100% Esprit Auto n°7 sep/oct 2010
100% Esprit Auto n°7 sep/oct 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de sep/oct 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : One4All média

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : A1, la petite Audi avec un grand A

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
Conduire sous l’emprise de stupéfiants multiplie par deux le risque d’avoir un accident mortel. Une pratique qui se banalise hélas chez les jeunes. Un jeu qui n’en vaut bien évidemment pas la chandelle. En premier lieu, parce qu’il vous en coûtera une amende salée, voire de la prison - depuis 2003, le code de la route réprime la conduite sous l’emprise de stupéfiants, quelle que soit la quantité absorbée. IL était une fois un logo, une histoire… Škoda En 1895, le mécanicien tchèque Václav Laurin et le libraire Václav Klement (B), grands amateurs de cyclisme, fabriquent des bicyclettes de leur invention. 4 ans plus tard, A en 1899, la société Laurin & Klement Co. se lance dans la production de motocyclettes, au palmarès éloquent. Dès 1905, l’activité automobile prend le pas. Le modèle A - une réussite totale - devient l’archétype B de l’automobile tchèque classique et permet à la Société de stabiliser sa position sur le marché international de l’automobile en pleine croissance, si bien qu’elle fut bientôt en mesure de fonctionner à grande échelle. Suite à la 1ère Guerre Mondiale et la chute de l’empire Austro-hongrois, il devient essentiel, dès 1920, de créer une joint venture avec un partenaire industriel solide pour renforcer et moderniser la Société, qui produit à cette période des voitures particulières, camions, autocars, moteurs d’avions et autres machines agricoles. En 1925, la fusion est réalisée avec la société Pilsen Škoda Co. L’Histoire vient encore perturber celle de la firme sous occupation allemande de Prévention routière : cannabis au volant, quels risques encourus ? La peine encourue au volant est fixée à 2 ans de prison et 4500 euros d’amende. Ensuite, parce que c’est aussi 6 points de moins sur son permis de conduire. Plus grave, le mélange de cannabis et d’alcool, multiplie par 15 le risque d’accidents mortels. En cas d’alcoolémie également constatée, les peines sont alors portées à 3 ans d’emprisonnement et 9000 euros d’amende. Des peines complémentaires peuvent également être décidées par les tribunaux (suspension, annulation du permis de conduire.) Sachez qu’un dépistage est effectué en cas d’homicide involontaire ou d’accident corporel s’il y a soupçon de consommation. Des dépistages sont possibles en cas d’accident matériel de la circulation ou en cas d’infraction au code de la route. Enfin, comme pour l’alcool, n’oubliez pas que les assureurs n’indemnisent jamais les automobilistes conduisant sous l’emprise de stupéfiants. Et puis surtout on risque sa vie ! Alors à bon entendeur... 1939 à 1945. Dès la fin de la guerre, la Société est nationalisée et pour devenir AZPN, en 1946. Au milieu des changements politicoéconomiques de cette époque, elle parvient à acquérir le monopole de la production des voitures particulières. S’appuyant sur ses méthodes de production traditionnelles et sur ses succès passés, l’économie tchécoslovaque se maintient à un assez bon niveau durant la période socialiste. En 1987, la Favorit relance la marque à l’échelle européenne. Les changements politiques de 1989, poussent le Gouvernement Tchécoslovaque et la Direction de Škoda à rechercher un partenaire sérieux dont l’expérience et les investissements permettraient d’assurer la compétitivité internationale à long terme de la Société. En décembre 1990, le Groupe Volkswagen est retenu. La joint venture Škoda – Volkswagen voit le jour, le 16 avril 1991 sous le nom de Škoda, automobilová a.s., et devient la 4ème marque du Groupe Volkswagen, les 3 autres étant VW, AUDI et SEAT. L’appellation Laurin & Klement renaît dans les années 90 pour la gamme Octavia Luxe. Aujourd’hui, la Fabia, citadine polyvalente à succès, s’apprête à nous arriver dans sa livrée sportive. Au programme de la RS : 1.4 essence, 180 ch, 224 km/h en pointe, 0 à 100 km/h en 7,3s et 6,4 l/100km de consommation moyenne ! Quant au logo, il représente une coiffe d’indien en souvenir des voyages aux Etats-Unis effectués par Emil SKODA (A), le fondateur… Workshop 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :