100% Esprit Auto n°4 mar/avr 2010
100% Esprit Auto n°4 mar/avr 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de mar/avr 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : One4All média

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : Nouvelle Mégane RS... Renault décroche la pôle !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 4007 2.2 L HDi FAP DCS 6 Coup double, pour plus de plaisir Le premier SUV Peugeot reçoit le 2.2 l HDi FAP 156 ch équipé d’une boîte de vitesses robotisée à double embrayage, et démontre qu’il est possible de faire rimer aventure, automatisme, efficacité environnementale et plaisir de conduite. Apprécié pour son esprit de synthèse qui associe des motorisations efficaces et performantes, une transmission intégrale électronique, des liaisons au sol dignes d’une berline et une capacité d’accueil allant jusqu’à 7 places, le 4007 ne rencontre pas chez nous le succès qu’il mérite. Une donne qui pourrait bien changer avec l’adoption d’une boîte robotisée à double embrayage à 6 rapports conçue par Getrag. Cette dernière, dite DCS 6 pour Dual Clutch System et similaire à la DSG équipant les Volkswagen, est couplée au bloc 2.2 l HDi FAP de 156 chevaux. Cette technologie de pointe - Dual Clutch System - consiste à robotiser le passage des vitesses sur une boîte manuelle et à utiliser deux embrayages pour la transmission du couple moteur. Le premier embrayage est situé sur les rapports pairs tandis que le deuxième est positionné sur les rapports impairs. Une gestion électronique fine permet d’anticiper les changements de vitesses et d’enclencher, hydrauliquement, en quelques dixièmes de secondes l’un des deux embrayages, qui fonctionnent en parallèle. Ainsi, il y a toujours un arbre en prise et le passage d’une vitesse à l’autre ne prend que quelques dixièmes de secondes. Résultat au volant : l’agrément de conduite est au top ! Les passages de vitesses s’opèrent en un temps éclair, en douceur et sans rupture de couple. Un plus évident quant au confort de conduite tout en conservant le dynamisme et l’efficacité d’une voiture équipée d’une boîte de vitesses manuelle. Quand on sait mesurer les qualités routières d’une Peugeot, croyez que le plaisir de conduite est décuplé. Les 156 ch du 2.2 l HDi FAP donnent ici leur pleine mesure avec un couple de 38,7 mkg disponible dès 2 000 tr/min. Deux modes de pilotages sont au programme : automatique (Drive ou Sport) ou séquentiel en utilisant les palettes de rapports situées derrière le volant. Ainsi équipé, le 4007 présente un bilan énergétique plus acceptable avec une consommation mixte de 7,3 l/100 km et 192 g/km CO2 rejetés. Pour le reste, pas de grands changements. Dommage que la finition intérieure, bien qu’en progrès, ne soit pas du niveau des dernières productions maison (3008 et 5008) ; et ce malgré l’élégant sur-piquage qui coiffe la casquette du combiné d’instrumentation ainsi que les bandeaux de porte avant, tandis que les commandes d’air conditionné héritent d’une finition « chrome ». A l’extérieur, ce 4007 se distingue par une sortie d’échappement à double canule. Un bilan au demeurant positif pour cette nouvelle version d’ores et déjà disponible en concession à partir de 38 950 euros en 5 places. Express 4007 FELINE 2.2 HDI DSC6 Cylindrée : 2 179 cm3 Puissance fiscale : 10 CV Puissance DIN : 156 Ch à 4 000 trs/min Couple maxi : 38,7 mkg à 2 000 trs/min. Performances (données constructeur) : - 0 à 100 : 11,1 secondes - Vitesse maximale : 198 km/h - 1000 m départ arrêté : 32,9 secondes Consommations (données constructeurs) : Urbaine : 9,3 L/100km Extra urbaine : 6,1 L/100km Mixte : 7,3 L/100km Capacité du réservoir : 60 litres Emission de CO2 (g/km) : 192 Malus : 750 euros Dimensions & poids : Masse à vide : 1 750 Kg Longueur : 4,64 m Largeur (rétroviseurs repliés) : 2.072 m Hauteur : 1.713 m Empattement : 2,67 m L’alternative Métisse par excellence, la 3008 conjugue des prestations souvent jugées antinomiques comme tout bon crossover ; hyper polyvalente, son entrée de gamme démarre à 24.900 euros. (1.6 VTI 120ch Confort Pack)
Suzuki Alto La petite accrocheuse Que ce soit par son style ou l’aisance dont elle fait preuve en ville, la petite dernière de Suzuki répond aux attentes d’une population soucieuse de mieux gérer son budget auto, tout en portant attention à la préservation de l’environnement. Avec cette nouvelle Alto, le constructeur japonais démontre qu’il est possible d’aimer la conduite économique et écologique sans sacrifier au style et à l’aspect pratique d’une voiture moderne, le tout dans un confort et avec des performances très acceptables. Ses dimensions compactes ne nuisent pas à la convivialité puisque quatre personnes peuvent prendre place à bord. Sa bouille amicale, avec ses deux gros phares et sa calandre béante ou ses coloris acidulés, en font de loin la mini la plus sympathique du marché. De profil, la ceinture de caisse remonte doucement vers l’arrière jusqu’à la dernière vitre latérale qui présente la particularité de s’entrebâiller, comme sur une 3 portes ! A l’intérieur, la surface vitrée généreuse contribue au sentiment d’espace. La simplicité est de rigueur et l’emploi de plastiques durs qui sont un peu trop présents à notre goût. Pour autant l’essentiel est là et l’équipement plus que correct. Bref on prend vite ses marques à l’avant comme à l’arrière, sauf dans le coffre où les 129 litres disponibles sont tout justes suffisant pour accueillir les cartables des enfants à la sortie de l’école. Quoi qu’il en soit, une fois dans le trafic, ses 855 kg permettent au petit trois cylindres essence d’un litre de cylindrée (68 ch) de se montrer réactif. Le tout en affichant une consommation moyenne de 4,4 L/100 km et un taux de CO2 de 103 g/km. Le comportement est sain, l’auto agile et maniable avec sa direction assistée et un rayon de braquage de 4,5 mètres seulement. Au-delà de son coût de fonctionnement réduit, l’Alto est idéale pour les célibataires, couples, petites familles ou parents esseulés, et bien entendu comme deuxième véhicule de la famille ou première voiture pour les jeunes conducteurs. Elle affiche de surcroît un excellent rapport qualité-prix, puisqu’à 8.900 euros la version « Pack 100 ans » de notre essai, la concurrence se fait discrète. Instant Lady Suzuki Alto Carrosserie : 5 portes Places : 4 Longueur (m) : 3,56 Largeur (m) : 1,60 Hauteur (m) : 1,47 Empattement (m) : 2,36 Coffre (L) : 129 Moteur : essence Type : 3 cylindres Cylindrée : 1.0 L Puissance (ch) : 68 Conso. Mixte (l/100km): 4,4 CO2 (g/km): 103 Vraie jumelle, fausse amie Aussi simple et économique, la Pixo affiche une face avant plus tendue et masculine et profite de l’Aura de Nissan sur le département. Elle est aussi un peu plus chère : 9 900 euros. 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :