100% Esprit Auto n°9 jan/fév 2011
100% Esprit Auto n°9 jan/fév 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de jan/fév 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : One4All média

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : Exclusif ! 1er essai Audi A7 Sportback

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 Un coupé sport zéro émission Véhicule purement électrique, l’IBE n’engendre aucune émission. Sa structure est optimale pour la technologie électrique. Le moteur et l’électronique sont à l’avant, leurs dimensions compactes autorisent même un capot très plat aux contours dynamiques. La batterie lithium-ion est logée à l’arrière ; grâce à la suspension indépendante très compacte, le dispositif de stockage de l’électricité disparaît complètement sous le double plancher. Avec une puissance maximale de 102 ch et un couple de 21.5 mkg au démarrage, le moteur garantit le plaisir de conduite que préfigure le design. Ainsi, en ville la voiture ne nécessite que 3,6 secondes pour passer de zéro à 50 km/h. En 6,6 secondes, elle franchit la barre des 80 km/h et atteint les 100 km/h en seulement 9,7 secondes. Cette conduite très sereine résulte des caractéristiques du moteur électrique, puissant au démarrage, mais aussi du faible poids de ce concept de seulement 1100 kilogrammes. La clé du succès est une construction légère. Ainsi, les matériaux mixtes utilisés comprennent de l’aluminium en de nombreux endroits. Le régime constant du moteur électrique est limité à 68 ch, la vitesse maximale est de 160 km/h, ce qui suffit à faire bonne figure sur les voies rapides. La capacité de la batterie est de 18 kWh et son autonomie de l’ordre de 130 km. Ce qui permet de satisfaire à tous les souhaits quotidiens en matière de mobilité. Le design extérieur Dynamique et caractérisé par une grande force de caractère, ses proportions soulignent la puissance de la voiture. « On retrouve dans de nombreux éléments le design que nous souhaitons à l’avenir. Car conduire devra rester un plaisir, même à l’ère de la voiture électrique », précise Luc Donckerwolke, designer en chef de la marque espagnole. Son caractère sportif est souligné par ses lignes avec son capot extrêmement plat et le toit plongeant vers l’arrière. Ce dernier, qui ne présente d’ailleurs pratiquement aucun porte-à-faux ; de même, les roues de 19 pouces, renforcent l’énergie et la compacité du véhicule. La face avant avec ses optiques à technologie led, à la fois fins et prononcés. Ils soulignent encore plus le motif en V typique, qui donne du caractère au véhicule. La propulsion électrique a un impact important sur la silhouette de la voiture. Le moteur et l’électronique étant moins encombrants, le capot est nettement plus plat que sur un modèle conventionnel. Son profil latéral souligne sa silhouette robuste. Les épaules larges, les surfaces vitrées étroites et les grandes roues aérodynamiques, à double bâtons, sont gages de dynamisme. Même si, les pneumatiques (175) sont modérément dimensionnés, leur faible résistance au roulement, ils contribuent à accroître l’efficience du concept électrique. Pour le reste, pas d’autre ornement, preuve qu’un excellent design n’a pas besoin de décoration ! S’en tenir à l’essentiel, tel est le crédo de la philosophie Seat au niveau du design, pour l’avenir. Style
27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :