20 Minutes France n°2526 27 sep 2013
20 Minutes France n°2526 27 sep 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2526 de 27 sep 2013

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (230 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : exclusif... Francis Heaulme parle.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38 ■Sports EN LIGUE 1 7 e JOURNÉE Jeudi : Montpellier-Rennes (0-0) Mercredi : Ajaccio-Lyon (2-1), Bordeaux-Reims (0-0), Guingamp-Sochaux (5-1), Nantes-Nice (2-0), Toulouse-Lorient (1-0), Valenciennes- Paris (0-1), Monaco-Bastia (3-0) Mardi : Lille-Evian TG (3-0), Marseille-Saint-Etienne (2-1) CLASSEMENT Pts Diff. 1 Monaco 17 +10 2 Paris 15 +6 3 Marseille 14 +5 4 Lille 13 +4 5 Rennes 12 +3 6 Saint-Etienne 12 +2 7 Nice 11 +1 8 Lyon 10 +5 9 Nantes 10 +1 10 Reims 10 +1 11 Toulouse 9 -2 12 Guingamp 8 +1 13 Montpellier 8 -2 14 Bastia 8 -3 15 Evian TG 8 -4 16 Lorient 7 -3 17 Ajaccio 6 -3 18 Bordeaux 6 -4 19 Valenciennes 3 -8 20 Sochaux 2 -10 20 secondes FOOTBALL Kurzawa prolonge avec Monaco Le latéral gauche Layvin Kurzawa a prolongé de cinq ans son contrat avec l’ASM. Le joueur de 21 ans est lié à Monaco jusqu’en 2018. Une motion contre la taxe à 75% L’assemblée générale de la Ligue a adopté jeudi à l’unanimité une motion quant à sa « très vive inquiétude » face à la taxe sur les hauts revenus. ATHLÉTISME Diniz change d’entraîneur L’emblématique représentant de la marche en France se sépare de Pascal Chirat. Il sera désormais entraîné par Gilles Rocca et l’Italien Pietro Pastorini. A Nantes, David Phelippeau La plaisanterie est surannée, mais elle amuse toujours les supporters nantais. « Qu’est-ce qui est rouge et noir, qui monte et qui descend ? » Les aficionados des Canaris répondent en chœur : le Stade Rennais. Dimanche, les deux formations s’affrontent après quatre ans d’attente. Plusieurs joueurs et entraîneurs, qui ont défendu les deux maillots, se sont risqués au jeu des comparaisons. B. Chibane/Sipa V Engouement, avantage Nantes. « Il n’y a rien de comparable, estime d’emblée Landry Chauvin, ex-coach des Canaris (2011-2012) et ancien formateur et coach adjoint du Stade Rennais. Le stade de la Beaujoire est prêt à s’enflammer pour un rien. » Christophe Le Roux a bien connu les deux clubs, son diagnostic est identique. « En terme d’impact et d’engouement, Rennes est encore dans l’ombre. » V Le stade, avantage Rennes. Landry Chauvin : « Le stade de la Route de Lorient, c’est un petit stade à l’anglaise. La Beaujoire me semble avoir pris un coup de vieux. » En terme d’ambiance, Le Dizet voit « deux publics très exigeants ». « Si Rennes avait le potentiel public de Nantes, ça serait génial, continue Chauvin. J’imagine déjà les Rennais chantant l’hymne breton comme le fait le public de Lens ! » V La pression, avantage Nantes. Le Roux, joueur de la fin des années 1990 (FCN) et du début des années Vendredi 27 septembre 2013 FOOTBALL Rennais et Nantais s’affrontent dimanche lors du derby Le duel des voisins de palierL. Le Saux/Sipa Le canard les a fait vibrer toute la semaine En début de semaine dernière, Rennes lance la campagne publicitaire du derby. Une affiche promotionnelle avec un canard rouge et noir et un canard jaune qui se font face, avec cette phrase : « 5 ans d’abstinence, c’est long. » Quelques jours plus tard, les supporters nantais répondent sur le ton de l’ironie et détournent l’affiche. Une nouvelle phrase est inscrite : « 42 ans sans titre, c’est long. » Le derby a été lancé bien avant le coup d’envoi du match. Le Parisien Zlatan Ibrahimovic. F. Elsner/20 Minutes Le public nantais est beaucoup plus chaud que son homologue rennais. A défaut de dominer le classement des buteurs comme à son habitude, Ibrahimovic règne pour l’instant sur celui des passes décisives. Il en compte trois, soit autant que Grenier ou Moutinho. Il y a ceux que ça surprend et ceux qui le savaient. Ancelotti le premier au moment de commenter l’arrivée du Suédois à Paris : « C’est un attaquant, et je ne veux pas changer ses caractéristiques ni son style de jeu. Mais c’est aussi un passeur fantastique, il peut faire beaucoup de passes décisives. » En général dans le même style : depuis 2000 (Rennes), se souvient de la pression médiatique et du public à Nantes. « On sortait du titre de 1995. Le public avait été tellement gâté qu’il était exigeant. A Rennes, il y avait plus d’indulgence en terme de résultats. » V L’avenir, avantage Rennes. « Rennes a une longueur d’avance sur le plan structurel et sportif, analyse Chauvin. Chacun reste à sa place. On laisse les gens bosser là-bas. » Sousentendu, à Nantes, le président Kita, qui l’a viré il y a un an, a tendance à trop intervenir dans le sportif. « A Nantes, on a du mal à définir leur stratégie sportive », conclut Le Roux. W FOOTBALL Ibrahimovic, serial-passeur le milieu de terrain, où il décroche souvent pour servir Cavani ou Lavezzi en profondeur. Laurent Blanc a d’ailleurs choisi de mettre tous ses milieux offensifs au placard pour donner à Zlatan les clés du 4-3-3 parisien du moment. « Zlatan n’est ni un avant-centre ni un milieu, c’est un passeur-buteur, tranchait Raymond Domenech après le match nul face à Monaco (1-1) sur MCS. Il faut construire l’équipe en disant aux autres, il est autour et sera décisif, comme Cantona à son époque. » W J.L.
Vendredi 27 septembre 2013 Sports■ 39 CYCLISME Le sélectionneur des Bleus est très proche de ses coureurs Bourreau, l’ami des jeunes et des moins jeunes Romain Baheux A moins de s’intéresser vraiment au cyclisme, le nom de Bernard Bourreau n’évoque sans doute pas grand-chose. Dimanche, c’est pourtant lui qui sera à la tête de l’équipe de France de cyclisme sur le parcours des championnats du monde de Florence (Italie). Fin juillet, sa nomination à la suite de Laurent Jalabert, poussée par le nouveau directeur technique national face à des candidats plus renommés, avait étonné. « Je ne pensais pas occuper ce poste-là un jour, je pensais que des jeunes en reconversion allaient être choisis, raconte l’intéressé. Naturellement, je n’ai pas tendance à rechercher l’exposition. » « J’ai arrêté l’école à 14 ans, il a bien fallu que je progresse autrement. » Sa nomination, cet ancien équipier de Bernard Thévenet, venu au cyclisme à l’adolescence lorsqu’il portait des télégrammes en Charente, la doit à sa réussite en espoirs avec cinq médailles, dont deux titres mondiaux en six ans. « Il est super-pédagogue, ça passe très bien avec les jeunes, raconte Adrien Petit, médaillé d’argent il y a deux ans derrière son compatriote Arnaud Démare. Après notre doublé, il avait les larmes aux yeux, il était presque plus ému que nous. » Dans un cyclisme de plus en plus scientifique, Bernard Bourreau semble incarner davantage un vélo à l’ancienne, basé sur l’instinct et la tactique de course. « J’ai arrêté l’école à 14 ans, il a bien fallu que je progresse autrement. Je ne reste pas sur mes RUGBY Les Italiens et les Celtes ne s’engagent pas FFC Sylvain Chavanel, qui ne fera pas la course en ligne, et Bernard Bourreau. acquis, je suis l’alliance entre ces différents styles de cyclisme, nuance-t-il. Je ne suis pas accro aux chiffres, je fais le tri et garde l’essentiel pour la performance des hommes. » Très proche de ses espoirs, Bernard Bourreau est maintenant en charge de leurs aînés et ne change presque rien de sa méthode, assure-t-il. Ses trucs ? Les fédérations écossaise, galloise, irlandaise et italienne ont affirmé jeudi que leurs équipes ne participeront pas à une compétition européenne qui n’a pas obtenu l’accord de l’IRB (International Rugby Board, organe suprême du jeu). Cette déclaration répond à l’annonce dimanche par les Ligues française (LNR) et anglaise (Premiership Rugby) de la création de la « Rugby Champions Cup », une nouvelle compétition continentale pour 2014-2015, face au blocage de leurs demandes de réforme de l’actuelle Des briefings à rallonge dont se souviennent tous ses coureurs, une reconnaissance très précise du parcours et une capacité à fédérer les hommes. « Il parvient toujours à amener une bonne ambiance dans ses groupes », raconte le coureur Romain Feillu. Dimanche, on verra s’il parvient à emmener ses coureurs vers une médaille. W Coupe d’Europe. Le président de l’IRB, le Français Bernard Lapasset, avait affirmé lundi à l’AFP que « la négociation sera la solution » à la crise actuelle et qu’il souhaitait voir le processus de médiation actuellement en cours être mené à son terme. W FOOTBALL Les Sochaliens n’ont plus d’entraîneur Après sept journées de championnat, la Ligue 1 vient de perdre un premier entraîneur. Eric Hély, qui avait présenté sa démission après la défaite contre Guingamp mercredi soir, n’entraînera plus les Lionceaux. Le président Pernet a accepté la demande du coach, à la tête de l’équipe première depuis mars 2012. « Le FC Sochaux-Montbéliard tient à saluer le professionnalisme et le travail d’Eric Hély depuis de nombreuses années au sein du club et plus particulièrement ces deux dernières saisons où il a activement participé au maintien du club dans l’élite », indique le club dans un communiqué. L’ancien entraîneur des jeunes et de la réserve reste malgré tout salarié du club « dans une fonction qui reste à déterminer, et continuera à nous faire bénéficier de son expérience et de ses compétences ». Les détails de la composition du staff technique de l’équipe première du FCSM seront communiqués vendredi au stade Bonal. W 20 secondes TENNIS Gasquet et Simon en quarts de finale Richard Gasquet, tenant du titre à Bangkok, a dominé jeudi le Slovaque Lukas Lacko (6-3, 6-2). Il affrontera en quarts de finale le Russe Mikhail Youzhny, tombeur de Denis Istomin (6-3, 6-3). Gilles Simon a de son côté battu l’Australien Bernard Tomic (6-4, 7-5) et rencontrera au prochain tour le Néerlandais Igor Sijsling. RUGBY Le Sud-Africain Jake White vers Clermont ? L’entraîneur Jake White, qui a été champion du monde avec les Springboks, a rompu son contrat avec les Brumbies (Super 15) deux ans avant son terme. Il fait partie d’une liste de coachs susceptibles de succéder à Vern Cotter sur le banc de Clermont.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :