100% Esprit Auto n°9 jan/fév 2011
100% Esprit Auto n°9 jan/fév 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de jan/fév 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : One4All média

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : Exclusif ! 1er essai Audi A7 Sportback

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 Audi A7 Sportback Audi-vine pour fan inté-Graal… Avec ce nouveau modèle, Audi part à la conquête d’une nouvelle catégorie automobile. Ainsi, l’élégante 5 portes associe l’émotion suscitée par une ligne proche d’un coupé, le confort et le prestige d’une berline de luxe et le caractère pratique d’un modèle Avant*. Avec 4,97 mètres de long et 1,91 mètre de large, pour seulement 1,42 mètre de haut, l’A7 Sportback révèle une plastique à la fois athlétique et racée. Son long capot moteur, le montant arrière à la fluidité sportive et l’arrière se terminant brusquement dessinent la ligne dynamique de ce coupé 5 portes. A l’avant, les projecteurs à LED en option accentuent son regard. Les feux arrière reprenant cette même technologie LED sont de série. Enfin, des jantes de 20’ lui donnent cette assise suggérant avec quelle puissance l’A7 demeure rivée au sol une fois les chevaux lâchés. A bord, l’intérieur dispense également cette sensation de sportivité palpable à l’extérieur. Les designers Audi marquent à nouveau d’une pierre blanche le stylisme automobile. L’élément marquant est le wrap-around, une ligne horizontale qui forme une espèce de cocon autour du conducteur et du passager avant. Le soin porté à l’habitacle témoigne, s’il en était encore besoin, du degré de fabrication des productions frappées des quatre anneaux : ici, la finition rappelle la qualité artisanale ! Des matériaux de qualité, comme les bois de placage ronce de noyer ou encore le cuir brun nougat de notre version, flattent les sens ; sur demande, un éclairage d’ambiance pose des accents lumineux à l’intérieur. Les sièges avant sont équipés en option de fonctions d’aération et de massage. Par ailleurs, leur modelage latéral peut être réglé en option au niveau de l’assise comme du dossier. De quoi dispenser une position de conduite idéale en deux clics grâce aux commandes aussi ergonomiques qu’intuitives. Disponible avec quatre moteurs V6, deux à essence et deux diesel, leur puissance s’échelonne entre 204 ch et 300 ch. Tous sont équipés d’un système de récupération, d’une gestion thermique et d’un système d’arrêt-démarrage. Notre choix s’est porté sur le 3.0 TDI de 245 ch pour son onctuosité et son homogénéité, qu’il doit en partie à sa boîte automatique S tronic à sept rapports, plus sportive. La transmission intégrale permanente quattro, allie souplesse et dynamisme, et transfère sans le moindre à-coup, puissance et couple aux quatre roues. Bref, l’asphalte défile sous nos yeux avec une fluidité et une facilité déconcertantes, tant l’ensemble est vif et équilibré. Tout cela dans un confort suave procuré également par la nouvelle direction assistée à commande électromécanique et la suspension pneumatique avec régulation de l’amortissement. L’A7 vous transporte d’un point A à une point B avec cette sensation de rouler dans un salon en 1ère classe, sans jamais se montrer ennuyeuse pour son conducteur ! De quoi profiter pleinement de la route, du silence, d’une conversation avec vos passagers ou encore de la musique de votre choix. Inutile de préciser que l’auto reçoit le « dernier cri » en matière d’équipement de sécurité et de confort : système de navigation avec disque dur au confort de saisie d’un pavé tactile, connectivité Bluetooth pour appareils embarqués de type iPad, ordinateur portable et Smartphone, ou encore systèmes haute fidélité audio BOSE couplé à l’Advanced Sound System de Bang & Olufsen – 15 haut-parleurs pour une puissance de 1300 watts, etc. L’A7 Sportback, dans cette définition Ambition Luxe Plus, transcende l’image que l’on se fait d’un véritable haut de gamme. Le plaisir d’un coupé 5 portes luxueux, à partager à 4, puisqu’un vaste coffre à bagages (535 litres) accueillera sans peine les effets de chacun. (*)Avant : appellation données aux versions break chez Audi. Drive shot Fiche technique Audi A7 Sportback 3.0 TDI quattro Moteur V6 avec angle d’ouverture de 90° Cylindrée en cm³ : 2 967/83,0 x 91,4/16,8 Couple maxi en Nm/à tr/min : 500 à 1400-3250 Catégorie d’émission : UE 5 Système Start-Stop : Coupe le moteur à l’arrêt si aucun rapport n’est engagé Freinage récupératif : « Emmagasine l’énergie de freinage dans la batterie et assiste ainsi le démarrage et l’accélération » Transmission intégrale permanente quattro avec différentiel central autobloquant, ESP Deux embrayages multidisques à commande électrohydraulique en bain d’huile Boîte de vitesses : S tronic à 7 rapports Système de freinage : Double circuit en croix avec ESP, servofrein, assistant de freinage hydraulique ; freins à disques ventilés à l’AV et l’AR Jantes légères en aluminium forgé 8,0Jx17 ET30/235/55 R17 99Y Vitesse maximale en km/h 250 (limiteur électronique) Accélération 0-100 km/h en s : 6,3 Consommation urbaine/extra-urbaine/mixte, l/100km : 7,2/5,3/6,0 Réservoir de carburant en l : 65 (75 en option)
Essai local 97 1 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :