais quelle connerie, même si c’est bien fait ! On est loin des films artisanaux, comme ceux de Méliès, au temps du muet. C’était la forme la plus pure du cinéma. W
2014 Warner Bros. Ent. Tous droits réservés/« Clint Eastwood, Maestro » DÈS MAINTENANT EN VOD ET TÉLÉCHARGEMENT DÉFINITIF ET EN COMBO DVD/BLU-RAY LE FIGARO « Jersey Boys enchante » TÉLÉRAMA « Un pur spectacle » « Du grand Clint » SPECTATEURS POSITIF CINÉ TÉLÉ OBS « Splendide » LE NOUVEL OBSERVATEUR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :