100% Esprit Auto n°5 mai/jun 2010
100% Esprit Auto n°5 mai/jun 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de mai/jun 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : One4All média

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 12,6 Mo

  • Dans ce numéro : RCZ : une Peugeot d'exception

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
44 Un palmarès élogieux À l’origine, Audi n’avait prévu qu’une toute petite série de 400 exemplaires à fins d’homologation car la marque souhaitait s’engager en championnat du monde des rallyes. Dès 1982, la quattro est quasiment invincible où qu’elle passe aux volants de pilotes tels Michèle Mouton, Hannu Mikkola, Walter Röhrl ou Stig Blomqvist. Entre 1982 et 1984, les quattro remportèrent quatre titres dans le championnat du monde des rallyes, deux titres constructeur et deux titres pilote, et leurs exploits restent inoubliables. La marque concentra ensuite son effort sur les circuits où la transmission intégrale permanente confirma sa suprématie. Les pilotes Audi engrangèrent les trophées les plus disputés d’Europe et des Etats-Unis. La fascination exercée par l’auto créa une demande importante qu’Audi eut toutes les peines du monde à satisfaire. Lorsqu’on cessa de produire cette quattro d’origine en mai 1991, elle avait été construite à 11 452 exemplaires. Les quattro de série La première fut lancée en 1980 et ne resta pas seule longtemps sur la route. Audi lui adjoignit à partir de 1982 cinq autres versions à transmission intégrale permanente – le coupé Audi, l’Audi 80/90 et l’Audi 100/200, championne d’aérodynamisme des années 80. En 1988, c’est à la V8 de 250 puis 280 ch que revenait la tête d’affiche. Pendant de nombreuses années, les différents top-modèles de la gamme luxe furent aussi les modèles quattro de série les plus puissants du constructeur. En 1995, Audi décida d’installer le quattro sur ses modèles TDI les plus coupleux. Premier modèle issu de ce croisement, l’A6 2.5 TDI quattro était animée par un V6 de 140 ch. La gamme actuelle couvre un large éventail de modèles avec en entrée de gamme les moteurs 1.8 TFSI et 2.0 TDI et au sommet le Q7 V12 TDI quattro – le plus puissant SUV diesel au monde puise 500 ch à sa cylindrée de six litres. En 2008, le différentiel sport actif fait sa première apparition sur l’Audi S4 et depuis sur d’autres modèles. Audi crée en combinant le différentiel sport dynamique et la transmission quattro un niveau de dynamisme routier et de motricité inégalé. La réponse au braquage est plus directe et le comportement de la voiture stabilisé dans les situations d’inversion de couple. En prise de virage accélérée, le comportement reste neutre. Outre le plaisir de conduite accru, les forces de guidage transversal sont plus élevées en virage et le conducteur exerce moins d’effort au volant. Début 2009, la R8 5.2 FSI quattro vient coiffer la gamme, dotée d’une transmission spécifiquement conçue pour elle avec sortie directe vers l’essieu arrière. Aujourd’hui… La technologie quattro constitue l’une des clés de la marque. La quattro initiale a donné le jour à une famille de routières à transmission intégrale permanente qui ne cesse de s’élargir. Audi est leader mondial dans la construction de voitures particulières à transmission intégrale permanente du segment premium, en témoignent les Q5, Q7, R8, A4 allroad quattro, A6 allroad quattro ainsi que tous les modèles S et RS proposés exclusivement avec la transmission quattro. Fin 2009, Audi avait construit exactement 3 296 917 véhicules à transmission quattro. Plus vivante que jamais, la transmission intégrale permanente quattro est synonyme de stabilité et de motricité, de sécurité routière et de dynamisme. Fin 2009, Audi avait construit exactement 3 296 917 véhicules à transmission quattro. Classic
45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :